la plaque de cadre de Pédalator

La Garennoise

12/05/2013 - St Martin-la-Garenne (78)

Rando VTT 90km


Train Jaune

De retour en Yvelines après quelques jours passés en Drôme et Archèche, nous avons besoin de refaire du rythme
et une longue distance pour continuer notre préparation aux Marathons et Raids à venir.
Ca tombe bien, ce dimanche il y a 90km à la rando organisée par AOSMG , qui est généralement assez sympa.


Samedi 11 Mai

Ce matin, après avoir attendu le retour du soleil asséchant les traces de pluie matinale, petit tour de 50 bornes en vélo avec Mary sur les petites routes du coin, histoire de dérouiller les jambes. J'ai pas encore récupéré de notre semaine intensive Drôme/Ardèche ; impression de grosses cuisses, en plus il fait froid et humide en région parisienne, avec 10°C de moins que jeudi en Ardèche.

L'après-midi, séance mécanique sur mon SPARK : changement du shifter droit après 6 ans d'utilisation, resserrage du jeu de direction qui gloglottait, remontage d'un pneu arrière plus adapté au terrain Francilien que l'ADvantage employé dans les sentiers caillouteux Ardèchois, essai d'un disque de Ø180mm à l'arrière, montage des nouvelles pédales LOOK S-TRACK Carbon Ti.

Dimanche 12 Mai

Réveil 5h30, on file rejoindre via l'A13 le secteur Garennois, en suivant le fléchage qui depuis Dennemont nous mène au nouveau point de départ situé cette année au Port de L'Ilon. Pendant que je me prépare et apprête les VTT, Mary part nous inscrire; C'est notre club Poissy VTT qui subventionne cette rando de proximité. On aperçoit Lionel qui fera aussi le plus grand parcours de 90km, les autres PoissyBoys se répartissant sur les parcours de 50 et 70km.

On démarre à 7h30, avec deux Renards, Mary roulera avec eux au début puis les laissera filer sur le 70km. Nous roulons cette fois chacun de notre coté, pour retravailler le rythme qui nous manque.

Démarrage progressif pour moi, j'ai encore cette pu*#&$! de sensation de grosses cuisses, que je garderais tout du long de la rando, me scotchant un peu dans les bosses pas trop raides. Sur le plat j'arrive à avoiner et pousser longuement un peu de braquet.

Le parcours de cette Garennoise 2013 s'effectue dans le sens horaire cette année, inverse de l'an dernier, et plutôt roulant avec de nombreux chemins linéaires, ponctués de quelques beaux sentiers, bonnes bosses longues ou courte et raides, de plusieurs descentes rapides et longues, quelques courtes pentues et quelques zones techniques sympa. Le début roulant permet de se chauffer en passant par Sandrancourt et St-Martin-la-Garenne, on a déjà presque six bornes quant on grimpe dans le Bois du Chesnay, première longue bosse pas trop dure avant les deux plus longues et soutenue de Vétheuil.

Après cette mise en bouche, la descente crayeuse, puis remontée ardue qui suit nous mène au sentier du GR2 que nous suivront sur les Coteaux de la Seine jusqu'à La Roche Guyon, sans croiser une âme, j'arrive ainsi au 1er ravito situé à mi-pente de la Côte à 23%. Courte pause, seulement deux gars sont devant. Alors que je m'apprête à repartir, je vois passer Stéphane de l'ACBB. Sur le sentier du GR2 qui suit, je reviens sur lui qui pousse au début du sentier raide remontant sur la Route des Crêtes, je passe tout sur le VTT et prends les devants sur le bout de bitume puis le chemin herbeux descendant qui suit, mais bien vite il me distancera, on n'a pas le même moteur.


La Roche Guyon en vue

La Roche Guyon - son Château

Je vais rouler ensuite seul un long moment, sur les parties 70/90km que le peuple vététiste semble avoir déserté au profit de plus courtes distances. J'alterne période de rythme et récup en vélocité, un peu déçu par la linéarité du parcours et la réutilisation en sens inverse de portions moyennement intéressantes. Je trouvais les premières Garennoises, plus ludique avec plus de cassures et moins de chemins roulant. Les paysages sont certes jolis, surtout avec tous les champs qui explosent de jaune dans un fond de vert tendre, il y a de nouveaux passages en sentier et chemins bucoliques ou sympathiques. On a l'impression que la forêt de La Roche Guyon est moins exploitée au niveau sentiers. Tout le parcours est incroyablement sec, étonnant après l'hiver/printemps pourri que l'on a eu.

Le balisage est bien effectué avec de la rubalise, quelques flèches aux changements de direction, de gros panneaux affichant lisiblement et en gros les distances aux changements de direction majeurs. Pas d'erreur, juste un peu d'attention et de vigilance pour apercevoir certaines rubalises repliées par le vent. Ravitos bien fournis et variés, avec salé et sucré; saucisson, chorizo, chips, dattes, raisins secs, oranges, bananes fraîches ou séchées...

Incursion dans le Vexin, on repasse sur le bout de route Méré, puis Haute-Souris pour traverser le Bois de Villers. Après la Goulée, le parcours nous mène dans une création de sentier, petite descente avec une marche (49º04.395'N / 001º42.514'E) ou un photographe nous guette, puis petit tournicotage amusant avent de revenir sur le chemin qui redescend vite vers Vétheuil.


Le Pédalator

La Mary

On remonte alors sur Vienne-en-Arthies pour aller y remonter la longue bosse des Millonnets, là Lionel revient sur moi, 49km au compteur. Je lui accroche la roue et vais le suivre tambour battant dans tous les chemins, on arrive au ravito en lisière du bois près de Follainville-Dennemont, là il rempli son bidon et je le laisse s'esquiver, le temps de me refaire la cerise avec les sucreries du ravito et pour me préserver des grosses cuisses.

Je vais revenir sur lui dans la partie du parcours que je préfère, à savoir le tricotage effectué dans le Bois de St-Sauveur : succession de sentiers montant, descendant, tournant, de descentes de buttes pentues, remontées raides, j'y prends tous les passages annoncés "Difficiles", je reprends du poil de la bête, tandis que Yoyo peste dans ces "tour-autour-de-l'arbre". On ressort pour aller rouler sur les chemins du Bois du Chesnay, nouvelle séance bourrinage, puis je m'arrête au dernier ravito au niveau du réservoir au dessus de St-Martin, on a alors 83km au compteur. Lionel continue tandis que je me sacrifie à la pause sucrerie gourmande, va falloir que je fasse gaffe car depuis le retour de l'Ardèche j'arrête pas de manger.

La fin du parcours est plus plane, chemin durs ou sablonneux à travers bois et campagne, j'embraye jusqu'à revenir au point de départ où je retrouve Lionel et quelques PoissyBoys ne craignant pas le "rôti volant"...
J'avale le sandwich rillettes et la canette d'Orangina, puis papoterait en attendant le retour Mary, qui arrive avec Guigui du VTTeam78. La mission rythme et distance est remplie, on peut s'en retourner en notre chaumière. Je quitte l'A13 à Epône pour prendre les routes de campagne car les Franciliens sont de retour de cette quinzaine à deux ponts de Mai et l'autoroute se charge un peu trop.

Pédalator


Profil du parcours 90km

Profil du parcours

Les données de Pédalator

ParamètresPOLAR
CS600x
GARMIN
Edge810
TwoNav
Sportiva2
Départ :7h32'087h29'417h29'40
Temps roulé :5h11'49-5h14'48
Temps en mouvement :-4h57'485h24'12
Temps total (avec arrêts):5h29'075h31'265h31'55
Moyenne:17.9 km/h17.82 km/h17 km/h
Vitesse max.:46.0 km/h45.86 km/h 
Distance:93.0 km88.5 km91.58 km
Dénivelée positif cumulé:+1790 m+2036 m+1850 m
Dénivelée négatif cumulé : -1805 m -2049 m -1822 m
Température Min/Moy/Max: 7/13/22°C - -
FC Min/Moy/Max:82/140/173Sans ceinture-
Calories3216 kcal 3044 cal-
Période échantillons :5sAutoAuto
Démarrage compteur :manuelAutoManuel
Fichiers échantillons13051201.hrmGPXGPX
Distance/dénivelée annoncés :Rando
20km(+100m)
30km(+500m)
50km(+1100m)
70km(+1600m)
90km(+1800m)
GPS Software Version-2.302.7.5
Vélo du jour :SCOTTSPARK07 
Pneumatiques : 
Avant :MAXXIS RENDEZ LUST26"x2.10"1.8 bars2040mm(716g) 
Arrière :SCHWALBESmart-Sam26"x2.10"1.8 bars   
Suspensions : 
Fourche :ROCK-SHOXSID World Cup 201084/86 Psi100mm débattement
Amortisseur:DT-SWISSNudeTc94 Psi 
Transmission :22/32/44 et 11-32   

A Lire, à voir

Le site du club organisateur : AOSMG


<<< SOMMAIRE >>>

Dernière mise à jour : dimanche 12 mai 2013 21:04

<<< ESCAPADES >>>