La plaque de Pédalator

Escapade du Petit Prince

16/11/2008 - (78) Poissy

Rando 50km

Poissy VTT

Un bon cru 08

Alors qu'une foule sans cesse grandissante migre chaque année vers le sud varois pour la grand messe de fin de saison du ROC,
ultime week-end pour faire le plein de poussière et de soleil avant de s'enfermer dans les longs mois d'hiver humides et boueux,
pour nous la fin de saison VTT se passe un peu plus tard en novembre du coté de  Poissy où nous retournons faire
la randonnée VTT des copains du club Poissy VTT. Point de poussière sur leur terrain de jeu, juste 'un peu' de boue pour
perfectionner notre pilotage, une affluence raisonnable et l'occasion de passer un bon moment avec les amis.


Avec la flotte qui est tombée depuis ces 15 derniers jours on s'attendaient à une bonne cuvée de l'E.P.P., les VTT d'hiver seront donc de sortie, le SPE pour Mary et moi le TITUS, tous deux déjà chaussés de pneus adaptés à la boue.

Ces derniers jours le temps est tristounet, grisaille et alternance de crachin breton; motivé il faut être pour aller rouler dehors. Cette mouillasse ambiante ne nous a pas empêché samedi matin d'aller faire notre petit tour de 70km de bitume en vallée de Chevreuse avec Max et Christophe, un peu de plat et de longues bosses avalées au train, j'avais de bien meilleures guibolles que lundi dernier et une bonne envie de rouler.

Dimanche 16 novembre

Il est presque 6h, je n'arrive plus à dormir alors je me lève et prépare les affaires de VTT; ne pas oublier le rechange car on risque de ne pas rentrer très propre. Une heure plus tard nous quittons Les Clayes dans la nuit, direction Poissy avec la MaryMobile.

Pédalator et Chris

Nous arrivons sur le parking du stade à 7h20, encore peu de voitures à cette heure matinale. On marche jusqu'à la petite salle des inscriptions. Bijour aux Poissy's Boys & familles qui s'affèrent, les uns astiquent les plaques de cadre encore crottées de la boue 2007, d'autres préparent le café et gâteaux qui serviront à accueillir les participants, tandis que les baliseurs partent en VTT vérifier leur secteur.

Mary papote pendant que je remplis nos feuilles d'inscription, contre 5€ par tête les filles me remettent nos plaques de cadre et trois colliers.

nettoyage de plaques
nettoyage de plaques

On discute un peu avec Chris, un des 'coiffeurs', puis on retourne à la voiture s'équiper. Je croise $eboss qui se met à la rando et Fred que je n'ai pas vu beaucoup sur un vélo cette année; étonnant pour une  Marmotte n'aimant pas particulièrement la boue de venir  faire cette rando, sa première participation d'ailleurs à Poissy. Pour l'occasion il chevauchera un joli Titane AlTira, la marque de Fabien.

Une fois prêt on revient devant la salle, Mary prendra le départ avec Chris, moi j'attend Seb de Vélo Vert, il a prévu un départ à 8h15 avec ses potes Fredo et Bruno de l'Amicale Sportive de l'Hautil et je me joindrais à eux. Le trio arrive, s'inscrit puis les collègues qu'ils attendaient étant à la bourre on décolle tranquillement à 8h20 en même temps qu'un petit courant de participant.

Un bon gros kilomètre de roulage dans les rues de Poissy et nous posons nos crampons sur les terres de la forêt de St-Germain en Laye où nous roulerons durant presque 5km sans grandes variations de dénivelée, sur du sentier sympathique non boueux, des allées roulantes et du chemin forestier permettant de doubler, on papote, le rythme est tranquille non bourrin, faut chauffer la machine. Tapis de feuilles humides et terre dure composent le menu, pimenter d'une infime parcelle de petites racines savamment placées dans les courbes. Quelques petits ralentissements au tout début du parcours, un père et son jeune fils sont devant, puis on distancera tout ce petit monde pour ne plus être ralentis par la suite. La température est douce, un petit 11°C sur fond de ciel gris.

A la sortie de la forêt de St-Germain petit bonjour à Alex (ex-Biket) qui surveille ici son secteur au niveau de la Porte d'Hennemont. Là on va faire 1,2km sur le bitume, traversant la N13 pour grimper le faux plat montant menant vers le Lycée Agricole, on redescend pour choper le sentier qui longe le ruisseau, la terre glissouille par endroit, puis on revient dans les ruelles de Montaigu pour y monter une bosse de mise en jambe durant 420m. On repart à gauche sur un chemin passant entre les habitations,  puis on redescend vers La Tuilerie où l'on reprend le chemin qui nous mène à l'entrée de la Forêt Domaniale de Marly au dixième kilomètre, on va y rester presque 29km.

Là le relief va devenir plus varié, on monte, on descend, du sentier sympa, du ludique, un peu de physique, du chemin pour récupérer, la technique de pilotage est mise à contribution sur les sentiers un peu boueux.  Auparavant et à l'issue de la montée dans le massif forestier nous étions parvenus au 1er ravito, situé à 11,67km du départ à l'Étoile de Montaigu, où Seb s'est arrêté pour s'hydrater un peu vu qu'il avait oublié son bidon, puis nous sommes repartis 1'30" plus tard, Fredo ayant profité de l'occasion pour revenir sur nous.

Kilomètre 14.43 j'aperçoit Fred et Bourricot qui surveillent une intersection après un petit bonjour nous partons donc à gauche pour une petite boucle de 1,8km. Petite montée sur sol un peu glissant au début, Fredo est distancé quand ça monte, alors on baisse le rythme sur les replats pour qu'il revienne. Fin de la boucle en remontant le sentier empierré longeant le mur, on retrouve Fred et Bourricot, ainsi que Mary qui a été distancée par Chris dans une bosse, une sévère qui partait à gauche toute en bas d'une descente. Gêné et sol couvert de feuilles glissantes je n'avais pas pu en gravir plus de 5m.

On descend tous ensemble vers la ferme de Retz, un peu de chemin bitumé puis on repart à gauche sur le chemin qui monte en forêt et nous mène au sympathique sentier qui longe la corniche des tailles d'Herbelay durant un bon kilomètre. Petite descente où l'on croise Christophe qui vérifie le secteur et prévient de faire gaffe aux racines, puis on passe sous le pont de l'A13 pour aller faire la petite montée qui le longe, easy.

Après une petite descente sympa sur sentier couvert de feuilles glissantes et s'amoncelant en tas, on remontera dans le massif forestier pour une partie plus calme de presque 5km sur allées et chemins rectilignes, puis retour aux montées-descentes à partir de La Bretèche. Ça commençait au kilomètre 26.5 par une bonne bosse passée à l'arrache sur le 32x32, ne voulant pas tenter un sac de chaîne en tentant de passer sur le petit plateau, le cardio tiltant à 195. Les bosses à répétitions creusent l'écart entre Fredo et nous trois, Mary roule avec Fredo à quelques encablures derrière nous.

Pédalator
Pédalator suivant Chicken
Pédalator
Pédalator
Pédalator
Pédalator
Mary
Mary
Mary
Mary s'arrache

On joue dans les sentiers parfois un peu plus boueux, des écarts de trajectoire imprévus à la clé suivant les racines rencontrées, petites accélérations de rythme par moment, glissades et dérapages joueurs sur les tas de feuilles humides dans les descentes. Jamais on ne s'ennuiera de la matinée sur ce parcours qui est bien moins boueux et trempé que je m'y attendais, mais la bouillasse rencontrée est suffisamment présente pour remplir la cassette et l'espace inter plateaux. Deux bosses sévères se présenteront à nous, mais au pied de celles-ci le petit plateau engagé me causera immédiatement des chain- sucks répétés, impossible d'employer celui-ci et deux séances poussage s'avèreront obligées, Seb lui a monté sans problème ces bosses.

Repassés sous l'A13 et une fois traversée la Route Royale nous arrivons au 2ème ravito au kilomètre 28,94, petite pause de 3'25" pour grignoter un bout de banane fraîche, des morceaux de bananes séchées -YaBon- et avaler un godet d'eau au sirop. Mary et Fredo arrive un peu après nous et Eric qui tenait ce ravito de lancer un "on se doutait bien qu'il ne serait pas venu seul" en entendant arriver Mary Si,Si

Repartis du ravito nous aurons quelques bons petits sentiers et chemins glissouillants à savourer, quelques bonnes bosses et de belles descentes rapides, d'ailleurs dans l'une d'elle j'ai senti l'arrière taper quelque chose sous l'épais tapis de feuilles et la sanction se mesura quelques mètres plus bas; le pneu arrière était mou. Arrêt imposé au kilomètre 36,34 pour réparation de crevaison on se bouge ! J'adore ça quand le pneu est plein de bouillasse...Mary et Fredo sont revenus, tout le monde m'attend. Démontage de valve, déclipsage d'un coté de pneu, beuark,  montage de chambre latex, un coup de CO², remontage de pneu et de roue, essuyage de mains dégueulasses, 8'40" nous repartons, les muscles un peu trop refroidis pour attaquer une bonne bosse qui suivait.

Sur le retour on doublera, comme l'an dernier, la tribu des monocycles de Christian.

Kilomètre 39, nous ressortons de la forêt de St-Germain au niveau d'Hennemon, par la petite bosse qui colle un peu mais se monte sans glisser, nous redescendons la petite route du Lycée Agricole, retraversons la N13. Kilomètre 41.46km pause d'une minute 45, mon pneu arrière s'est dégonflé à moitié; Soit j'ai re-crevé, soit je me suis gourré en remontant la chambre qui avait déjà écopée d'une épine lors d'une sortie précédente. Un coup d'air dans la chambre, puis nous repartons, revenant dans de la forêt de Marly, domaine du quasi plat que nous traverserons sur 2,8km via allées et chemins rectilignes, l'occasion d'une longue séance sur la plaque, la Mary bataillant ferme pour ne pas se faire lâcher par un Fredo qui en avait gardé sous le capot.

Nous ressortons de la forêt, un peu de roulage dans les rues de Poissy et nous voici de retour au point de départ, contents de la matinée, parcours et compagnie sympa, balisage nickel par rubalise et panneaux fléchés de couleurs bien visibles, ravitos comme il faut. La météo nous aura par moment balancée un peu de son crachin breton (d'ailleurs on en a croisé quelques représentants sur le parcours) et il continu à sévir par moment.

Peu d'attente pour le moment aux lavages vélos alors on s'installe dans la file. Les vélos ayant retrouvés un aspect plus présentable, nous retournons à la voiture nous changer, puis on reviendra profiter du sandwich et de la cannette de boisson pour discuter avec  les amis, en regardant au passage les VTT de Engine-Lab qui étaient exposés avec essais possible.

patientions
une petite beauté ?
Fredo
Fredo
Un Sped' Mud
Spe' version Mud
Seb bricole
Seb le plombiste

Il est désormais temps de rentrer, une bonne séance de lavage bonhomme et tenue nous attend désormais, voir un changement de transmission pour mon TITUS. Nous quittons Poissy, contents de la matinée, cette Escapade fut encore un bon cru. Lionel le prez' du club de Poissy VTT me disait qu'ils avaient dans les 650 participants ce matin, pas mal vu la météo en ce moment.

Pédalator


Profil du parcours 50km

Profil du circuit

Les données de Pédalator

ParamètresPOLAR
CS600
GARMIN
Edge705
Départ :8h20'3808h20'34
Temps roulé :2h44'352h43'45
Temps total (avec arrêts):3h04'173h04'21
Moyenne:16.9km/h16.5km/h
Vitesse max.:48.8km/h44.5km/h
Distance:46.1km44.93km
Réglage compteur :2050mm 
ODO278.9km 
Dénivelée positif cumulé:+755m+802m
Dénivelée positif CartoExploreur- 
Dénivelée négatif cumulé : -770m -794m
Température Min/Moy/Max: 11/11/12°C -
FC Min/Moy/Max:91/155/195Sans ceinture
Calories1995 kcal1718 cal
Période échantillons :5sAuto
Démarrage compteur :manuelAuto
Fichiers échantillons 2008:08111601.hrmTRK
Distance/dénivelée annoncés :50km
GPS Firmware Revision-2.40
Vélo du jour :TITUSFCR Exogrid Custom(Semi-Rigide)
Pneumatiques : 
Avant :SCHWALBEJimmy Tubeless26" x 2.10"2,0 bars2050mm 
Arrière :HUTCHINSONBulldog Tubeless MRC-H26" x 1.85"2,0 bars 1 crevaison
Suspensions : 
Fourche :FOXFLOAT 100RL60Psi100mm débattement
Amortisseur:--- 
Transmission :22/32/44 et 11-32   

A Lire, à voir

Les photos


<<< SOMMAIRE >>>

Dernière mise à jour : dimanche 01 février 2009 17:37

<<< ESCAPADES >>>