Sur les traces de la Granit'

12-14/05/2017 - Sauvagnac (87)


Quelques jours de vacances à écluser,
retour dans les Monts d'Ambazac pour réviser ses terrains
à la découverte des traces de la Granit'Montana cuvée 2017


La Granit'Montana organisée par nos amis de l'Ambazac Sprinter Club passe cette année 2017 en formule Rando-Raid, en ajoutant un 100 kilomètres EPIC aux distances déjà bien copieuses 75km (et 50km).

Voici quelques clichés pris sur les parcours 75 km et la boucle spécifique du 100 km, celle-ci menant sur le site de La Jonchère où les guerriers profiterons des trois belles descentes technico-ludiques sur les pistes désormais privatisées du Singletracks Mountain Bike Park.

En direction de Fondanèches sur l'un des nombreux chemins bordé de murets couverts de tendres mousses
Début légèrement technique, du à l'enrochement, d'une descente en deux parties sur sentier terreux entre les genêts, avant de remonter sur Chabannes
De la Borderie au Ruisseau des Sagnes, terrain de jeu ludico-technique de sentier ondulant entre les buttes
Descente ludique sur sentier du coté des Carrières des Sagnes, petites buttes et talus de pierres.
En chemin vers la descente des Beiges, précédée d'une courte remontée bien pentue au terrain très mou
Descente des Beiges, sente de terre meuble en sous bois de résineux, début plongeant avec trois cailloux
Chemin champêtre entre Fanay et Augères
En remontant près du Puy Maud sur chemin, puis sur un sentier que les forestiers ont ravagés, nous offrant un petit portage...
Là un chemin ombragé d'un mètre de large redescendait paisiblement vers le pied du Puy du MAS, désormais c'est de l'ONF calibré à 2,50 m de  large qui nous y mène, sniff...
Une belle descente nous mène au Ruisseau de Guimbelet, puis remontée par un portage court mais pentu
Chemin bucolique reposant menant vers La Fraisse. A mi juin les campanules bleues seront déjà fanées, dommage.
En route vers La Pierre Millier les chemins forestiers bordés d'arbres majestueux attirent l'œil du promeneur dans une atmosphère parfois féerique pour peu qu'une brume matinale s'y mêle. 
La première partie du parcours présente quelques longues bosses pentues, comme celle remontant La Châtie. L'après-midi suivant notre passage, les petites mains ouvrières de l'organisation de la Granit' avaient déjà dégagées la voie du gros sapin qui encombrait la piste.
Cette édition 2017 de la Granit' nous mène découvrir des endroits et curiosités méconnues des précédentes éditions, telles ces roches aux formes incongrues 
Un beau chemin parfois un peu enroché nous mène au départ de la belle descente Castor, précédant la longue remontée sur St-Sylvestre ... final à crampes des Granit' d'avant 2015

Sur la boucle du 100km :

 
Superbe sentier descendant du Puy du Guet après avoir tournicoté en son sommet entre mousses et troncs de résineux
Descente dans la tourbe entre blocs rocheux du Bois de Sansour 
Après le Puy de Sauvagnac la remontée par le chemin encaillouté du GR nous mène au beau point de vue de la Pierre Branlante d'où part une belle descente technique du BikePark de La Jonchère, accessible le jour de la Granit'Montana
Un beau sentier nous mène du coté de la Réserve Naturelle de la Tourbière des Dauges.
Après avoir descendu sous la ligne Haute-Tension, une petite bouclette de sentier nous mène descendre en sous-bois pour rallier ensuite Sauvagnac, hameau vers lequel on grimpe par un beau sentier de bocage où les campanules étaient de sortie à foison ce vendredi
  

Retour commun 75km et 100km :

 
Final d'approche au sommet du Puy de la garde, précédant une descente ludique sur sentier en sous-bois
La fameuse descente de l'Arbrissou, autant en 26" j'avais du mal à passer le début pas commode entre les deux murets avec deux arbres et des roches mal placées, depuis l'an dernier en 29" ça se passe comme une lettre à La Poste :-)

Par contre derrière...les jambes fatiguées auront bien du mal dans la remontée de Barlette ... pentue puis se terminant avec une portion plus raide, tout ça avec le sol parfois mou qui use bien les pilotes

Un peu plus loin un autre bijou, le sentier de la descente de Pouyaud, à plusieurs effets Kisscool, bien technique sur trois passages, marches sur blocs, virages en épingles plongeant au sol où les racines ressortent dans le dévers, longue dalle rocheuse pentue, s'il pleut c'est du surf et du monde à pied dedans, si c'est sec, ben ça sera encore du monde à pied, l'une des plus difficiles de tout le parcours, mais tout passera...sans pression...ni fatigue
Une bonne petite remontée, sévère au final, et nous voici au Puy de Mola; les bons passent entre les deux rochers (ça plonge en dérapant) où le cintre de 72cm passe avec de la marge, le chicken-path est plus cool sur la droite ;-)

Pédalator