Les sorties de Pédalator
Saison 2017

 
DATEActivitéNotesDistance (km)TempsV.Moy.
(km/h)
FC
Moy
Max
CAD
Moy
Max
Puiss.
Moy
Max
Dénivelée (m)CUMUL (km) DonnéesCUMUL distance par vélo (km)
HTGARMIN
Edge 1000
TwoNav
ANIMA
CS600
CS600X
Roulé
Marché
TotalHTGARMIN
Edge 1000
TwoNav
ANIMA
CS600
CS600X
ROUTEVTTPOLARTraces GPSHTFOILGENIUSTITUS OPEN Occam-TR
M 17/10ROUTELongchamp du mardi, avec des jambes ayant enfin récupérées ; 2 tours de chauffe et Hop dans un peloton très rapide, que j'arrive à suivre même lors d'une grosse accélération. 38.5km/h de moyenne quand je relâche par 2 tours solo, puis on remet le couvert, grosse accélération dans La Bosse; je m'accroche et reste dans l'aspi, à la limite. Deux tours de retour au calme et toujours cette agréable douceur d'été indien à mi-octobre passée: 18-24°C 46,7 46,401:17:5701:18:0935.7    +133 +1104133,63547,12  141,8214133,6C901,35430,7372,41735,07
D 15/10VTTGrand bleu ensoleillé, chaude météo exceptionnelle pour une mi-octobre. Nous partons rouler sur le terrain des Guervillois, auxquels on fait un pti coucou en passant à leur local, puis nous partons en Duo profiter des sentiers, descentes Enduro et passages de la Guervilloise en single et bosses. Je paye d'avoir forcer dans les bosses hier, plus un peu de fatigue. Va falloir bien se reposer pour le Lub'. On a papoté avec un chasseur super sympa, ça ne tiraillait pas trop ce matin 29,8  03:32:0604:44:398.5    +919  4087,23547,12 Edge1000141,8214087,2C901,35430,7372,41735,07
S 14/10ROUTENous rejoignons St-Cyr en vélo pour rejoindre les YPRL du CAO, départ 9h pour suivre leur parcours N°329A nous menant au sud par Bullion vers St-Cyr-sur-Dourdan, d'où l'on remonte par Angervilliers. Profil assez plat, quelques bosses roulantes montées au train, encore un peu mal aux guibolles du w.e. Vosgien mais ça s'améliore. Très beau temps, mais brouillard humidifiant au sud dans les vallées. 98,4  03:41:3003:53:2827    +881 +8604087,23517,32 Edge1000141,8214087,2C871,55430,7372,41735,07
J 12/10ROUTELongchamp du Jeudi, avec mal aux guibolles dans le rythme ; pas encore récupéré du gros-week-end Vosgien   42,701:15:4401:15:4433.9      +1153988,73517,32  141,8213988,7C871,55430,7372,41735,07
D 08/10VTTRide in 88 - Day 2
Cette nuit mon sommeil fut bercé par les ruissellements de pluie...ce matin il pleut par averses, parfois assez pour en démotiver certains, mais le temps de rejoindre Raon la pluie diminue et vire à la bruine. Ouf.
Départ 9h18 de La Trouche, mode GoreTex ON, pour découvrir le secteur de Raon-l'Ètape pilotés par Thom Rider. 8 à 12°C et petite pluie pour commencer, peu ressentie sous les sapins, diminuant en bruine pour s'arrêter deux heures après. Même pas le temps de décrasser de la veille, qu'on attaque par 3 km de montée soutenue sur sentier vers la Tête des Reclos, Récompensé en descente jusqu'à l'Oratoire du Bon Dieu, via la Croix St-Marie. Petite bouclette en sous-bois pour petite descente sauvage dans les feuilles, puis on remonte par chemin et bons sentiers via la Criquette pour redescendre en flow vers Raon que l'on traverse pour rejoindre le massif forestier sud de la Forêt de Répy (nous y étions en aout). Là on va enchaîner longues montées en sentier, bonne pente, voir bons gros raidards, Pierrot excelle dans cet exercice, suivi de belles descentes Enduro, en passant par les points hauts remarquables de la Roche des Corbeaux, la Pierre d'Appel où l'on pause Pic-Nic sans rien voir du paysage caché dans la brume, puis belle descente en épingles, pour repartir sur le massif du Nord en forêt de Moyen Moutier, grimpant vers la Tête du Grand Fay via la Roche St Blaise,  pour redescendre sur la Maison de Forestière de Vénival (ours ONF inside protégeant ses bières). Petite liaison de piste en fond de vallée, avant d'attaquer une sévère et longue remontée en sentier à forte pente, vapeur inside, montant vers les Roches de Quérel,  regroupemnt-récupération, puis petite liaison de chemin vers les Quatres Bancs, d'où l'on grimpe en beau sentier bien raide, puis sol très enroché, bien physique, vers la Roche de la Mère Henry, d'où commence une longue descente Enduro en flow menant vers la Croix de Malfosse, suivie d'une superbe portion bien secouante marches/rondins/roches d'un sentier via la chapelle de Malfosse. Liaison de piste pour aller choper un beau sentier remontant plus calmement vers la Vierge du Haut Port d'où débute la dernière longue descente ludique et rapide sur sentier filant par la Roche Schache et Rocher du Pilier vers le parking pour clôturer un super week-end Vosgien avec les potos du coin. 18h passé, il est temps de rentrer en Ile de France, en pensant déjà à la prochaine.
Pourquoi descendre rouler au soleil Varois sur des chemins sursaturés, en engraissant ASO au passage, alors qu'on peut rouler gratos avec les potes dans un cadre sublime de mousses vert tendres, roches et racines sur terrains sablonneux supportant les pluies, regorgeant de sentiers désert bien techniques et ludiques, le tout baigné d'une faible humidité et de brumes sublimant les Roches :-)
 57,0 59,605:48:0108:14:4710.3    +834
(mouillé)
+2040
 +200539463517,32 Edge1000141,8213946C871,55430,7372,41735,07
S 07/10VTTRide in 88 - Day 1 - Part II
Il n'est que 16h et le gîte n'ouvre qu'à partir de 18h30; Pierrot suggère de s'en remettre une couche...histoire d'avoir un +2000m au compteur. Le ciel s'est un peu couvert, 8 à 13°C. Redémarrage à 16h11 pour une boucle nous emmenant au sud découvrir la Forêt de Kemberg Langchamps où l'on grimpe durant 5 km via chemin et beaux sentiers vers le Col des Roches St-Martin, la Ronde-Tête, nous amenant à la Roche d'Anozel. Là commence la 1ère descente récompense en sentier, suivie d'une petite remontée au Belvédère de la Roche de l'Enclume pour dévaler par le Fond de Foucharupt et rentrer sur St-Dié  avec +2224m.
On rejoint le gîte de Lesseux, bien calme et propret, pour une soirée bien sympa à 7 où Stéphane nous rejoint, apportant avec lui La Dose qui va bien de sauce Bolo maison pour nourrir un régiment. Binouses, cahuètes, papotages avant la pasta party suivie d'un repos bien mérité, sans mal à trouver le sommeil
 15,5 16,101:37:5702:08:029.9    +583 +56539463457,72 Edge1000141,8213946C871,55430,7372,41675,47
VTTRide in 88 - Day 1 - Part I
Arrivés avec Mary vendredi à St-Dié-des-Vosges, grosses averses donc petit tour de décrassage avorté, remplacé par une bonne sieste jusqu'à 18h...en guise de préparation à ce qui nous attend.
Samedi matin 8h30 on retrouve à St-Dié les copains Alsaciens & Vosgiens pour un tour de 39km pilotés par Loïc. Le beau temps est avec nous mais petite fraîcheur 5°C, vite oubliée dès la première grimpette vers le massif forestier d'Ormont-Robache, vite dans le vif du sujet avec sentier à forte pente, petit répit puis 4 bornes de montée sur beau sentier rendu physique par racines & roches, l'humidité n'arrange rien. On arrive ainsi à la Roche des Cailloux très beau perchoir donnant un bien beau point de vue sur la région, puis on passe vers la  Roche du Hof (892m) d'où débute la première descente vers l'Ormont à l'Est, très technique sur sentier encombré de gros rocs; ça commence hard...quelques pieds d'assurance, je regrette pas d'avoir emmené le 29", puis sentier plus 'lisse' dans une forêt où les champi monstrueux pullulent. On remonte à 791m par sentier et chemin pour dévorer trois belles descentes typées Enduro - thème du w.e.- nous ramenant en vallée à St-Jean-d'Ormont pour la pause pic-nic. La suite du festin se compose de trois bosses, longues montées principalement sur beaux sentiers...avec parfois de sévères pentes...pour remonter sur l'autre massif forestier vers la Roches des Corbeaux, via le Col du Bon Dieu. Notre pilote rincé par manque de roulage nous quitte, Pierre reprend la suite avec son GPS. On se gave d'une première belle trace descendante coté Ouest, du flow, du technique, pour remonter à la Tête de Villé à 575m (camp Celtique), nouvelle descente vers l'Est, une dernière longue remontée chemin/sentier pour un nouveau gavage de D- nous ramenant vers St-Dié via Marzelay. Pause restauration avant de remettre le couvert, certains rentrent
 40,0 42,204:25:4306:58:339.5    +1641 +162039463441,62 Edge1000141,8213946C871,55430,7372,41659,37
M 03/10ROUTELongchamp avec des jambes encore marquées du w.e. mais assez fortes pour suivre les pelotons rapides, faire un peu de solo en forçant devant ou derrière JP, pour finir dans le peloton un peu moins rapide. Un peu mal  aux cannes tout de même et à la hanche. Moyenne 36.6km avant le tour de récup   53,101:28:0101:30:0836.3      +15539463399,42  141,8213946C871,55430,7372,41617,17
D 01/10VTTDépart 9h du Mesnil-St-Denis avec Mary pour une séance Bosses/Technique et ramassage champignons en Vallée de Chevreuse. On s'arrête sur quelques passages technique pour que Mary puis bosser le sujet. Ciel gris au début, puis bruine, puis la petite pluie régulière toute la sortie, finissant en faible bruine au retour à la voiture. 36,5 39,104:12:4405:32:569.4    +772
(mouillé)
 +9703892,93399,42 Edge1000141,8213892,9C871,55430,7372,41617,17
S 30/09ROUTELa météo demain prévoyant humide, il fallait s'en mettre une grosse ce samedi; départ 7h11 dans la nuit avec Mary, chasubles phospo sur le dos et loupiottes au cul, pour rejoindre Epône où nous retrouvons Alain et les Orcs. Ciel gris et quelques gouttes éparses, puis le ciel se dégage et le bleu ensoleillé reviennent. Parcours faiblement vallonné, quelques bons gros faux plats et plats pris au train, passant par Vert puis Bréval, Tilly, Richebourg, Orgerus et retour via Thoiry et Beynes. Sortie sympa avec plusieurs sessions de bon bourrinaqe à faire chauffer les cuisses 124 125,304:55:2005:28;3425.5    +1093 +10253892,93360,32 Edge1000141,8213892,9C871,55391,6372,41617,17
M 26/09ROUTELongchamp en profitant de la douceur d'automne : 18~23°C. Deux tours de chauffe/décrassage avec Mary, puis hop dans un long peloton très rapide que j'arrive à accrocher quelques tours, avant de devoir relâcher, un tour solo plus cool de récup, deux autres derrière David qui semble mouliner, je me paye un tout à droite debout en accélérant dans La Bosse, puis je chope le peloton rapide que je conserve sans problème, arrivant à reboucher les cassures. JP était aussi de la partie ce soir. Je quitte le peloton rapide  avec un bon 38.1km/h sur 60km, pour un tour de récup cool avec Mary avant de rentrer. Bonne séance, le compact 50x12 était limite ce soir; va falloir remonter le 53x39 63,9 63,701:43:2401:44:3337.0    +184 +1753767,63360,32  141,8213767,6C871,55391,6372,41617,17
D 23/09VTTLes Frontales étaient prêtes, ayant prévu de démarrer à 6h30 sur la Boucle bleu de La Port Royal Classique, mais l'EDF en aura décidé autrement; réveillés à 06:20, au lieu de 04:30, le réveil clignotant...Chiotte. On rejoint Oinville-sur-Montcient où l'on retrouve quelques têtes connues. Après avoir laissé 7€ d'inscription, au profit de l'hôpital Port Royal, départ (un peu tardif) à 8h20 avec Elo, sur la Boucle rouge, donnée pour 20km/+500m tracée au sud-ouest. Peu après le départ un bonus 'Difficile' bien sympa commençant par un bon raidillon, puis du sentier en dévers fraîchement ouvert, ça sent le Guervillois, par la suite la boucle Rouge sera 'roulante', principalement sur chemins forestiers, avec quelques petiotes bosses, des descentes rapides où Mary crève...On s'arrête réparer tandis qu'Elo & Cie poursuivent. On en met une petite couche pour essayer de revenir sur eux, mais Mary coince sa chaîne entre cassette et rayons..du coup on relève le pied et on termine la boucle rouge avec 22,8km pour +319m, un peu fade à mon goût par manque de sentier, presque dans les derniers, retrouvant du monde et Elo au ravito situé au départ.
On repart tous les deux sur la Boucle Noire, la meilleure, donnée pour 32km/+600m. Elle comporte plusieurs bonnes bosses, on passe par Damply, puis on remonte vers Lainville-en-Vexin, un ravito à 12.6km avant de grimper dans le Bois de Jambville, soit une quinzaine de bornes avant d'attaquer la perle du Bois de Galuis où l'on va tournicoter sur du sentier ludique, quelques portions un chouilla plus technique, petit pierrier, escalier, ponctués de bonnes grimpettes, une boucle jaune, suivie d'une violette où l'on retrouve Robin, on fera un peu de chemin avec lui. En remontant sur le Hazay vient le panneau "PR ExtrBall". On ya va ? Mary n'est pas complètement rincée, alors on se goinfre d'un deuxième tour de ludique en refaisant la boucle violette, la jaune étant en cours de débalisage, soit 7.3km/+208m en bonus, du coup on est les derniers et sur Jambville c'est débalisé, je suis la trace GPS et on retrouve le parcours après Seraincourt. De retour au départ, le ravito est déjà plié, plus grand monde, Elo nous attendait, il reste des sandwichs et cannettes qu'on avale, un peu de papotages puis on repart tous les deux sur la Boucle Bleue, donnée pour 20km/+400m et plus facile; ça va nous servir de décrassage et il fait trop beau pour rentrer. Cette boucle est plus champêtre et bucolique, avec pas mal de longs sentiers ludiques, quelques bosses, plus sympa que la Rouge finalement, avec un bon sentier fraîchement défriché par Gillou & Laurent dans le Bois de Gaillon. Nous sommes de retour au départ après 21,40km pour +323m, l'orga est en train de finir manger au soleil et sympathiquement nous propose de finir les restes avec eux, cool, séance papotages. Une agréable rando bien sympa dont le tracé s'est amélioré depuis l'an dernier, il y avait plus de 400 participants ce matin pour la bonne cause
 81,2 85,806:10:5407:20:4014.0    +1740 +16503703,93360,32 Edge1000141,8213703,9C871,55391,6372,41617,17
S 23/09ROUTEOn rejoint St-Cyr en vélo retrouver les YPRL pour suivre leur parcours N°250A assez plat nous menant au sud, via St-Lambert et Cernay, vers Rambouillet, ça caille un peu des mains avec un petit 4.7°C. Remontée par St-Léger. Sortie "sacoches" comme dit Marc, petit rythme car Le Claude décroche par manque d'entraînement. Avec ça, on aura les jambes peu fatiguées pour les 3 boucles de la PRC demain. On quitte les YPRL avant Les Mesnuls pour remonter sur Neauphle.  83,2 83,303:10:4003:19:5626.2    +629 +5853703,93274,52 Edge1000141,8213703,9C871,55391,6372,41531,37
M 20/09ROUTEAG de ravalement jeudi, donc Longchamp ce mercredi soir. Plusieurs tours solo face au vent, Mary et d'autres abrités dans le sillage, quelques  grosse accélérations dans La Bosse, puis je chope des pelotons rapides, juste 2 tours, mais mal aux cannes. Période récup coool. 1h passée, les guibolles vont mieux, 42km/h solo pour revenir dans le peloton de Mary où je termine la séance en bouchant sans problèmes quelques cassures. Le beau temps et soleil reviennent 53,8 53,601:34:4301:34:4934.08    +153 +1353620,63274,52  141,8213620,6C871,55391,6372,41531,37
M 19/09VTTPetit tour cool de décrassage avec Bikette, dans le bois aux chemins détrempés et spongieux après les dernières pluies 15,2 15,501:18:1301:20:3912.0    +109 +8035673274,52  141,8213567C871,55391,6372,41531,37
D 17/09VTTDépart 07:06 avec Bikette dans la pénombre pour faire le grand parcours du Rando Raid des Renards. Vu la pluie tombée ces derniers jours, on a ressorti les mulets en 26" encore équipés 3x9v; Mary le Devinci et moi le TITUS semi-rigide; faut s'y réhabituer. En dehors de quelques grosses flaques, le terrain était plutôt correct, au retour on avait juste à brosser le sable sur nos montures. Première partie de parcours jusqu'aux Vaux de Cernay plutôt roulante avec quelques sentiers (la faute à l'ONF...), puis plus bosselé avec quelques bons raidards qui piquent les cuissots en 22x32, le meilleur des sentiers étant sur le secteur du Mesnil et le Pommeret avec la boucle spécifique au Raid 73km. On s'arrête à chaque traversée de route sécurisées  et aux ravitos pour dire bonjour aux Renards; content de revoir Tatayé en haut des 7 Tournants. Parcours moins ludico-technique cette année, mais pas ennuyeux. 71,8 74,305:37.1007:01:2213.3    +1340 +125535673259,02 Edge1000141,8213567C871,55376,1372,41531,37
S 16/09ROUTELa saison des manches longues et des gros gants est officiellement ouverte...en avance...sans avoir débuté le mois d'octobre. Un frais petit 5°C , mais beau temps, à 8h pour rejoindre St-Cyr en vélo où l'on retrouve les YPRL du CAO pour suivre avec eux leur parcours N°472A nous menant sans gros dénivelé jusqu'à Bazainville , via le Tremblay-sur-Mauldre, Montfort-l'Amaury,  pour revenir par Orgerus (où Dom tombe...sans gravité, genoux râpé, en touchant ma roue arrière lorsque j'ai ralenti à l'approche d'un passage piéton où une dame s'engageait) puis Thoiry. Sur le retour par le haut de Thiverval Le soleil réchauffe un peu l'atmosphère et le thermomètre dépasse royalement le 13°C, juste de quoi enlever les manchettes. Jambes un peu fatiguées. 90,9 90,803:18:1603:36:0627.5    +700 +67535673184,72 Edge1000141,8213567C871,55301,8372,41531,37
J 14/09ROUTEEn route vers Longchamp, mais demi-tour quelques kilomètres plus loin car ciel gris foncé et averses en perspective sur Paris...
On roule donc en local, sous le soleil, direction Maule, Bikette à l'abri du vent de face derrière moi. Jambes encore un peu fatiguées, on évite les bosses et faisons le circuit court car les jours raccourcissent déjà bien
 47,7 47,701:57:3102:02:4724.4    +444 +4303476,23184,72  141,8213476,2C871,55301,8372,41531,37
M 12/09ROUTELongchamp du Mardi. Ciel un peu chargé, on recevra quelques gouttes d'une ch'tite averse, un peu de vent, 16 à 23°C l'automne est en avance. Jambes encore un peu fatiguées de Guerville, plus une vieille déchirure musculaire à la cuisse gauche qui se réveille; pas possible de trop appuyer, alors en rythme rapide devant Bikette plusieurs tours, puis un peu à l'abri derrière deux gars. Un peloton rapide passe 3 fois; pas possible de suivre, quelques plus cool car plus possible d'appuyer, puis arrêt car ça me gonfle 43,1 42,901:21:5901:23:4131.4    +122 +1203428,53184,72  141,8213428,5C871,55301,8372,41531,37
D 10/09VTTLa Guervilloise VTT
Vendredi il a copieusement plu toute la journée, nous avons hésité à faire Guerville jusqu'au dernier moment. Nouvelle formule cette année avec un ravito central et des boucles en partant. Départ 7h52 avec Mary, sur la boucle Rouge, Oliv (Cycle Naturel) nous rejoint dans les premiers sentiers, terre et racines encore glissant, le pneu arrière usé de la saison a du mal a trouver du grip, pilotage fun en souplesse. Du sentier ludique sympa, on suit toutes les variantes 'Techniques', un peu de roulant en plaine (plus que l'an dernier) avec un peu de vent, le terrain un peu humide en profondeur freine et rend la progression plus fatigante. On arrive au ravito central situé à Boinville-en-Mantois au bout de 15,7km bien pourvu. Je repart avec Oliv pour la boucle Noire, la plus ludico-physique avec plusieurs bon sentiers tournicotant, de bonnes bosses dont la 1ère dans le Bois de Mézerolle remontant une spé de l'Enduro, très raide et limite glissante ; juste 2m de poussette au 3/4, puis tout en haut 5m à pied car butte enracinée glissant trop, même à pied, la longue bien pentue de Gros Moulu (biquette & âne) où Oliv préfèrerait son Eagle à l'ancien Rolhoff 22x32 de son Seven.   Encore du bon sentier vers Epône, puis après Velannes des retours plus roulant en plaine face au vent. On papote, on papote du coup au réservoir de Chaufour on rate une bifurcation, continuant à gauche sur la boucle jaune au lieu de la noire... on arrive au ravito en ayant 28,39km depuis qu'on l'a quitté dernièrement. Bonne restauration, puis on enchaîne sur la boucle Jaune un peu plsu facile avec quleus bons sentiers tournicotant ludiques, ponctués de quelques bonnes bosselettes et coup de cul physique, le terrain sèche et on se lâche un peu plus en descente. On remonte sur Fresnel, puis à la sortie du Bois des Cranes  en attendant Olivier je remaque un panneau portant une flèche Jaune et une noire ; c'est là où l'on a du se gourrer tout à l'heure. On repart en suivant le jaune, qui redescend vers Chaufour. Halte-là, je reconnais cette partie déjà effectuée. Oliv arrive, il a crevé; réparation puis on remonte pour récupérer la partie de boucle Noire que nous avons raté, elle valait le coup en plus avec encore du sentier ludique. Retour au ravito central, arrivant en même temps que ma Bikette,  en ayant effectué encore 18,94km. Bonne restauration et cette fois on  a droit au petit verre de Rosé avec le cisson. On fait les 2km du retour à Senneville avec Laurent & Valou. Encore une bonne édition de la Guervilloise, rendue plus difficile avec le terrain lourd, un peu moins de sentiers que d'habitude et un peu plus de roulant. J'ai une préférence pour la version traditionnelle de cette rando, mais on s'est bien amusé pour 8€ par tête
 62,7 65,004:21:5705:11:5814.9      +11853385,63184,72 Edge1000141,8213385,6C871,55301,8372,41531,37
S 09/09VTTPetit tour cool avec Mary en direction de Guerville pour voir l'état du terrain à la veille de la Guervilloise, après la journée de pluie d'hier; terre encore humide à 10cm de profondeur. Mary tente un KOM sur la montée de la Plagne, moi je fais KOM je peux sans pousser car état de fatigue et jambes avec. Bon vent d'ouest dans le museau à l'aller 70,7 70,503:13:1303:24:5521.9    +792 +7703385,63119,72  141,8213385,6C871,55301,8372,41466,37
M 06/09VTTPetit tour de dérouillage de guibolles avec Mary, jambes bien fatiguées de la séance de Longchamp d'hier plus les restes du VTT de dimanche   14,301:04:5701:16:0913.2      +703315,13119,72  141,8213315,1C871,55301,8372,41466,37
M 05/09ROUTELongchamp du Mardi. Un pti tour de chauffe et Hop d'emblée dans le vif du sujet en suivant un peloton rapide, mais seulement 3 tours car les jambes sont encore fatiguées de dimanche. 36,1 km/h en quittant les furieux. Plusieurs tours en solo, avec un bon vent de face... Relâche cause tendons gauche douloureux. Arrêt pour baisser la selle de 1-2mm afin de supprimer le mal de hanche 49,6 49,501:31:1801:37:2732.5    +141 +1303315,13105,42  141,8213315,1C871,55301,8358,11466,37
D 03/09VTTRéveil 05:00 pour un démarrage à 07:08 avec Mary pour faire le grand parcours de La Verte Ballancourtoise sans être gêné dans les nombreux sentiers. On paye notre sortie rythmée d'hier par un bon mal aux guibolles, surtout en bosse, mais cela ne n'empêche pas de faire la rando à bon rythme. Une très bonne cuvée avec de nouveaux sentiers ludiques, quelques passages techniques rigolos, un peu de roulant en liaisons, quelques bosses jamais très raides et un dernier quart de parcours physico-ludique tournicotant, avec la super route 99 en final. Au bas de la 1ère DH je bloque la roue avant et me râpe la couenne sur le vélo couché. Un Trail avait lieu en même temps, par étourderie je me paye 2 bouclettes en rab en suivant leur balisage, dont un petit portage après le Saut du Postillon, et une mauvaise interprétation du balisage dans une montée me fait descendre-remonter au niveau de la Vallée aux Vaches; heureusement la trace GPS fournie m'aura aidé à retrouver le bon chemin. Terrain sec, météo idéale, 3 ravitos bien pourvus, avec le traditionnel gâteau de semoule aux raisins marinés au rhum, inscription à 7€ correct, rando bien organisée, toujours dans le Top des Franciliennes 67,4 72,004:18:3704:31:0616.7    +1204 +11653265,63105,42 Edge1000141,8213265,6C871,55301,8358,11466,37
S 02/09ROUTEOn rejoint Sr-Cyr en vélo avec Bikette retrouver les YPRL du CAO que l'on accompagne sur leur parcours N°296A. La température a bien baissée en ce début septembre, un petit 10°C, qui montera à 22°C sous le soleil. Départ tambour battant jusqu'à Clairefontaine, ils sont en forme en cette fin de saison les Loulous et ça avoine sur les plats et faux-plats. Tempo plus calme au début de la boucle sud, puis quelques reprises de rythme après Greffiers où on se fait décrocher jusqu'à Orphin car je croyais qu'ils allaient attendre un des leurs en reprise. Remontée groupée par Sonchamp et retour un peu plus calme. On aura mal aux cannes demain...   106,903:44:3704:10:3228.6      +6753265,63033,42 Edge1000141,8213265,6C871,55301,8358,11394,37
J 31/08ROUTEMary était en mal de rythme, un retour à Longchamp s'imposait. Session effectuée à bon rythme, juste un peu mal aux articulations du genoux pour commencer, puis aux guibolles et un peu à la hanche; faut se réhabituer...
Passé devant plusieurs fois, pas trop de mal à emmener devant dans 'La Bosse' avec un peu de vent. Une bonne averse orageuse vers la fin; une partie du circuit détrempée.
   47,601:22:3801:23:4134.6      +1153158,73033,42  141,8213158,7C871,55301,8358,11394,37
D 27/08ROUTERéveil 5h30, beau temps prévu ce dimanche, 90km plus loin à 7h30 on arrive à d'Huison-Longueville, le ciel s'est très fortement assombrit, des éclairs, je prends un parapluie...nous rejoignons sous quelques grosse gouttes 100 m plus loin l'abri pour s'inscrire à la Randonnée VTT Sud Essonne, l'orage craque à ce moment là, un gros coup de vent, en quelques minutes nous avons les pieds baignant dans 5 cm d'eau. Rando annulée. Une accalmie, on retourne à la voiture, suffisant pour être bien mouillé, même sous le parapluie. On rentre, arrivés sous le soleil... Douche chaude, pause, déjeuner, puis on part faire une petite sortie route, 27°C il fait lourd, jambes encore fatiguées d'hier, on fait quelques bosses et on rentre 76,7 76,703:16:1803:34:4123.5    +815 +7953111,13033,42 Edge1000141,8213111,1C871,55301,8358,11394,37
S 26/08ROUTECouché tardif, Réveil tardif, départ 8h54 avec Bikette, dans un peu de brouillard, remontée vers Neauphle où l'on croise un paquet d'YPRL de St-Cyr Triathlon; demi-tour, on les rattrape dans la descente vers Villiers-St-Frédéric. Dans les faux-plat montant de la D11 vers Marcq le rythme augmente et Pat -qui se remet de son opération du genoux- et Mary décrochent, ça fait un moment qu'on n'a pas rythmé. Regroupement à Thoiry où les affûtés partent de leur coté. Nous continuons avec Fred, Christopher, Patrice et Pat', un peu plut plat et allure plus 'cool' -mais en rythme-  direction Septeuil, puis Vert par St-Corentin d'où l'on part remonter la longue bosse de Brasseuil à Breuil-Bois-Robert  où je lâchent les chevaux :-) Retour par D65,D119 vers Marcq, puis Beynes où je re-lâchent les chevaux en poursuite de Patrice 50m plus loin. On passe par Thiverval, Chavenay. Une bonne sortie rythmée ça fait du bien; on quitte les YPRL avec 30.7km/h de moyenne. 73,0 73,002:26:3602:32:4529.9    +641 +6153034,43033,42 Edge1000141,8213034,4C871,55301,8358,11394,37
M 23/08ROUTESortie tonique vers Maule. Beau temps chaud, mais bon vent de face à l'aller. Bonnes gambettes 50,2 50,201:48:2101:49:2727.9    +458 +4202961,43033,42  141,8212961,4C871,55301,8358,11394,37
D 20/08VTTAprès pause déjeuner à la voiture, nous repartons cap au Nord-Est de Raon-l'Étape par la véloroute, lisse et bétonnée longeant la rivière en ondulant, jusqu'à La Trouche d'où nous prenons le joli sentier qui monte jusqu'à La Vierge du Haut Port (614m), nous 'redescendons' coté Roche de Grande Basse, joli coin, sentier en montagnes-russes, remontée par la Tête des Rondeaux puis le Col de Croix Collé (518m) pour vraiment redescendre vers La Trouche d'où nous rentrons sur Raon par la véloroute. 22,34  02:14:2602:36:5710    +412  2911,23033,42 Edge1000141,8212911,2C871,55301,8358,11394,37
VTTBeau circuit à Raon-l'Étape 33,9  04:58:3106:41:507.0    +1398  2911,23011,08 Edge1000141,8212911,2C849,21301,8358,11394,37
S 19/08VTTDH au BikePark de La Bresse-Hohneck
Début en s'échauffant sur piste verte facile "La Balade des Contrebandiers", puis sur la bleue "Chitelet" plus ludique et un peu technique, quelques passerelles en bois..., sol cailloux & quelques racines qui tabasse un peu vers le bas. Puis on roule sur la bleue "Barrage", ensuite une fois Mary habituée sur des parties des rouges "Virolo" et "schuss" avec sauts et passages plus techniques/pentus sur roches.
Forfait journée à 20,60€+2€
 34,48  04:40:0106:02:0011.0    -4083  2911,22977,18 Edge1000141,8212911,2C815,31301,8358,11394,37
M 15/08ROUTELevé tardif, départ 10h05 avec Bikette pour un tour de "récup" plutôt plat, mais encore trop vallonné pour les jambes fatiguées de Mary, cap SO vers la forêt de Rambouillet, avec bon vent de face jusqu'à Garancières, passant ensuite par Bourdonné, Mittainville jusqu'à Béchereau, pour remonter ensuite par Poigny-la-forêt, les Bréviaires. Routes et campagne quasi déserte en ce mois d'aout + w.e. du 15 aout. 81,1 80,903:20:2803:31:5024.2    +640 +5852911,22942,7HRMEdge1000141,8212911,2C780,83301,8358,11394,37
D 13/08VTTLes Balcons de Dabo - 70km
Inscription effectuéesDépart 7h49 avec Mary, un peu avant le départ officiel de 08:00 afin d'éviter les bouchons des premiers sentiers de l'an dernier, c'est la 3ème fois que nous venons faire cette belle rando.  Je chauffe tranquille avec Mary durant 4km, puis je part à mon allure, mode "On y va" comme dirait David, pour me réhabituer à rouler en rythme avec un peu plus de braquet que notre allure Diesel de vacances. Je rattrape au fur et à mesure la dizaine de randonneurs partis avant, reste un seul gars devant que je rejoint à chaque ravito. Ciel couvert mais sec jusqu'à mi-parcours, puis alternances de micro à petites bruines que l'on ne ressent quasi pas à l'abri des arbres, terrain juste un peu plus humide et plus gras après le dernier ravito en raison du retour commun des parcours. Pas froid, 14 à 18°C, en maillot court tout le temps.
Le parcours tourne en sens inverse horaire cette année, cap au sud-ouest vers la forêt de St-Quirin. Il est plus roulant que d'habitude, avec quelques portions de routes/allées/chemin, surtout sur la boucle spécifique du 70 km, mais toutefois bien moins qu'à l'Elsass-Bike. Le tracé est varié et on ne s'ennuie pas, mélangeant bucolique, touristique, physique, ludique, il manque toutefois de plus de zones bien techniques; il y avait quelques bonnes descentes, dont certaines de l'Enduro, pas mal de beaux et longs sentiers, surtout en début et fin de parcours autour de Dabo, ce qu'il fallait de physique avec de longues bosses dont deux ou trois bon coup de cul raidos (sol soit lisse, soit caillouteux/racines). Une fois la boucle spécifique du 70 km effectuée, on revenait sur le parcours commun avec le 54 km, occasionnant quelques ralentissements dans les zones à cailloux...mais le temps humide a réduit le nombre de participants.
Ravitos situés à 17, 40.6, 47.4 (trop proche) et 58km, bien pourvus en salé et sucré. Bon balisage, la trace GPS (envoyée au dernier moment...pas reçue...demandée sur place) m'aura toutefois aidé à quelques endroits (rubalise pas vue du 1er coup, virage en épingle). Un seul tuyau à l'arrivée, mais pas trop d'attente car le terrain est sableux. Je termine à 12h49 sous une petite bruine, puis soleil et chaleur reviennent, papotages avec les locaux Pic-Pic, Christophe, Pierre, Vincent, Geoffrey et Cie en attendant Mary. Retour en 5h en Ile de France
 69,4 71,504:47:2605:01:2415.0    +1667
(mouillé)
 +18552830,32942,7HRMEdge1000141,8212830,3C780,83301,8358,11394,37
S 12/08VTTDe retour en Moselle pour un week-end VTT, temps gris et quelques gouttes de bruine à mi-parcours via la N4. Dépôt des sacs à l'IBis-Budget de Sarrebourg (tarif sportifs 40€ + 2x0.74€) puis on rejoint Dabo en voiture, le soleil est là. Petit tour en VTT pour dérouiller les jambes après le voyage, je n'ai pas touché un vélo depuis une semaine pour que l'organisme récupère de nos 3 semaines de vacances à rouler tous les jours). On suit une partie de trace de Bastien, typée Enduro, il faut se réhabituer au terrain cailloux/racines qui est parfois humide à l'ombre, avec de grandes flaques par endroits suite aux orages récents. Longues montées sur chemins et sentiers, descentes ludico-technique dans la terre entre rochers, retour via le Rocher de Dabo dire bonjour aux amis de l'organisation postés au camping du Rocher. Retour à Sarrebourg puis petit resto sympa à l'Auberge Tanneheim de Niderviller, car il fallait réserver pour La Cabane de Marie. 20,0 20,401:50:3002:57:5411.2    +509 +5102830,32871,2 Edge1000141,8212830,3C780,83301,8358,11322,87
V 04/08VTTLevés à 04:15 , le jour se lève lorsque nous démarrons à 5h59 de Pallon (1124m) sur la D38, c'est tôt mais une longue et chaude journée nous attend, il fait déjà 14.9°C. Montée progressive débutant par 6.4 km de petite route passant par les hameaux de le Chambon, Champcella et le Ponteil. Après 3 semaines passées à rouler quasi tous les jours on est bien rincés et j'ai un début de tendinite aux genoux, surtout le droit sur le dessus (à cause des protections qui appuient sur le genoux et du pédaler parfois position basse), bref départ très cool, petites pauses, le temps que tout s'échauffe. Au bout d'une heure, fin du goudron à 1533 m pour une large piste assez lisse, montant dans le Bois de Roche Charni, pourcentages 7 à 11%, pas trop dure, on tourne les jambes. Belles couleurs du soleil levant sur les massifs rocheux, les Crête du Bouchet et du Destrel. Petite brise bienvenue pour nous rafraîchir, déjà l'impression de chaleur alors qu'il fait 15°. A 1795 m on laisse la piste de droite menant à la Cabane de Tramouillon, par où nous étions passés en 2012, pour continuer sur la piste d'en face en replat lisse de 1km, descendant de 35m avant de remonter sur la Route Pastorale de l'ALp (piste). La pente s'accentue un peu à 14% après la Cabane de la Selle (2024 m), puis revient dans les 10%, belle vue sur la Tête de Fouran (2460 m), la piste redescend très légèrement pour se terminer dans le vallon où se trouve la Cabane de l'Alp (2392 m). Nous venons de mettre 3h11 pour grimper les 18,5 km/1300 m de route/piste, désormais ça va nettement moins rouler en commençant par des alternances de roulage/poussage sur la sente terreuse creusée dans un pré croisant le Torrent de l'Alp. Fatigués, plus assez de gnac pour monter les passages un peu plus pentus qu'on avalerait en étant plus frais. Petite pause à 2580 m en avançant sur une replat donnant un beau point de vue, puis on revient sur la sente devenue plus roulable longeant la Crête des Prénetz, un court petit portage, de petite remontées/poussettes, on aperçoit l'objectif du jour donnant l'impression d'une arête de dinosaure, bien raide, vertigineux, la sente grise passe près d'un petit lac puis chemine dans une zone d'éboulis, roulable car assez fréquentée, on arrive ainsi au Col de Rougnoux ( 2748 m) et on se dirige vers le sentier d'accès NE du sommet, petite descente, passage en pédestre d'une barre rocheuse par 3 lacets caillouteux, descente puis remontée jusqu'à 2715 m au début du sentier montant vers la Tête de Vautisse (3156 m), ça grimpe fort dans le gris et les cailloux, Mary ne sent pas d'y aller, mes jambes fatiguées pensent de même, surtout que vu la configuration on risque de faire la montée-descente majoritairement à pieds. Nous avons mis 5h15 pour parvenir là. On délaisse donc notre objectif du jour, chemin-arrière et retour au Col, on descend un peu dans le Vallon de la Selle  avec son petit Lac Etoile et on pause pic-nic pas loin. Nous amorçons la partie descente Free-Ride, car pas de sentier dans ce secteur, nous basant sur 3 traces trouvées sur VTTour en essayant de rester sur les parties herbeuses pour éviter les zones trop caillouteuses difficilement roulables, d'où quelques passages pédestre, A/R, remontées,  en suivant plus ou moins le Torrent de Feyssolles desséché en ce moment. Plus bas on fait un peu de marche/roulage en visant un semblant de sentier peu fréquenté, descendant vers la Cabane de l'Essaumaure (2260 m) on revient à plat en traversant un vallon herbeux où le sentier peu visible contourne le Peyron par l'Ouest, une marmotte détale, on file sur l'herbe foulée longeant le Clot de Pellegrin pour revenir sur le sentier montant de la Cabane de Tramouillon. Petite séance de poussage/portage un peu raide et nous voici arrivés au Col de Tramouillon (2270 m) et son replat herbeux où nous faisons une petite pause. Commence ensuite la descente finale tant attendue, sentier terreux bien marqué, un peu de cailloux éparses, puis un passage plus pentus et caillouteux amenant à zone d'éboulis, quelques passages pédestres, le sentier remonte de 20 m jusqu'à 2156 m, puis redescend tranquille vers la Cabane de Clot Lafont (2050 m), plusieurs vautours évoluent au dessus de nous, au sol des os de moutons dénués, on remonte légèrement puis le sentier se met à descendre en sous-bois par de belles épingles arrondies ludiques et peu pentues, plus loin une seconde session de pingles plus pentues et techniques sur sol plus caillouteux ou dérapant, nous mène au Col des Combes (1635 m) au croisement d'un grosse piste. Là un panneau d'exploitation forestière, je ne fais pas gaffe mais il y avait dessus un VTT barré et un pédestre barré, on  s'embarque dans le sentier descendant, bonne volée d'épingles sous le Bec de l'Ase, puis traversée pentue et caillouteuse dans le Bois de Monsieur jusqu'à 1290 m où l'on tombe sur une coupe de bois, plein de gros sapins bouche le sentier. Du coup les 6 derniers virages sur sentier du GR ne sont plus accessibles; on redescend rapidement en suivant le balisage pédestre sur chemin, puis la piste ramenant près de la passerelle (1148 m ) en vallée de Freissinières, où nous étions en 2012. On récupère sur les 650 m de piste plane, enchaînant par un joli petit sentier lisse de 1 km menant vers Pallon où l'on retrouve la voiture. Ainsi s'achève nos trois semaines de congés d'été, bien remplies, on est rincés mais très contents des sorties effectuées en duo et avec les amis, avec celle du Mont Thabor en apothéose.
Bilan 984km parcourus (489km VTT, 495km ROUTE) pour +31203m de dénivelé positif.
 38,8  06:41:1609:36:065.9    +1864
(+1673)
  2830,32850,8 Edge1000141,8212830,3C780,83301,8358,11302,47
J 03/08VTTJournée "Repos" en allant faire de la DH sur les pistes de la station Les Deux Alpes 1650. Une montée à 3150 m par le Téléphérique Jandri , au pied du glacier de Mont-de-Lans, bon vent, descente par la piste bleue "Jandri 2", que du cailloux, gris, petits, gros, on est sur la Lune, tout pour le ski; c'est moche, puis piste bleue 'Grand Nord' , plus terreuse avec sauts et virages relevés. On descendra ensuite par la rouge "666", des virages relevés et un peu de pente, puis la rouge 'Venosc', plein de gros virages relevés ludiques, sol là aussi en tôle ondulée par les freinages successifs. On remonte deux fois le Télésiège du Diable pour faire les pistes bleues 'La Diable' et 'Lilith'. Un gars en vrac, hélitreuillage proche. J'ai mal aux genoux et Mary se lasse; on termine par un bout de Verte "L'Ange" puis la bleue 'Bike-Patrollers'. Commence à faire chaud; 32°C 38,2  02:47:1205:01:5114    -4217  2830,32812 Edge1000141,8212830,3C742,03301,8358,11302,47
M 02/08VTTDépart 14h36 de la Rochette pour la 2ème sortie du jour "Torrent de Sahas". Le soleil tape, 36°C heureusement avec un peu de vent et un peu d'ombre apportée par quelques arbres. Montée de +394 m débutant par 3 km sur la petite route menant au hameau de Sachas, puis piste lisse peu pentue, un bout de sentier, jusqu'à 1590 m où près d'un Oratoire on débute une bonne séance de poussage de 1.4 km pour +170 m sur un sentier très peu emprunté. En fait il fallait continuer la piste jusqu'à 1834 m par Ratière, puis descendre le sentier par les Banchets. On débute la descente sur un sentier assez étroit et aérien, épingles rendues difficiles par l'appréhension du vide en face, plus facile vers le bas. 12,9  02:16:1202:53:424.5    +603  2830,32773,8 Edge1000141,8212830,3C703,83301,8358,11302,47
VTTDépart 7h16 de Villar-St-Pancras (1234 m), ciel un peu chargé qui va vite virer au bleu. Montée pas trop difficile de 9 km par la piste "Route Militaire", un peu caillouteuse par endroit, pente 7 à 12%,  menant à l'ancien Fort de la Croix de Bretagne (2011 m) dans lequel on grimpe au sommet, beau panorama sur les environs. On redescend vers le sentier passant par le Ravin de Pied Sec  et le replat de Pied Sec. A partir de là le sentier plonge un peu plus, puis on passe une zone bien caillouteuse, ravinée et exposée, mode pédibus par prudence, puis retour en selle jusqu'au Torrent, là on récupère la route montant aux Chalets des Ayes (1734 m), continuant SO vers le replat de Plan Peyron, début de large piste assez lisse menant au joli Lac d'Orceyrette (1935 m) , repère des pêcheurs, baignade interdite. On en fait le tour pour choper un petit sentier qui redescend vers Plan Peyron, en longeant Le Torrent de l'Orceyrette , quelques courts passages pédibus (racines, blocs) et trialisant. On remonte la piste montant NE en traversant le Bois des Ayes, assez lise et peu pentue, jusqu'au virage où elle coupe le Torrent des Ayes en croisant le GR5 à 2090 m. Pause pic-nic, puis on fait la sympathique descente facile sur le sentier du GR5 qui nous ramène aux Chalets des Ayes. Là on remonte prendre la large piste lisse menant sans trop monter vers le Mélézin (1879 m) . Là débute la descente facile avec nombreux épingles-virages école, certains relevés, ludique, fin par la route. On remballe tout dans la voiture puis on va se garer à la Rochette pour la 2ème sortie du jour 33,2  04:50:1006:34:257.0    +1430  2830,32760,9 Edge1000141,8212830,3C690,93301,8358,11302,47
M 01/08VTTDépart tardif à 9h37 de Roubion, peu avant Névache, sur une trace de JPr31  les Balcons de la Clarée, qu'Alain & Bast ont décrit comme facile, avec descentes ludiques (Note de Mary : leurs expliquer ce que veut réellement dire ludique). Départ mode cool durant 2 km par la piste longeant le Torrent du Roubion, jusqu'au chalet forestier, d'où l'on part à gauche -virage coup de cul, balisé N°42- rejoindre le joli sentier lisse avec virages en épingles montant durant 700 m en sous-bois de la Clarée, puis chemine en balcon ombragé, plat et faux-plat descendant doucement, puis sortie en balcon découvert plus étroit & aérien, un peu pierreux, vue sur la vallée de Névache. Au bout de 5,1 km le sentier commence à remonter, traverse des zones de pierriers, ça roule/pousse, une dernière remontée et on descend vers Névache Ville-Haute, épingles serrées, parfois un peu de cailloux, de pente, pas facile pour nous. Franchement toute cette partie serait plus intéressante à faire en sens inverse. On remonte ensuite durant 3,8 km la petite route à circulation réglementée remontant la Vallée de la Clarée, jusqu'au Pont de la Souchère que l'on franchit pour suivre le chemin bucolique, qui se met à monter un peu à la Cascade de Fontcouverte, puis on rejoint la petite route que nous suivons encore sur 3,7km jusqu'au parking de Laval (2030 m). On pic-nic un peu plus loin, puis on remonte durant 3 km la piste, un peu rocailleuse par moment, pas trop pentue, menant au Refuge des Drayères (2200 m). Là pour 5 € par tête on se fait la pause "Tarte aux myrtilles & chantilly", leur gâteau chocolat avait aussi l'air sympa. Petite averse de pluie passagère, on enfile les GoreTex avant de redescendre, on les enlèvera 1km plus bas sous le soleil. On redescend durant 2,6 km en suivant un sentier en surplomb de rive droite de la Clarée, lisse par moment, enraciné/enroché ponctuellement, quelques petites remontée, pour revenir à 2030 m où nous étions au pic-nic.
De là on repart sur un sentier pour 400 m de roulage/poussage/portage vers la Côte du Jas, ça se roule par moment au début, puis vers le haut, belles vues sur la vallée. Le sentier en balcon redescend ensuite vers le vallon du Torrent de la Cula, durant 1,2 km en mode trialisant marche/roule vers le bas. Une petite remontée en poussage par les Chaumes, puis le sentier un peu plus large et souvent lisse passe quelques zones rocheuses, de pierriers, puis redescend vers la Replate (2291 m). On remonte alors doucement le sentier en balcon par le chemin de Ronde, qui se met à descendre en épingles sympathiques au sol un peu caillouteux au niveau des Chalets de Biaune. En bas on reprend quelques mètres de la petite route, pour rapidement descendre à gauche vers le Pont du Rately, Là on part longer la rive droite de la Clarée sur un chemin lisse, devenant joli sentier, avec quelques portions trépidantes, un peu fréquenté car GR, descendant vers Névache d'où l'on rentre par les 3 km de route menant au parking, sous quelques grosses gouttes d'averse, le ciel s'assombrit et la pluie couvre les sommets en fond de vallée, il était temps de rentrer.
 39,3  05:53:5808:00:086.7     +1369   2830,32727,7 Edge1000141,8212830,3C657,73301,8358,11302,47
L 31/07VTTDépart 6h30 du Col du Lautaret (2057 m) pour une grosse journée VTT sur la trace partielle du Raid  de La Meije, histoire de la faire à la cool et quand la météo d'été est plus clémente que celle de Septembre. Descente par large sentier du GR50 jusqu'à 1904 m, puis début de remontée sur sentier herbe/terre jusqu'à la traversée de la N91 déserte à cette heure matinale. On attaque la montée sur piste, un peu caillouteuse, pente 10 à 14% en première partie, puis plus 'cool' 7 à 9% en passant par les 2 baraques de la Mandette. Pour le moment le ciel est gris au dessus de nous, pas de risque de chauffer à la montée sous le soleil qui est sur le Briançonnais. Nos guibolles sont bien marquées de la grosse sortie d'hier, plus la fatigue des deux semaines de ride intensif; chaque arrêt-reprise de pédalage en montée se fait bien sentir; on est moins dynamique. Au bout d'1h16 de montée on arrive au Monument Henri Desgranges, quelques vaches paissent ou vagabondent sur la route déserte à 7h50. On remonte par le sentier jusqu'à 2593 m, au pied du portage; fichtre il est raide celui-là, 52 m droit dans la pente ravinée par les pluies. Du coup Mary le sent pas trop et on rejoint le Col du Galibier (2642m) par la route, où l'on revient sur la trace; pas d'intérêt ce portage. On débute la descente au dessu du tunnel, sentier pentu en dévers, puis raviné et pentue, bof, on passe le parking à 2556 m pour suivre une sente plus ou moins marqué entre les herbes, longeant les virages. Sente en balcon aérien à 2405 m au Colomban Noir on rejoint la piste terreuse -balisée VTT- qui descend vite vers le Vallon du Fond, puis remonte un peu vers le sentier contournant la Lauzette. Le sentier bien marqué se roule bien, puis parfois trialisant, passages plus ravinés, quelques épingles, on file dans la Combe de Mortavielle, en longeant la Lauzette, joli coin qui rattrape le début de descente du Galibier. Arrivés à 1758 m à la passerelle de La Grande Charmette, on repart au sud sur début de piste plane, passant par la bergerie de la Grande Charmette, sa passerelle enjambant la Valoirette. Là débute une longue remontée jusqu'à Plan Lachat, par un sentier peu marqué au début, poussette puis court portage, puis joli sentier en balcon, roulable par portions, qui redescend ensuite pour devenir difficilement roulable, blocs éparses. On travers la route, remontée sur sentier de terre/herbe jusqu'à récupérer la piste des Rochilles à 2059 m. On la suit durant 4,4km en tournant les guibolles car pas trop pentue et son revêtement de gros graviers blancs concassés est bien meilleur qu'il y a 7 ans. On arrive au Camp des Rochilles (2412 m), traversé par la piste qui devient plus pentue jusqu'au 1er virage, puis plus cool jusqu'au Col des Rochilles (2496 m) d'où l'on a une superbe vue sur le Lac du Grand Ban et du Lac Rond en contrebas. Nous partons SE, courte poussette, puis joli sentier assez lisse en balcon, qui remonte un peu pour déboucher au Col des Cerces (2574 m). Pic-nic, puis on débute la belle descente, sentier un peu caillouteux, un peu de piétons, puis un peu aérien avec superbe vue sur le Lac des Cerces (2410 m) en contrebas vers lequel nous filons. De là commence 200 m de remontée vers le Col de la Ponsonnière (2613 m), par un sentier en majorité roulable, ponctué de zones trialisantes, puis en balcon aérien assez lisse, un chouilla de poussette, puis final en roulage. Comme d'habitude, superbe panorama sur le Grand Lac et le petit Lac de la Ponsonnière, vers lequel on descend. Le sentier comporte quelques passages triailisant, puis file remonter vers la bergerie, deux épingles, ça passe. On oblique sur le sentier Est qui file en trépidations vers la gorge où coule le Torrent du Rif, petits passages pédibus dans la rocaille, puis après le Clot des Vaches (2209 m) le sentier redevient lisse avant de plonger, beau panorama, zone assez fréquentée, quelques épingles et passages bien trialisant entre blocs. On arrive sur le replat de l'Alp du Lauzet (1940 m)  d'où l'on remonte cherche le départ du Chemin du Roy, un beau et long sentier aérien, bien marqué, ponctuellement trialisant, une saignée récente, balcon à même altitude qui se pédale bien sur 2.7 km, remontant doucement ensuite durant 1.5 km. Il descend ensuite bien lisse et terreux à travers bois par quelques épingles jusqu'au Tunnel des Vallois. Là on en a assez, la fatigue se fait sentir, on zappe donc la remontée sur piste, puis sentier déjà effectuée en descente ce matin, finissant notre tour en récup active sur les 3 km de route nous ramenant au Col du Lautaret. 44,5  06:45:5209:29:256.4    +2070  2830,32688,4 Edge1000141,8212830,3C618,43301,8358,11302,47
D 30/07ROUTEDépart 7h19 du gîte sous quelques gouttes qui s'arrêtent de tomber 100m plus loin. Sortie aux environs, des orages étant prévus à 14h, mais le ciel un peu chargé laisse vite place au beau temps. On descend ver Briançon, puis on remonte la route de l'Izoard, que l'on quitte à1441 m pour suivre la petite route communale passant par la Maison Crénelée. Le début est bien pourri, des trous, des passages de terres, des gravillons, puis cela "s'améliore" au fil de la montée, mais le revêtement reste irrégulier et détérioré à plusieurs endroits, la pente est assez soutenue avec du 10 à 12% assez souvent, on passe deux tunnels/arches de pierres. Au virage de l'ancien Fort d'Anjou la petite route passe sous la coupe Militaire : circulation auto interdite, meilleur enrobé, beau  panorama, un peu de répit sur une traversée en balcon, puis la pente revient un peu plus forte. Nouveau panneau d'interdiction, zone de Tirs, de décembre à Avril: Ouf c'est bon, on verra du balisage VTT un peu partout, vue sur le Fort de l'Infernet sous lequel on est passé cette semaine. Le final se dévoile, un peu plus de cailloux et graviers, à 2331 m on débouche au col sur le Chemin du Janus que l'on suit jusqu'à 2357 m, vue sur le Fort du Gondran. Fin de la "route", une piste continue jusqu'au Janus  et Sommet du Château Jouan à 2565 m, mais c'est le domaine du VTT, nous faisons demi-tour avec 1100m de D+ au compteur pour cette 1ère grimpette du jour. Nous entamons la descente, avec prudence et allure modérée vu l'état de la petite "route", on mettra 50' pour revenir sur la D902. C'était la séance GRAVEL du jour, sans Gravel bien sûr !
On enchaîne avec la montée vers l'Izoard, 1h23 pour avaler ses 904 m de D+, pause H2O à Cervières. Au niveau du Laus on voit descendre le premier de la Cyclosportive "Risoul-Queyras"  avec voiture & moto ouvreuse, puis nous verrons défiler les autres concurrents, avec des écarts très importants entre les petits groupes. Mary fait un peu de force en évitant de trop rester sur le pignon de 27. On arrive au Col Izoard (2360 m) où se tenait le ravito de la Risoul-Queyras : pas grand chose à bouffer les pauvres, au tarif d'une cyclo...
Nous redescendons vers Briançon, puis remontons sur le Villard-Laté, pour une courte pause miam, avant de repartir sur la 3ème grimpette du jour, vers le Col de Granon(2404m). Il fait lourd, en bas, une petite brise bienvenue, toujours ces pourcentages 9 à14%, c'est journée muscu pour les mollets  aujourd'hui. La montée est longue et rude, enfin le sommet. Pause photo, on redescend sans trop tarder car un gros nuage orageux arrive, on recevra 3 grosses gouttes et c'est tout.
 98,6 98,906:27:1307:57:2615.3    +3208 +32202830,32643,90 Edge1000141,8212830,3C573,93301,8358,11302,47
V 28/07VTTLevés à 04:00 pour une grosse journée de Ride sur une trace de JPr31 avec un gros BONUS. On se gare à Roubion, avant Névache, pour démarrer à 6h05 avec Mary. Bast et Alain (ayant le levé difficile) partirons 2 h plus tard. Le jour est levé, nous profitons des belles lumières du soleil levant baignant les massif montagneux; récompense des privilégiés tôt levés ;-)
Passé le centre de Vacances, un petit sentier herbeux coupe le 1er lacet de piste , balisée GR5/57, que nous rejoignons pour effectuer la montée vers Les Thures, longeant le Torrent du Roubion , peu de pente au début, idéal pour se mettre en jambes, puis quelques bonnes courtes rampes où la pente s'élève entre le chalet forestier et le barrage; là pour s'économiser on préfère pousser un peu dans le plus pentu, sachant ce qui nous attend aujourd'hui et les guibolles sont un peu marquées de nos grosses sorties des jours précédents, mais un costaud bien frais doit pouvoir quasi tout monter jusqu'au col. Un gué à pied sec traverse une 1ère fois le Roubion, là commence le joli sentier en lacet, passant devant une cheminée de Fée, parfois lisse, plus souvent rocailleux où la roue ripe, on roule et on pousse, puis  passé 2070 m le sentier devient roulable et remonte doucement le Vallon des Thures, sommets environnants baignés de superbes lumières du soleil bas, on arrive au Col des Thures (2194 m) avec son mini Lac Chavillon. Là on met les protecs pour la 1ère descente ludique de 3 km en sous-bois, sentier souvent lisse car très fréquenté, nombreuses épingles faciles exceptées deux avec roches ou racines. On dévale ainsi jusqu'à 1770 m aux Granges de la Vallée Étroite , d'où l'on débute la très longue remontée de 9.4 km vers l'objectif du jour que l'on aperçoit au loin. Il est presque 8 h, début sur piste lisse, puis poussage sur sentier très rocailleux montant au Serre d'Amont., puis à 1830 m le sentier rejoint une piste lisse, on peut de nouveau pédaler, la pente s'accentue un peu plus jusqu'à 1907 m à La Fonderie. De là on part NO sur la piste un peu rocailleuse montant à 2100 m par quelques virages vers La Maison des Chamois, la pente est plus forte et on pousse à plusieurs reprises pour s'économiser.
Cette fois on laisse le sentier partant SO, emprunté en 2012, pour poursuivre sur la petite piste montant en face, raide jusqu'au premier virage, puis en vallon herbeux au niveau d'une Croix, devenant sentier montant pas trop fort, alternances de pédalage, courtes poussettes, puis roulage en vallon jusqu'à la passerelle de Prat du Plan (2208 m). Il est 9h11, nous avons mis 3 h pour parvenir ici sans se presser, avec pauses photos et deux courtes pauses miam.
On part sur le sentier menant au Thabor situé à 4.2 km pour un temps de marcheur estimé à 2h50, ça va être long. Je roule encore sur 100m, puis le VTT passe sur le dos. Petit passage, raide, puis à 2290m court bout de roulage en longeant un ruisseau, puis on reporte, on passe un court gros pierrier, plus haut passé 2410 m au Vallon du Dîner (2610 m) on roule un peu sur sentier d'herbe foulée, puis mode portage sur une partie plus raide menant au Col des Méandes (2727 m) Il est 10h43, déjà 1h43, moment de répit où l'on pédale durant 150m sur un replat lisse jusqu'à la traversée d'un petit torrent. Là on recommence à porter sur un sentier un peu rocailleux bien marqué, plus haut on voit plusieurs groupes de randonneurs et même un petit groupe portant aussi VTT sur le dos. A nous, la montée balisée GR57 est un peu pentue, quelques épingles, on passe une courte zone plus aérienne étroite sur dalles rocheuses blanches, puis sur une large arrête grises, deux zones entre petits blocs rocheux au niveau de la croix à 2910 m, puis un replat en virage où on pédale sur 50m, portage de nouveau, roulage 40 m un peu plus haut, puis zone rocailleuse où Bastien nous rejoint, Alain est encore plus loin derrière. Traversée en balcon d'un espace terreux, quelques rigoles remplies de neige. Le sentier devient lisse et on pédale jusqu'au Pied du désert (3063 m). Là commence un bon portage, sur sol lisse terreux assez pentu, passant par la Chapelle du Mont Thabor, pas mal de randonneurs et le groupe de vététistes Les Dérailleurs, je remonte en selle pour parcourir sur ce sommet lisse les 150 derniers mètres menant au bout du Mont Thabor (3178 m), où je rejoint Bast déjà en séance photos de ce superbe panorama 360° dont le beau temps nous permet de profiter, sans vent frigorifiant. Il est 12h04, on aura mis 2h53 pour parvenir au sommet depuis Prat du Pla, jambes bien marquées en plus de nos sorties précédentes, en marchant quasi aussi vite que la majorité des randonneurs. Mary arrive, super contente, depuis qu'elle voulait le faire celui-là, puis Alain en termine aussi. Pic-nic au sommet, photos, puis parés de nos protecs on amorce la récompense du jour, la DESCENTE !!!
J'avais l'appréhension de la pente, mais je passe tout à 99,9% du sommet au premier replat, excellent grip sur cette terre légèrement humidifiée par la neige, puis le sentier lisse en balcon, les épingles, quelques pieds dans les zones entre petits blocs, sécurité en pédestre dans les deux zones très rocailleuses et le passage de dalles blanche, les épingles en dessous jusqu'au Col, tout ça ponctué de photos en action. Regroupement, puis on poursuit la descente, multi sentes plus ou moins trialisante, ça file plus vite, pause au pierrier puis on repart jusqu'à Prat du Pla, superbe descente effectué en 1h15, pas très technique mais magique par les paysages et l'altitude  Là on laisse Bast & Alain partir de l'avant car ils doivent repartir demain.
On continue cool avec Mary, sur sentier remontant de plus en plus vers le Lac lavoir, mais on tourne SE avant dans l'herbe pour un petit portage menant au Clot Sauvage, petit vallon où nos pneus foulent herbe vierge jusqu'au sentier marqué du GR. On roulotte encore un peu jusqu'à 2400 m, puis on passe en mode portage, le dernier du jour, une heure à marcher entre gros éboulis, traversée d'un petit névé, de pierriers, pas trop pentu, menant au Col du Vallon (2645 m). Pause récup, on est rejoint peu après par Les Dérailleurs, photos puis avec Mary nous entamons l'ultime descente, 7km débutant sur sentes lisses et cool filant sur vallon herbeux, puis plongeant -une zone 10m pédestre enrochée- en traversée vers la Chapelle St-Michel, plusieurs parties bien trialisantes, puis le sentier un peu rocailleux file vers la vallée de la Clarée jusqu'à la route que l'on descend vers Névache puis jusqu'au parking, il est 17h26, fin d'une super journée bien physique et magique, bien moulus ; demain repos complet !
 35,9  07:13:5511:20:345.1    +2376  2731,42643,90 Edge1000141,8212731,4C573,93301,8358,11302,47
J 27/07VTTBast, Alain, Cyril, JM & Mary
Départ 8h04 de Montgenèvre avec Mary, sur une variante de Cyril du Tour du Chenaillet. Bast, Alain et Cyril du Monêt partirons à 9h et nous rattraperons. Début cool par la piste lisse peu pentue (8%) montant régulièrement en forêt de Sestrières jusqu'à l'arrivée du Télécabine des Chalmettes, La piste se rétrécie sous le Télésiège du Rocher et monte beaucoup plus fort, terrain de rocailles roulantes; on doit pousser 50 à100 m. On quitte la piste vers l'Est en suivant le sentier montant au dessus du mini Lac de Chausse, roulage sur 50 m puis on débute le premier portage, +113m pas très dur jusqu'à 2403m, puis on retour en selle pour descendre de 20mun sentier trialisant menant au pied du 2ème portage, celui-là est plus raide, avec deux portions de pierriers peu marqués, le final une fois passé l'avant dernière épingle en sentier roulable jusqu'au Collet Vert (2519 m) atteint en 18'. Petite pause, on voit arriver en bas nos 3 lascars, on repart doucement rejoindre le beau sentier en large crête menant au pied du 3ème portage, petit sentier pas très raide, avec quelques passages avec marches et un filin sur 25m. Le sommet du jour, le Chenaillet (2650 m) est atteint en 2h54. Superbe panorama à 360°. Peu de temps après Cyril, Bast et enfin Alain font la jonction. On entame la descente avec eux, par le sentier géologique, pas très dur, puis par la crête plus technique, gosses rocailles, quelques épingles très serrées, jusqu'à la Cabane des Douaniers. Là portion plus facile et lisse rapide, jusqu'à un balcon par Blanche, et on plonge vers le Bois des Bans, sentier rocailleux avec passages aériens dans une mini Casse Déserte, plusieurs épingles sympa, puis plus bas un passage très étroit avec du gaz; à pied pour nous, Mary coince un peu (vertige) puis on poursuit jusqu'à la route menant de Cervières. On la remonte tranquille sur 2.7km jusqu'à une cabane où l'on pic-nic. Là on attaque un sentier qui grimpe bien fort par endroit, NoFoot, jusqu'à 2200 m. De là on part sur un joli sentier en balcon, qui remonte vers le Lac Noir, puis le Lac Gignoux (2329m) atteint en ayant passé quelques longues rampes bien raide...Cyril et moi faisons le tour du lac en attendant les autres. Un papy de 70 ans arrive sur son VAE, basquettes, pneu arrière lisse. On remonte tous sur nos VTT la dernière pente raide, encouragés par tous les randonneurs, vers Saurel à la frontière Italienne. Un peu de sentier en balcon, puis débute la belle descente finale vers Clavière, du fun, ça secoue au début, ça file dans le bois lisse vers le bas, quelques épingles, balisée CLAVIERISSIMA. Petite remontée en longeant le golf de Montgenèvre. Fin d'une belle journée en apéro
 33,5  05:01:3607:44:486.7    +1695  2731,42608,00 Edge1000141,8212731,4C538,03301,8358,11302,47
M 26/07VTTDépart de Monêtier-le-Bain à 8h32 avec Mary, nos deux loustics Bast & Alain ayant demandés RDV 8h15 pour départ "8h30 pieds dans les pédales" n'étant pas encore là, ils nous rattraperont comme d'hab. Début de montée par 420m de petite route assez pentue à 11% du Chemin du Puy Chevalier, suivie par un chemin caillouteux dont la pente s'accentue, la roue rippe, pas cool pour un départ à froid. A 1610m on délaisse le sentier de gauche, poursuivant sur notre chemin dont la pente s'assagie en devenant joli sentier lisse montant en lacets dans le sous-bois. Bast puis Alain arrivent vers la cabane, on poursuit le sentier  vers le Rocher des Chiens (1890 m). On oblique à gauche, balisage GTA, le sentier grimpe bien vers le Vallon de la Moulette, devient un peu caillouteux - poussage- puis s'élargit pour un roulage sur l'herbe foulée jusqu'à 2156 m, redescend ensuite rapidement vers le Chemin du Roy, assez lisse, pour le remonter par trois rampes successives bien pentues que Mary et moi passons sur le VTT, Bat et Alain poussent/portent, encore un effort pour parvenir à 2320 m au Petit Col. On y quitte la piste pour un petit portage et un peu de roulage nous amenant au Col de Buffère (2427 m), balayé par un bon vent frais du Nord. On se couvre, puis on attaque le portage ponctué de plusieurs parties roulables sur le sentier nous menant, à travers quelques éboulis, pas trop raide, avec une pause pour enfiler les genouillères et la GoreTex car ça caille avec ce vent, à 2869 m au sommet du Grand Area d'où l'on profite d'une superbe vue à 360°. Pause pic-nic à l'abri du vent, puis on redescend en majorité sur le vélo, fun, pas trop aérien, plusieurs épingles, des cool et d'autres moins cool (gaz), jusqu'au Col de Buffère. De là on suit le joli sentier du haut en balcon par la Côte Belle, quelques séances trialisante de blocs en mode pédestre au début, longue traversée, puis plus caillouteux et étroit vers la fin en redescendant à 2270 m dans le Vallon de la Moulette. On remonte pousse/roule via le GR 57 jusqu'à 2414 m dans le Vallon pour voir, puis on redescend, slalom entre roches, pour remonter sur le sentier en balcon de la Montagne du Puy de Cros. On amorce la descente en Forêt de la Guisane sur un sentier ombragé, en traversées ponctuées d'épingles sympa, jusqu'à revenir  au croisement de ce matin. Bast et Alain partent faire une autre descente plus ardue. Cette fois on remonte un peu pour effectuer la descente par la Cime des Conchiers, sentier filant entre les herbes, puis plongeant dans la gorge du Torrent de la Moulette, sentier étroit, sec et aride, avec passages aériens, pas trop notre truc, épingles difficiles, puis le sentier redevient roulable pour nous en dévalant rapidement, ça tabasse, vers Monêtier-le-Bain. 26,2  04:47:3908:27:065.5    +1630  2731,42574,50 Edge1000141,8212731,4C504,53301,8358,11302,47
M 25/07VTTJournée 'repos' en allant faire de la DH en face à Serre-Chevalier. Sept descentes sur pistes bleues, rouges, verte et on terminera par deux fois la noire 'Tabasco' 48,85  05:03:3606:33:2113.0    -5591  2731,42548,30 Edge1000141,8212731,4C478,33301,8358,11302,47
L 24/07VTTAprès l'averse, repos et courses en matinée, en attendant que le ciel se dégage puis à 11h on gare la voiture à le Fontenil (1289m) d'où débute la montée du jour, soit 12 km commençant sur petite route, puis piste rejointe après un court poussage (on s'économise pour demain), on mouline tout à gauche pour ne pas forcer, montant très cool, la pente n'est pas rude et souvent entre 8 et 11%, à l'ombre, un peu de gravasse par endroit, passant par l'ancien Fort  des Trois Têtes et vue sur les autres forts de Briançon.  A 5,5 km on suit la petite route militaire jusqu'à 1925 m où l'on repart sur piste un peu plus caillouteuse, pente 7 à 12%, passant par les ruines des anciens baraquements de la Seyte,  le reste du dénivelé se fait sur un petit sentier parfois en balcon, en large épingles, pente peu élevée et beau panorama, le Fort de l'Infernet nous surplombant, le sentier s'élargit et mène à 2261 m aux anciens baraquements de la Cochette. Rapide pause-pic nic, puis on amorce la belle descente, 5.4 km de sentier ludico-technique, avec moult épingles pas trop difficiles, peu de pente et peu aériennes, idéal pour bosser la technique, on se régale, elle a été bien refaite par endroits. 17,6  02:56:4203:41:266.1    +987  2731,42499,45 Edge1000141,8212731,4C429,48301,8358,11302,47
D 23/07VTTDépart 8h48 de Monêtier-les-Bains pour une journée de "récup" sur une petite trace devant nous emmener au sommet de la Cucumelle (2698 m). Du parking on longe la Guisane, mise en jambe facile, vers le Gros Moutas (1470m) où l'on remonte doucement sur 664 m la petite route balisée GR54 menant vers  le parking de Charvet (1495 m) où débute la piste menant à l'arrivée du Télésiège du Bachas. Les 1,3 km de début de cette piste sont cool, mais la suite se classe dans la catégorie "montée très efficace", voir "rustique", la pente à gravir se situant en permanence entre 18 et 20%, avec très peu de répit dans les virages (14%), puis trois rampes plus raide de 21 à 24% donnent quelques suées, et les deux derniers virages de la piste menant à l'arrivée du Télésiège du Bachas (2166m) sont à à 25%, un pied-pause et ça repart, on aura fait les 5 km(+670 m) de cette première montée sur le vélo, un sacré morceau gravi en 1h20. On poursuit par 2 km sur la piste menant au Col de l'Eychauda (2425 m), plus cool au début, puis plus rocailleuse avec passages à 17-20% , beau panorama au col, on poursuit la montée sur piste 'plus cool' jusqu'au Col de la Cucumelle (2501 m) donnant une très belle vue. On se dirige vers le sentier menant à la Cucumelle, mode portage, pente assez raide, sommet pointu, Mary pas à l'aise préfère en rester là, je monte au premier monticule à pied, le second menant à  la Cucumelle est long et semble bien pentu. Marche-arrière, puis on suit le sentier de contournement balisé Enduro noir N°36 "La Tripe Chaude", joli en balcon roulable hormis deux passages étroit en dévers, menant au Col du Grand Pré (2544 m) où l'on retrouve notre trace et un beau panorama. 20m de descente en éboulis, puis hop sur le vélo sur un sentier, parfois raviné creusé, sol un peu fuyant, nombreuses épingles pas trop difficiles, à 2100 m on entre en forêt, sentier parfois creusé, puis portion rectiligne plus pentue avant retour au calme jusqu'au croisement 'Les Crozes' (1900 m). Petite remontée, un sentier 'Belvédère' remonte, on prend celui qui descend balisé rouge "Endur'hope" N°37, là commence la partie de descente ludique sur sentier de terre lisse, atelier épingles, pas très compliquées, puis un court bout de piste rapide menant à la traversée du Torrent de Chanteloube, sur le vélo, on remonte dix mètres, pour redescendre sur un joli sentier trialisant au début, puis lisse et quasi plat passant par la Casse Vendrant et ses gros éboulis, pour finir en descente à travers le pré nous ramenant sur le Monêtier, retour au calme jusqu'au parking 16,5  03:09:2105:37:515.3    +1136  2731,42481,85 Edge1000141,8212731,4C411,88301,8358,11302,47
S 22/07ROUTEDépart 7h38 du Rond point de Fontloube à Guillestre avec Mary,  Stéphane et Eddy, pour une grosse journée à 3000m de D+ à la demande de Bikette. On commence par le Col de Vars (2108m) atteint cool en 1h47, puis on redescend coté Ubaye jusqu'à St-Paul-sur Ubaye (1482m). De là on remonte au  Col de Vars (2108m) en 54' où l'on retrouve Eddy qui a eu le temps d'avaler une tarte. On redescend vers Guillestre, d'où l'on repart vers les Gorges du Guil pour se finir sur la montée à l'Izoard face Sud. C'est beaucoup plus calme depuis que le TDF est passé; plus de camping-cars et moins de cyclos. On arrive au Col d'Izoard (2360m) après une pause pic-nic à Arvieux. Eddy et Stéphane rentrent plus vite, nous repartons tous les deux, avec encore un bon vent dans le museau à la descente des Gorges du Guil 117 118,106:42:3808:49:1517.6    +3162 +31902731,42465,35 Edge1000141,8212731,4C395,38301,8358,11302,47
V 21/07ROUTEOn repart de Villard Laté vers Briançon, en passant par l'Hôpital pour éviter la circulation polluante, direction la Vallée de la Clarée  qu'on va remonter jusqu'au terminus de la route; longue remontée en pente douce parfaite pour tourner les jambes, un peu de vent de face. Au Village de Névache (1631m), la petite route montant en Haute Vallée est en partie fermée aux voitures, seules les navettes payantes montent, on est un peu plus au calme. Quelques parties un peu plus pentues dans les 8%, , des replats, final à 2030m au parking après le Refuge de Laval. On redescend tranquille, mode photos, puis après Névache on oblique à gauche pour remonter les 2,7 km menant au Col de l'Echelle (1762 m) ;pause photo avec des gars du PAC95 venus pour l'EDT. longues redescente vers Briançon avec 3 gouttes et retour au gîte après avoir commencé une remontée du Granon pour faire un peu de D+ en rab à la demande de Bikette : +2180m aujourd'hui. Demain on tente les +3000m 79,0 79,203:51:4504:29:1220.5    +1225 +12452613,32465,35 Edge1000141,8212613,3C395,38301,8358,11302,47
ROUTEDépart 7h10 du gîte de Villard Laté pour grimper Le Granon (2404m) à la fraîche (9°C) en partant tôt pour éviter la pluie prévue; ciel bien sombre et pluie en deux vagues sur Briançon et au sud, rien sur nous, on a même le soleil au sommet. Montée toujours aussi rude, départ  avec du 10 à 12%, quelques périodes de répit, grosses marmottes avant les baraquements annonçant le sommet atteint en 1h17 mode cool sur le 34x27. Retour un peu froid, on s'arrête au gîte pour se réchauffer et se changer avant de repartir 21,0 21,101:39:1302:04:3512.8    +929 +9352534,12465,35 Edge1000141,8212534,1C395,38301,8358,11302,47
J 20/07VTTJournée repos: dodo jusqu'à 9h30 pour moi, bien fatigué, puis séance mécanique avec remontage des gros pneus VTT pour la DH et le secteur Briançonnais plus caillouteux que le Queyras. Minion DH-Front 27.5"x2.35" pour Mary, Hans Dampf et Ignitor en 26x2.35" pour mon Genius.
L'après-midi demi-journée 'repos' à 18,50€ sur les pistes de DH de Chantemerle, bleues 'Ricelle', 'Orée du Bois, 'Mélézine' ' pour commencer, puis rouge 'Alpage' et 'Ecoutes'. Les noires pour une prochaine.
 39,18  03:47:2404:28:2111.0    -3939  25132465,35 Edge1000141,8212513C395,38301,8358,11302,47
M 19/07VTTOn retrouve Bast et Alain à La Vachette d'où l'on part sur une trace de Philippe11 en remontant doucement vers la Draye par chemins et sentiers longeant la rivière de  la Clarée, idéal pour se chauffer progressivement. Au kilomètre 6 Mary et moi remontons un chemin, qui devient sentier grimpant un peu, quelques poussettes, puis on redescend jusqu'à la piste où l'on retrouve nos deux compères qui ont évités 82m de D+. Là on démarre pour une longue montée sur piste de 13.5km pour 923m de D+, avec un départ un peu plus pentu mais ombragé, puis plus 'roulante' jusqu'à retrouver vers l'Arpendriou plus de pente et un terrain rocailleux où la roue ripe, partie usante jusqu'au carrefour avec la route Militaire quasi plate qui mène en balcon vers le Col du Granon (2404m), où l'on retrouve nos deux loustics partis de l'avant, nous on accuse la fatigue des jours précédents. On amorce la liaison descendante sous la Crête de Peyrolle, beau sentier en balcon, puis on descend vers le Bois de l'Ours, quelques épingles et sentier parfois un peu exposé sur sol fuyant un peu enraciné. Bast et Alain partent à droite pour un bonus descente-remontée, Mary et moi fatigués continuons vers l'Oratoire et remontons la piste vers la Croix de Tourlouse d'où débute la descente, facile au début, plus étroite sur sentier avec quelques épingles sur le bas. Au Fort des Salettes on part à gauche  sur le sentier du Rocher de l'ombre, ça remonte un peu puis le sentier chemine en balcon vers le chalet Forestier d'où le parcours balisé N°53 descend à droite, il fallait le suivre car nous continuons sur la trace de Philippe11, traversant en pédestre deux profondes saignées, puis remontant un talus pour récupérer un ancien sentier qui revient sur le N°53, et l'on termine en descendant vers la Vachette. Repos maintenant 35,0   05:56:29     +1357  25132426,17 Edge1000141,8212513C356,2301,8358,11302,47
M 18/07ROUTEDépart 9h13 du gîte en descente vers Briançon pour y rejoindre la D902 montant via Cervières vers le Col d'Izoard (2360m) que l'on atteint en 1h37, Mary passe bien les rampes à 8% en gérant son mauvais mal de jambes et on double régulièrement. La montée de ce coté est moins difficile et le début moins pentu nous permet de tourner les jambes en éliminant les toxines d'hier, ensuite après le Laus la pente augmente. Photo tradi  au sommet puis on redescend de l'autre coté jusqu'à la D947, déjà plein de camping-cars sont installés, pas très joli mais animé. Il y a aussi beaucoup plus de cyclos qui montent le Col, effet Tour de France oblige; ça motive et donne des lapins & lièvres. Pause pic-nic, puis on remonte vers le Col d'Izoard, par Arvieux cette fois, comme le feront les coureurs du Tout jeudi. Les pentes sont plus fortes sur ce versant, 8% à 12% avec la rampe de Brunissard et la Casse Déserte, il y a déjà des barrières de part et d'autre de la route. Arrivés au Col en 1h27, pause photo en Duo puis on redescend vers Briançon, pour remonter au gîte par le début de la Route du Granon, il fait déjà plus chaud.
Bonnes gambettes
 80,4 80,504:47:2805:44:5416.8    +2391 +241025132391,17 Edge1000141,8212513C321,2301,8358,11302,47
L 17/07VTTDépart 8h10 près de Plampinet, dans la vallée de Névache, avec Bast et Alain pour suivre une trace de JPR31. Début par petit sentier ludique vers Plampinet, puis dans le vif du sujet par montée sur piste rocailleuse vers le Col des Acles (2292m) en suivant le GR5B; vers le haut portions de portages et roulage pentu De la brume,peu de paysage, descente/remontée en traversées par beau sentier coté italien, puis belle plongée technique parfois trialisante racines/cailloux et épingles, faut se réhabituer, jusqu'à la route D1. On longe la D1 par le sentier jusqu'au Col de l'Echelle, d'où l'on remonte par sentier, débutant en portage, vers l'Aiguille Rouge, plusieurs portions roulantes pentues jusqu'au Col. La descente prévue au S.E. étant d'après Cyril envahie d'arbres couchés, on redescend par le sentier de montée, très bien pour bosser les épingles compliquées. Retour vers Plampinet par le sentier longeant la rivière. Beau tour de VDM, mais un peu trop physique pour une première de vacances en montagne, car pas mal de portages/poussage, malgré que je sois resté beaucoup plus sur le vélo que mes compères. Tous contents, mais bien fatigués; couchés très tôt. 29,8  05:03:3908:12:046.6    +1659  2432,52391,17 Edge1000141,8212432,5C321,2301,8358,11302,47
D 16/07ROUTEDépart 7h55 pour descendre sur Briançon voir Alain prendre le départ de l'Etape du Tour. Ils sont près de 15000 (jackpot pour ASO au prix de l'inscription...), comme Oliv', les Bichons; bien trop de monde à mon goût. Alain est dans le dernier sas N°15, il démarre à 08:55 ; bon courage pour ces 180km les menant (en partie par la Nationale, Bof...) vers Barcelo pour grimper le Col de Vars puis redescendre grimper le Col d'Izoard où se fera leur arrivée.
Pour notre 1ère sortie des vacances d'été 2017, nous partons à l'opposé (toutes les routes étant bloquées sous Briançon) en mode progression et acclimatation en grimpant sur route vers le Col du Lautaret, faux plats, puis montant assez régulièrement à moins de 7% après Le Monetier, juste un petit vent défavorable, Lautaret atteint en 1h33 à la cool, Mary ayant encore son mauvais mal de jambes. On enchaîne vers le Col du Galibier, beau temps mais petit vent frais au sommet atteint en 00:53. pause photo tradi, puis on redescend jusqu'au chalet à Beaufort, mince pas pris de pognon, la dégustation sera pour une prochaine fois. On remonte au Col du Galibier, déjà plein de camping-cars parqués en prévision du TDF qui y passe mercredi. Retour en descente rapide vers notre chaumière, il fait déjà plus chaud dans la vallée : 32°C au soleil. Bonnes gambettes, bonne forme
 88,0 88,004:43:2906:18:0318.6    +1833 +18502432,52361,37 Edge1000141,8212432,5C291,4301,8358,11302,47
S 15/07ROUTEArrivés à Villard Laté, au dessus de  St-Chaffrey (05) dans le Briançonnais, pour 3 semaines  de congés d'été 2017 
Petit tour en soirée de dérouillage des guibolles sur route pour éliminer les toxines des 9h de voiture
 9,19 9,200:38:0800:41:0714.6    +177 +1752344,52361,37 Edge1000141,8212344,5C291,4301,8358,11302,47
D 09/07ROUTESeconde sortie DarkSide avec Bikette, mais cette fois-ci  en mode Bosses & Côtes pour se préparer à la montagne, les cols de d'Izoard, du Galibier, du Granon, de la Bonette, d'Agnel nous attendant de pied ferme. Jambes marquées par le grand tour d'hier, où j'ai tiré du braquet et joué dans les bosses, donc rythme pépère ce matin. Déjà 22°C au départ et 32°C à midi, l'orage arrive 90,7 90,603:55:4104:03:0323.1    +1137 +10952335,32361,37 Edge1000141,8212335,3C291,4301,8358,11302,47
S 08/07ROUTEEncore une chaude journée prévue ce samedi, avant le retour de la pluie, alors en en profite en rejoignant le long parcours que les Gom's (YPRL Saint Cyr Triathlon) vont faire comme dernière préparation à 15 jours de leur Tri de Nice. Jonction effectuée à Chatron, on restera avec eux pour une bonne sortie sympa, tracée majoritairement sur du roulant, quelques rares bosses où j'accélère avec Yohan, de longues sections menées en rythme,d'autres plus cool. Le tracé initial de Jean-Louis sera remodelé en Live; pas facile pour lui de suivre sur une simple montre Garmin sans cartographie; un peu paumé le Loulou, je prends donc les rênes en tirant la troupe en rythme :-) jusqu'au pont de Bennecourt, puis on récupère son parcours par les bords de Seine plats via La Roche, Vétheuil, puis coupe Vexinoise pour revenir sur Meulan, Triel, Ecquevilly, Feucherolles et nous rentrons par Chavenay, alors qu'ils continuent par Thiverval & Plaisir.
Bonnes gambettes ce matin, j'ai pu tester le remontage de mon Compact 34/50 en prévision des vacances.
 140 140,705:23:4005:56:1526.2    +1027 +9602244,72361,37 Edge1000141,8212244,7C291,4301,8358,11302,47
M 04/07ROUTEPrestataire absent ce jour, je lâche mon keyboard à 17:20 et part rouler pour profiter du beau temps de retour, la chaleur avec : 24 à 31°C.
Sortie décrassage post Elsass'Bike, guibolles pas trop entamées par la longue sortie VTT du week-end mais pédalage carré
 50,9 50,701:54:4801:56:3726.5 100
82
  +467 +42521042361,37  141,8212104S291,4301,8358,11302,47
D 03/07VTTElsass’Bike - Marathon 110km
Départ 7h15 pour le Marathon 110km, mais suite à erreur de parcours de 4,67km dés le début + pas mal de parties roulantes pistes/route en 1ère partie parcours (frustrant de monter longuement pour redescendre vite sur piste) + semaine fatigante au boulot, n'ayant pas pu roulé, j'ai opté pour le 90km, et bien fait, Trois Descentes techniques intéressantes, de beaux sentiers, de belles et longues traversées en balcon descendant rapidement, un peu trop car vol plané dans un arbuste suite à guidon accroché.
Super ravitos gourmands (fontaine de chocolat, salades de fruits), très bonne orga et belle accueil.
Du D+ en looongues montées souvent sur sentiers, quelques bons séchoirs pentus, 2 micro portages. 2ème partie plus intéressante avec longs sentiers, descentes ludique et un peu de légère technique, pas mal de bosses sévères.
Bouclé à bon rythme, roulant vite hors des bosses, en 6h38 (6h12 roulé) arrivé à 13h55.
Température idéale (10-19°C) ciel couvert mais pas de pluie, sol humide (pluies samedi et dans la nuit) mais sableux donc pas collant ni glissant, mais freinant le rendement.
Je préfère quand même Les Balcons de Dabo : plus de technique, de ludique et beaucoup moins de roulant.
 94,1 97,106:12:3706:38:3515.7    +2601 +25902053,32361,37 Edge1000141,8212053,3S291,4301,8358,11302,47
D 25/06VTTDépart de Cernay avec Bikette pour suivre la trace du 55km de La Cernaysienne 2017. Jambes encore fatiguées d'hier, mais première partie de parcours plutôt roulante, pas mal de sentiers mais tout de même des allées et quelques portions de route. La boucle coté des Vaux de Cernay est plus physique avec quelques-unes des bosses les plus sévères du coin, le terrain est ultra sec et parfois bien sableux, sans compter les hautes fougères envahissantes qui gênent la progression en montée comme en descente sur certaines portions. Aucun passage technique du secteur sur ce tracé 57,0 59,604:40:1905:46:3212.8    +1266 +11702053,32264,27 Edge1000141,8212053,3S291,4301,8358,11205,37
S 24/06ROUTELa canicule s'éloigne enfin, 15 à 26°C ce matin au lieu des 34°C de la semaine (36°C dans mon bureau...) pas eu trop envie de rouler avec cette chaleur. Départ à 7h04, pour cause de BBQ du 1/2 siècle du Benoilator prévu ce midi. Bikette veut faire du rythme, alors on part vers les longues routes assez planes vers Bullion, Rambouillet, Gazeran, parfois un peu de vent de face, les jambes manques d'entraînement. 100 101,003:29:3003:36:3628.9 84
110
  +736 +7002053,32204,67 Edge1000141,8212053,3S291,4301,8358,11145,77
J 22/06VTTJeudi'Tour à l'ombre du petit bois derrière chez moi, en roulant vite pour faire du vent rafraîchissant (26 à 31°C) et quelques bosses en mode tonique 18,9 19,601:01:0701:02:1919.6    +196 +1651952,32204,67  141,8211952,3S291,4301,8358,11145,77
S 17/06ROUTESamdi'Tour cool avec Bikette vers Guerville pour changer.
Beau temps, 17°C pas encore la grosse chaleur, on fait quelques bosses mais sans chercher à trop en prévision de rythmer un peu demain sur La Jovacienne VTT. On croise le groupe de St-Germain en montant à Crespières et au retour Mary fait connaissance avec Agnes de Poissy-Tri
 78,5 78,603:24:2503:49:2523.110875
101
  +902 +8701952,32185,07 Edge1000141,8211952,3S291,4301,8358,11126,17
J 15/06ROUTEJeudi'Tour cool avec Bikette vers Maule, sous le chaud soleil. On voit que j'ai pas trop tapé dedans dimanche à la Granit'Montana, j'arrive à monter les quelques bosses en Force 48,0 47,802:02:2702:05:2823.5    +436 +4051873,72185,07  141,8211873,7S291,4301,8358,11126,17
M 14/06VTTDérouillage de guibolles post Granit'Montana, quasi que du plat en tournant des jambes fatiguées à l'ombre des sous-bois, sans envie de faire le moindre D+ après tout celui qu'on a pris ce dimanche.24-30°C sous ce beau soleil 16,3 16,701:17:5501:18:1112.9    +103 +801825,92185,07  141,8211825,9S291,4301,8358,11126,17
D 11/06VTTLa Granit'Montana Epic - 100km
Départ 7h03 pour un challenge hors norme, rythmé au début pour ne pas se faire bouchonner dans les premières DH techniques, mais sans jamais écraser du braquet et en moulinant au max dans toutes les montées. Terrain sec nickel, la forme est au rendez-vous et toutes les passages techniques passent intégralement sur le VTT, plaisir inside. Julien revient sur moi aux ravitos, Yves parti cool m'a rattrapé, j'ai essayé de le suivre un peu, comme d'hab il me largue quand ça tabasse. La chaleur monte (14 à 34°C) mais on roule quasi en permanence à l'ombre, mais j'en souffrirais quand même puisqu'au kilomètre 50 les crampes commencent, je vais vider 3 Camelbak de 3L, avaler pastilles et Tubes soi-disant réduisant les crampes, mais après un petit répit les crampes augmentent à la jambe droite, je pédale plus de la gauche, déclipse la droite, pousse un peu, puis dans le Bikepark les deux guibolles se bloquent, en marchant et poussant c'est pas beaucoup mieux, heureusement je me refais la cerise dans les descentes. De 11 à13km/h je passe à 7.6km/h à Sauvagnac. J'ai jamais autant marché sur une Granit', j'en ai attrapé une ampoule au talon. Les crampes sont tellement répétitives et prononcées qu'il serait stupide de continuer sachant ce qui m'attend sur les 20 derniers kilomètres ; les plus longues/raides/souples bosses m'y attendent, je vais rater les meilleurs descentes les plus techniques de l'Arbrissou, Pouyaud, Castor mais pas trop déçu vu qu'on a reconnu tout le parcours avec Mary en Mai,c'était d'ailleurs plus joli à cette époque avec les genêts et campanules en fleurs.
En arrivant au 5ème ravito à 15h24, dernière porte horaire du 100km, je décide d'arrêter là. Ce sera la seconde fois que j'abandonne une épreuve VTT depuis que j'ai commencé en 1991. Je rentre donc par les 3,3 km de route et sentier au départ, pas trop déçu car j'en ai bien profité et je m'attendais un peu à ne pas pouvoir boucler le 100 vu qu'à chaque édition j'ai terminé le 75km crampé. La chaleur n'a pas arrangé la chose. Balisage nickel, j'ai juste fait une erreur de 100m par étourderie, ravitos variés et bien pourvus, orga impec.
On attendra les guerriers qui ont terminés le 100, comme Yves, Juju, Marco, Fred, Antoine, tous bien rincés.
Comme disait Yves à l'arrivée, une fois ça va; à l'avenir je me limiterais sur ce terrain à 80km maxi, l'idéal serait un 60km de technique et ludique condensé.
Un peu de bide et 58,2kg en partant, 55,8kg lundi et ventre plat !
 84,5 89,507:31:5308:35:5811.9148
178
   +3063 +30051825,92168,37 Edge1000141,8211825,9S291,4301,8358,11109,47
S 10/06VTTArrivés vendredi soir au Plan d'eau de Jonas à Ambazac où l'on retrouve Yves et Anna, ce matin nous rejoignons en voiture le site de Chabannes pour dérouiller nos gambettes en y faisant le tour du Lac de St-Pardoux, sur de beaux sentiers ombragés, profil quasi plat et ludique, parfait pour ne pas s'en mettre trop à la veille de la Granit'
L'après-midi on y est revenu avec les maillots de bain
 18,6  01:36:3902:09:1612.0    +247  1825,92083,87 Edge1000141,8211825,9S291,4301,8358,11024,97
D 04/06VTTDépart du club passé 8h pour rouler avec Les Renards sur leur trace BossaGoGo, quelques longues bosses, d'autres un peu plus pentues, du roulant pour rythmer entre les grimpettes. Pour nous deux, retour anticipé depuis La Madeleine avec Yvo, afin de ne pas trop en faire à quelques jours des 100km/+3800m de La Granit'.
Fatigué depuis deux jours; Goto Sieste
 44,5 46,903:23:4204:09:0013.9    +1010 +9801825,92065,27 Edge1000141,8211825,9S291,4301,8358,11006,37
S 03/06ROUTEPas roulé de la semaine, pris par le boulot et laisser récupérer des 4 Jours en Creuse, alors ce matin un bon Samdi'Tour avec Bikette, un peu plat au début via Les Mesnuls pour refaire du rythme, puis vers la Vallée de Chevreuse et ses bosses. Jambes pas encore totalement récupérées 91,3 91,903:27:5003:31:5526.5 83
117
  +970 +9601825,92018,37 Edge1000141,8211825,9S291,4301,8311,21006,37
D 28/05VTTLa Démons de Guéret - 70km
Départ 8h33 avec déjà 18°C au thermomètre, ça montera à 32°C au soleil dans la journée...
Journée très chaude, donc je ne tape pas trop dedans, mais ça chauffe quand même dans les montées.
Beau parcours alliant ludique, spots techniques entre les blocs rocheux, physique avec longues montées et quelques courtes bien raides, rendu exigeant avec la chaleur.
Plus 'roulant' jusqu'au Ravito 2.
Les jambes ont quasi récupérées des jours de rouage précédents, donc j'avoine mais sans tirer du gros braquet et gère les montées sans trop forcer.
Je gobe goulument tous les passages techniques et me délecte des nouvelles (ou déjà connues) descentes et traces de sangliers aménagées pour l'occasion par Eric et ses Démons (TipTop celle après le ravito1).
Ravitos bien pourvus, on s'hydrate un max, un verre sur le casque pour refroidir la tête.
Vincent Lombardi arrive peu après moi au ravito 1, on repart ensemble en papotant Terres Noires/Transvé/Granit', il me distance facile dans les descentes (joli trajectoires et souple), dans les montées il disparaît vite, je reviens sur lui (ou lui sur moi quand il se goure) quand il pause photo, comme après la très longue et chaude montée au Puy de Gaudy, On repart en même temps du Ravito 2, puis je le perdrais car il s'est gouré en prenant le retour sans passer au Ravito 3 du Parc aux loups où je retrouve David qui a cassé sa chaîne
Je termine le parcours avec encore de la gnac, bonne forme
Encore une belle édition :-)
 68,2 72,405:05:1705:35:1614.3150
177
   +2048 +200017342018,37 Edge1000
(! Prop.Priv)
141,8211734S291,4301,8311,21006,37
S 27/05VTTJuste un petit tour très cool (on pousse même sur quelques raidillons plutôt que de les monter sur le VTT, mode j'me préserve) en moulinant, pour découvrir en Forêt de Chabrière la suite des traces de l'Enduro des 4 puys, avec pour commencer une belle descente un peu technique (blocs,dalles & grosses racines) au Puy Chirou, puis coté Pierre Casse-Noisette des descentes plus rapides et pas technique. On refait une dernière fois la belle boucle du Puy de Chirou avant de rentrer mettre les gambettes en l'air et faire une sieste 14,8 15,702:04:1803:00:447.7    +564 +54017341950,17 Edge1000141,8211734S291,4301,8311,2938,17
V 26/05VTTJambes fatiguées du gros tour d'hier, aujourd'hui c'est plus cool en allant découvrir les traces de l'Enduro des 4 puys, commençant par une petite boucle au Puy de Gaudy, puis vers Le Maupuy, où l'on refait plusieurs fois les permanentes Bleue et Rouge, ludico-technique.Chaud les remontées sur la route 32,3 33,503:16:4504:43:3210.3    +1015 +97017341935,37 Edge1000141,8211734S291,4301,8311,2923,37
J 25/05VTTPont de l'Ascension + solde congés 2016 = mercredi on descend à St-Vaury près de Guéret pour 4 jours en Creuse. Ce jeudi petit échauffement (soleil et chaleur) en refaisant très cool le parcours 70km de "La Démons de Guéret 2016", l'occasion de faire des photos, bosser les points techniques et découvrir les nouvelles portions de l'édition 2017.
Très chaud mais majoritairement à l'ombre
 73,2 77,108:06:5210:18:539.6    +2386 +228517341903,07 Edge1000
(! Prop.Priv)
141,8211734S291,4301,8311,2891,07
L 22/05ROUTEPas roulé dimanche donc ce soir c'est vélo, sous ciel bleu et chaud soleil. Jambes fatiguées, pas encore remises de la grosse sortie de samedi 54,4 54,402:00:0702:01:1927.2 82
102
  +511 +48517341829,87  141,8211734S291,4301,8311,2817,87
S 20/05ROUTE80 ans du Papa ce week-end, donc on se fait une grosse sortie ce samedi matin avec Mary, en partant à 7h34 de la plage de Sillé.
Parcours sur une de nos base précédente (93km/+1220m) à laquelle j'ajoute des variantes intéressantes de la Cyclotouriste "Brevets des Cols Sarthois 160km" qui a lieu ce dimanche au départ de Fyé, et des améliorations pour y ajouter du D+ ou éviter les axes routiers trop fréquentés
6°C et brouillard ce matin, pas chaud et humide, ça va durer 50 bornes.
Le parcours commence de suite avec de longues bosses, ça n'arrange pas Mary qui doit récupèrer de sa sortie de Jeudi, ça ira mieux par la suite.
Les variantes ajoutées sont intéressantes, jolies ou physiques, petites routes au revêtement souvent détérioré, pas de rendement.
A partir du kilomètre 41 vers Loché, le parcours vers Fyé devient plus (trop) plat et roulant jusqu'à Fresnay-sur-Sarthe: il faudra couper cette partie pour une prochaine et plutôt explorer le Nord-Ouest du massif de Sillé.
Retour par St-Rémy de Sillé, avec une nouvelle grosse patate à 20% debout sur les pédales passant à la Garenne :-)
Ajout de deux boucles de 11 et 12km pour faire du D+, par Vimarcé puis la Boissière, avec longues bosses intéressantes.
Seconde moitié du parcours sous le soleil, pas croisé un chat
Ce soir très bon resto; c'est bon on a fait de la place :-)
 121 122,604:47:5505:01:3925.6 80
117
    +17701679,61829,87 Edge1000141,8211679,6S291,4301,8311,2817,87
M 16/05ROUTESuper beau temps et chaud, 24°C mini, un peu de vent, Hop sur le vélo !
Malgré les +4053m/11km du week-end, les jambes étaient encore d'attaque pour tirer du braquet en rythme sur mon tour habituel via Maule et sa côte de Beule. Petite douleur au genou droit en tentant de faire de la force trop tôt.
 54,3 54,201:52:1301:54:2229.0 81
101
  +510 +48015571829,87  141,8211557S291,4301,8311,2817,87
D 14/05VTTDépart du hameau de Chabannes pour monter, par sentier caillouteux puis piste semi-bitumée, récupérer le tracé de la Granit' pour que Mary puisse bosser le début de descente avec grosse dalle de granit, ça passe :-)
Sur les traces de la Granit'
 3,27  00:23:1400:35:178.6    +133  1502,81829,87  141,8211502,8S291,4301,8311,2817,87
VTTDépart de Sauvagnac  dans la brume pour monter voir le départ de l'Enduro au Singletracks Mountain Bike Park où Marco coure, puis on part reconnaitre une boucle du 75km de la Granit'Montana 2k17, avec les classiques descentes ludico-techniques et leurs sévères remontées, comme les Abaux, l'Arbrissou, Pouyaud, Puy de Mola, coupure par Grandmont puis retour plus calme vers Sauvagnac
Sur les traces de la Granit'
 28,0 30,003:07:4204:55:509.7    +1048 +10051502,81826,6  141,8211502,8S291,4301,8311,2814,6
S 13/05VTTAprès une averse, départ de St-Sylvestre pour reconnaitre 50km de la Granit'Montana 2k17. Alternance de beaux chemins et sentiers dans une campagne jaune-genêts/vert/bleue-campanules, sol de tourbe et sablon parfois bien mou à cause des fortes pluies de jeudi, belles parties Techniques classiques et inédites, vers Chabannes, les carrières, Gouillet, plusieurs hideuses coupes forestières à blanc, des bosses longues qui rendent pas et/ou montent bien, des descentes rapides ou ludiques, une nouvelle boucle passant par la Pierre Millier, retour par l'Âne et liaison par Grandmont pour revenir via Malessart au départ. Ciel gris, quelques gouttes au début et bonne averse une fois rentrés
Sur les traces de la Granit'
 50,9 54,905:41:1407:35:419.8    +1889 +18001502,81796,6  141,8211502,8S291,4301,8311,2784,6
V 12/05VTTDépart de Sauvagnac pour 3 jours VTT sur les terres de la Granit'Montana à reconnaitre les nouveautés du cru 2k17 et se réhabituer au terrain.
Petit tour de décrassage des guibolles en suivant une bonne  partie de la boucle du 100km, en évitant les pistes désormais privatisées du Singletracks Mountain Bike Park. Début en longeant le ruisseau des Dauges vers Lasgorceix, puis remontée par le Puy des Crouzettes jusqu'au Puy du Guet et ses beaux sentiers entre mousses verdoyantes. On rejoint le BikePark via chemins et sentiers du Puy de Sauvagnac et le beau sentier du GR menant à la Pierre Branlante. Descente rapide jusqu'à Noueix, pour y remonter son ruisseau empierré, pas beaucoup d'eau. Remontée par chemins et beaux sentiers, grimpant parfois fort, pour redescendre vers Sauvagnac
Sur les traces de la Granit'
 28,4 29,903:12:3304:27:359.4    +983 +9401502,81741,7  141,8211502,8S291,4301,8311,2729,7
J 11/05ROUTEBeau temps et petite brise pour un petit tour de décrassage des efforts de la sortie de mardi. Guibolles fatiguées, qui se réveillent au bout de 60km 68,4 68,302:38:1302:50:3925.9 85
112
  +451 +4201502,81711,8 Edge1000141,8211502,8S291,4301,8311,2699,8
M 09/05ROUTEUn mois sans poser le C...L sur nos vélos de Route, ça tombe bien le soleil est de retour ce mardi et j'ai vacances, certes un peu frais avec seulement 6°C au levé. Départ de Goupillières, direction Pacy dans l'Eure, pour un parcours à la sauce Loïc, plutôt roulant sur les 35 premiers kilomètres jusqu'à Gilles, idéal pour refaire du rythme, on sent bien que ça nous manque les guibolles ont du mal, puis succession de looongues bosses à Breuilpont, Hécourt, Aigleville, le Double effet Kisscool à Ménilles, avec un bon vent dans le Pif dans ces montées, pas cool. Retour plus roulant, via Le Cormier, Garennes, Ivry, ponctué de bosses et toujours ce bon vent de face saoulant, je trace devant, Mary à l'abri derrière. Jolie campagne de patchwork verts et jaune Colza, petites routes bordées de ruisseaux, moulins et belles demeures. Les cuisses commencent à tirer, un peu de plat pour tourner les gambettes par Mondreville, Tilly, Montchauvet, puis c'est la longue remontée de Septeuil annonçant le final, pas fâchés de retrouver la tuture 135 135,305:08:0605:22:0726.4 83
118
  +1504 +15301434,51711,8 Edge1000141,8211434,5S291,4301,8311,2699,8
D 07/05VTT"A la recherche de Sylvie" - A.A.E. Baron
Bruines éparses, puis passages pluvieux, lorsque nous quittons le 78 pour monter au Nord vers le 60 découvrir une rando qu'on pressentait roulante, mais on a besoin de refaire du rythme sans trop attaquer nos organismes encore en mode récup. Après 1h15 de trajet, une inscription à 2€ (Si,Si !), le café et petits gâteaux,  départ à 7h42 de Baron, direction la Forêt d'Ermenonville via Montlognon  par 5,4km de petite route, puis large chemin en dur en slalomant entre les flaques des pluies récentes. Le parcours rentre en sous-bois, on suit sur un kilomètre un petit sentier  bucolique longeant une petite rivière, puis hop dans un chemin forestier. Le terrain est très sablonneux, idéal pour rouler après des pluies, le sable ayant été bien aggloméré par celles de fin de semaine on s'y usera moins que par temps sec. La 1ère partie de parcours est plus roulante, les organisateurs devant composer avec une zone Natura 2000, on chemine majoritairement sur des chemins forestiers pas très larges, parfois on suit quels jolis sentiers, on monte quelques petites bosselettes (dénivellation < 50m au max toute la matinée), on se laisse filer en descente derrière, un air de RIC et de Gambais.  Premier passage au ravito central au bout de 18,6km, super bien fourni ; des gâteaux variés à profusion, du salé, genre tu prends 1kg dans les fesses à chaque arrêt, et même des crêpes offertes par un des organisateurs avec qui j'ai roulé sur une rando par le passé. On repart pour une boucle de 18km commune aux parcours 55km et 75km, un peu mois roulante et plus intéressante, mais quand même pas mal de chemins forestier, plusieurs beaux sentiers ludiques, deux bosses plus prononcées dont une où je termine à l'arrache en 36x36, mais comme sur tout le parcours elles ne sont pas très raides et jamais n'aurais besoin de tomber sur le petit plateau de 22 dents, on peut monter en injection. Rien de technique sur ce parcours, l'OPEN semi-rigide 29" est adapté, juste deux monticules à redescendre avec un chouilla plus de pente dans le sablon , quelques cailloux/ marches de racines à passer, mais pas besoin de TDS, Mary passe où deux locaux descendent à pied. Quelques parties ludiques mais cheminement plutôt monotone, Mary qui avait bien commencée se met à peiner sur ces chemins de sable, sa récup n'est pas achevée, alors quand on repasse une seconde fois au ravito central, pour une autre session gâteaux-crêpes, pour éviter l'ennui et sa sur-fatigue on zap la 2ème boucle du 75km et on amorce le retour sur le 55km. Encore des chemins roulants, quelques sentiers, deux ou trois monticules un peu plus pentus, en faux-plat je pousse un peu Mary qui est fatiguée, retour sur Baron où après avoir lavé les VTT on profite de la Royale collation d'arrivée; crêpes, cidre...
;Organisation sympa, pas chère du tout, super ravitos, mais parcours trop roulant pour nous; terrain de jeu sans gros dénivelé + ONF sont limitant pour offrir mieux sans doute. 492 Vététistes ce matin, 793 participants (+Marcheurs + Cyclos)
Albums : 1, 2
Vidéos : 1, 2
 53,5 54,903:29:3803:57:4315.8    +678 +6151299,21711,8 Edge1000141,8211299,2S291,4301,8311,2699,8
S 06/05ROUTEDébut de tour cool sur route, 2km plus loin premières gouttes, jambes encore fatiguées, à Thiverval la pluie augmente un peu, retour via Chavenay avant la rincée 13,4 13,400:36:3800:39:1122.2    +122 +1201299,21656,9  141,8211299,2S291,4301,8256,3699,8
V 05/05VTTPas roulé de la semaine pour récupérer du gros w.e. de la Trans-Baronnies, alors petit tour cool ce soir pour dérouiller les guibolles encore fatiguées, sous le soleil car demain la pluie revient. Test sur l'Occam d'un plateau 22 dents 10v en remplacement du 24 11v : ça marche nickel, prêt pour les 100km de la Granit' 15,3 16,101:17:4501:18:4712.5    +243 +2251285,81656,9  141,8211285,8S291,4301,8256,3699,8
D 29/04VTTTrans-Baronnies - 2ème jour 68,7 69,705:16:4505:35:5813.2    +2500
-2804
 +2515
-2805
1285,81640,8 Edge1000141,8211285,8S291,4301,8256,3683,7
S 29/04VTTTrans-Baronnies - 1er jour 71,8 72,305:48:1606:17:4512.5    +3005
-2650
 +3000
-2675
1285,81571,1 Edge1000141,8211285,8S291,4301,8256,3614
V 28/04VTTArrivés en début d'après-midi à Buis les Baronnies (26), on dépose les sacs au gîte du St-Julien puis couverts de 3 couches sur le dos (vent bien  frais) peu avant 16h on part avec Mary faire un tour de décrassage de guibolles pour éliminer les toxines de7h de voyage; jambes pas au top en plus de problèmes circulatoire. On remonte en faux plat 4km sur piste, puis retour via la Roche-sur-le-Buis par sentiers et routes vers le gîte où l'on retrouve avec  plaisir la tribu des Alsaciens 13,7 13,901:11:1901:26:0811.8    +343 +3251285,81498,8 Edge1000141,8211285,8S291,4301,8256,3541,7
D 23/04VTTDépart 8h passé avec les Renards du VCMB pour une sortie longue bien rythmée pilotés par Yvo sur moult beaux sentiers et chemins passant par par Buc, Jouy, Forêt bosselée de Verrières, Igny, Palaiseau, Orsay, Villiers-le-Bâcle, Chateaufort et retour un peu plus roulant par la Mérantaise et son sentier en bord de ruisseau. Un peu de jardinage, de sévères montées... parfois terminées en poussette, des descentes ludiques, du monotrace rapide tournicotant dans les sous bois fleuris de mille campanules, souvenirs de Jean-Racine et du Tour du Plateau de Saclay. Une bonne sortie pour décrasser de notre semaine dans l'Hérault, ça fait parfois du bien de  retrouver du roulant sans cailloux :-))) 60,2  04:08:5504:45:0215.0    +978  1285,81484,9 Edge1000141,8211285,8S291,4301,8256,3527,8
V 21/04VTTDépart de Colombières-sur-Orb avec un petit 7°C pour suivre la trace "Le Caroux - les Fleisses" de Franky34 trouvée sur LPIVTT, Mary souhaitant retourner sur le joli Massif du Caroux. Nos organismes accusent la fatigue de cette semaine de roulage intensif; je ressens la fatigue et mal aux guibolles en matinée, ça ira mieux au fil de la journée, à l'inverse de Mary. La majorité du dénivelé s'absorbe sur la première moitié du parcours, montant par de jolis sentiers et chemins souvent bordés de murets à l'ombre des châtaigniers, puis des pistes régulières au dessus du Vernet et de Combes en suivant quasi le même itinéraire que jeudi par la Forêt des Écrivains, le Col de Madale puis le joli sentier en balcon 'semi-pavé' redescendant au Col de Vente-Vieille. De là on attaque la longue remontée sur pistes larges via le Col d'Aussières vers la Tour de Gué à 1035m. Cette fois on bifurque à gauche avant la Tour pour redescendre par la piste afin d'éviter la descente  ravinée remplie de grosse pierres roulantes, sans intérêt. Après le Col de la Plane on remonte la D180 jusqu'au Col de l'Ourtigas. A partir de cet endroit le parcours sera nouveau pour nous et de toute beauté, plus cool en général, mais ça commence par une montée plutôt raide sur chemin bétonné qui passe bien sur le VTT pour monter sur la montagne d'Aret, où l'on suit des chemins ondulant, superbe vue sur cetet réserve protégée où l'on ne verra pas les mouflons cette fois, quelques portions de franchissement techniques entre dalles et roches, on redescend vers Douche en loupant le sentier de gauche, celui emprunté entre murets étant raviné et trop trialisant. Petite pause, puis remontée sur piste usante car incrustée de cailloux éparses, on arrive sur le massif du Caroux, où l'on chemine sur les chemins en passant apr le refuge de Font Salesse, d'où l'on prend le superbe sentier longeant le massif, zones rocheuses ludiques et panorama trois étoiles jusqu'au promontoire avec Table d'Orientation. On revient par le GR7 qui traverse les Tourbières de la Lande sur des ponts de bois, puis on grimpe mi-pédestre/mi-Vélo car bien caillouteux & énergivore jusqu'à la Tour au sommet du Caroux (1090m). On redescend ensuite via le GR7, souvent raviné et empierré avec portions pédestre, vers le Cabaret d'où une petite liaison de route nous mène au début du Chemin des Fleisses, un beau sentier roulable au début puis un kilomètre montant où s'alterne roulage/poussage entre blocs rocheux, un peu long mais la vue est superbe. Le sommet arrive puis on bascule pour 4.2km de belle descente, entre dalles et roches au début, puis succession de larges épingles peu pentues, une progression très...remuante, le sentier étant "irrégulièrement pavé" en quasi totalité, ça tabasse fort, tout le temps, amortisseur et fourche chauffent, il faut être souple, quelques épingles peu commodes à passer à cause des cailloux, l'Occam-TR 29" est dans son domaine et ses 120 mm suffisent. Moins de cailloux vers la bas, on termine sur chemin aux Seilhols, puis route cette super sortie variée, bien rincés de cette semaine passée dans l'Hérault 46,4  06:08:0809:01:517.6    +1710  1285,81424,7 Edge1000141,8211285,8S291,4301,8256,3467,6
J 20/04VTTAprès une journée de "récup", pour une bonne grosse sortie sur la base de la trace "Berlou par Espoulid" trouvée sur Plani-Cycles, un bon trip relaté l'ami Yves. Nous partons à 8h07 d'Ornac, plus proche pour nous que Berlou, ce faisant la première moitié du parcours est moins difficile physiquement et techniquement, idéal pour la mise en chauffe d'organismes commençant à accumuler la fatigue des sorties précédentes. Le thermomètre s'est cassé la gueule dans l'escalier ce matin, affichant un petit 3°C en vallée, les manches longues ressortent, deux maillots superposés, gants épais de sortie, la fraîche petite bise rabaissant le froid ressenti, mais le soleil va faire remonter les degrés dans la journée. Première longue montée régulière sur piste bétonnée, pistes et chemins par Fenouillède, le Col du Lauzet (610m), le Col de la Bacoulette (610m), parfait pour tourner des gambettes fatiguées en s'échauffant, puis des pistes au dénivelé ondulant doucement, redescendant légèrement vers le Col de Trébins (629m), pour remonter au Col de la Fusto jusqu'à Montlhuc.Là commence la descente en coupant les virages de la piste à travers la végétation basse sur une trace peu empruntée, puis un peu de pente sur sol de pierres et pommes de pin fuyantes, passant près de la Chapelle de la Dourque, retour sur piste puis chemins et un bout de sentier nous menant au dessus de Camprafaud d'où l'on remonte un peu rejoindre un beau sentier annonçant la 1ère vraie belle descente en surplomb du Ruisseau du Fréjot , ludique et rapide, balisée FFC N°1 & 2, monotrace sans gros cailloux, quelques rares zones plus techniques dont de rares épingles, filant vers vers le Priou. On remonte ensuite sur piste dans le Bois de Fenouillet jusqu'à 549m pour y cheminer quasi à plat sur 2,6 km. Pause pic-nic, en bas on voit Berlou où l'on descend par un beau et long sentier ludique un poil caillouteux, parfois un peu plus enroché, balisé FFC N°3 et passant par le Col de Paillos (518m). De Berlou on entame une longue remontée, commençant sur route jusqu'au Col de Merly, puis piste jusqu'à revenir au Col de la Bacoulette. Là on part faire une boucle descente-montée offrant un joli sentier ombragé entre les buis où l'on file vite, passant quelques zones de dalles rocheuses, jusqu'à traverser un ruisseau. On remonte alors durant 4km sur chemin, puis piste via le Col du Lauzet  et le Col de la Bacoulette jusqu'au sommet du Naudech (753m). De là on (essaye de) descend face sud par un sentier raviné, quelques cailloux roulants, quasi droit dans la pente sous les pylônes, bof durant 200m avant de rejoindre le sous-bois où le sentier redevient roulable, ponctué au début de deux parties plus raides, puis plus joli et ludique jusqu'à Mézeilles. De là on remonte par piste au Col de Courbou (427m) pour la descente finale par sentier et bout de piste passant par Courbou, Toulé, sous Costeplane avec au début des portions pentues et très ravinées empruntées par la Shimano-Epic précédente, spéciale "Les Écoliers", puis plus ludique avec quelques zones rocheuses et épingles pour finir jusqu'à Ornac.
Une journée genre Garoutade (plus technique et caillouteuse) de par ses longues et nombreuses montées sur pistes.
 58,2 59,606:19:3808:52:089.5    +2256 +22301285,81378,3 Edge1000141,8211285,8S291,4301,8256,3421,2
M 19/04VTTDépart tardif à 14h34 de St-Nazaire-de-Ladarez pour une petite sortie sur une trace d'Espoulid, une journée plus cool en vue de récupérer des gros efforts des jours précédents. La première montée de 4 km débute sur route, puis piste pas trop pentue au début,  mais vite un peu usante avec moult cailloux par le Col des Bézénèdes, plus lisse ensuite jusqu'à 450m à Libes. Là on dévale sans grande difficulté technique un sentier encadré de végétation, sol un peu caillouteux/ballast, quelques passages intéressant de dalles rocheuses,  puis vers le bas des sauts comme une petite DH aménagée. On revient sur St-Nazaire d'où l'on repart pour une boucle plus longue débutant par 4km de remontée régulière sur pistes lisses permettant de tourner les jambes. A 484m on redescend par un sentier tracé droit dans le sous-bois, terre et un peu de cailloux, un poil de pente. Remontée de 7km sur larges pistes régulières vers Soulièges (561m), là on suit un sentier à peine marqué dans la terre, descendant par paliers, puis plus de sentier... j'essaye de suivre la trace, des points orange sur les arbres, plein de bouts de bois mort aux sols, mode pédestre, la trace repart à gauche, mais rien, on essaye en face, ça remonte sur un promontoire sous les arbres, troncs couchés, je vois une autre partie de la trace plus loin mais impossible de descendre dans la végétation dense. Finalement il est déjà 17h, le soleil baisse, on fait demi-tour et on remonte tout rapidement, portages & poussages pas cool pour de la récup, chiotte. Pris par le temps et pour éviter la nocturne des bois, on termine en redescendant à l'envers sur pistes, dix bornes de gâché; dommage mais trace trop vieille 33,4 34,003:44:4105:10:499.1    +1115 +11051285,81318,7 Edge1000141,8211285,8S291,4301,8256,3361,6
M 18/04VTTDépart 8h36 de Combes pour une grosse journée en suivant une trace de Franky34 trouvée sur Plani-Cycles. Encore du beau temps, 10°C et plein soleil. La banane dès le début en descendant vers Torteillan par un sentier style Valsloppet, semi-pavé par endroit, défilant entre les murets à l'ombre des châtaigniers, puis en balcon ombragé plus lisse avant de remonter sur jolis chemins et pistes au dessus de le Fraisse, montée pas très dure par la Forêt des Écrivains Combattants menant à 779m près d'une Tombe Mégalithique d'où démarrera dimanche la course de DH de Combes, en cours de balisage, ludique dans la terre, quelques sauts faciles, d'autres pour sans-neurone. Je me goure de boucle et on suit l'itinéraire de retour, partie parfois plus sauvage de chemins et sentiers moins empruntés, on jardine un peu autour d'une ruine vers les Fontanelles, plus de sentier, puis on le retrouve pour descendre en sous-bois terreux parfois pentu, gaffe aux bouts de bois et cailloux, planqués sous les feuilles. Du beau sentier passant par le Vernet  nous ramène sur Combes...Bon pas grave, on remonte par la D180 puis un petit roulage/poussage pentu vers la Montagne de Conil à 757m d'où l'on redescend récupérer la 2ème boucle du parcours, redescendant sur piste rapide vers le Col Jaquet, pour remonter depuis le Col de Madale (692m) par un beau sentier en balcon doté d'une super vue, qui redescend en secouant bien au Col de Vente-Vieille. Là on attaque une loongue remontée sur piste ensoleillée avec petite brise, passant par le Col d'Aussières, vers la Montagne de Rosis surmontée d'une moche Tour de guet à 1058m le point haut de la sortie, très venté l'endroit, vite on redescend au Col de la Plane par un chemin raviné au sol jonché de pierres roulantes, quasi inroulable, la moitié à pied, une partie à droite en freeride sous les pins, puis on remonte régulièrement sur piste large et un peu de route jusqu'au Col de l'Ourtigas (987m). Là début un sentier descendant en suivant le Ruisseau de l'Ourtigas, très trialisant, roule/marche/roule/marche, joli mais moyen niveau VTT, passage du ruisseau par une zone de gros blocs, le sentier redevient praticable en VTT, puis remonte plus ou moins doucement par les Caissenols, léger dévers parfois fuyant, puis sentier bien enroché menant au beau panorama du Portail de Roquandouire (681m) de loin on dirait une ruine Inca. Du beu sentier en balcon, un peu de chemin puis du sentier redescendant vers Cours, d'où l'on repart pour une longue remontée en sentier puis piste via le Col de Pierre Plantée jusqu'au Col de Vente-Vieille. De là on remonte par le même chemin qu'à l'aller vers la Montagne de Conil d'où l'on redescend par la route jusqu'à Combes , ayant déjà fait la suite du parcours et qu'il est déjà 17h. Très beau tour, assez physique, mais les panoramas et la diversité en valent le coup. 51,1 52,606:07:4208:44:278.6    +1994 +19901285,81284,7 Edge1000141,8211285,8S291,4301,8256,3327,6
L 17/04VTTJournée plus 'soft' après les efforts d'hier et pour ne pas finir trop tard car Bastien doit repartir avant 16h. On démarre d'Olargues à 7h50, village redevenu plus calme, des concurrents repartent après une bonne nuit. On va suivre la 2ème boucle du Radon-Epic Enduro 2017 souvent commune avec le tracé très exigeant et tout aussi technique de "La Rando des Châtaignes" (plutôt un Renduro) aussi organisée par Vélo-Caroux, autant dire que si on met ça en Rando en Ile de France c'est files de pédestres assurée...
Début par montée régulière via route, puis piste peu pentue, idéal pour nettoyer les toxines des jours précédents, pour arrivée au sommet du Naudech (726m) d'où débute la Spéciale N°3 "Les Crêtes XXL". Protections enfilées, début engagé dans la pente et sur roches de biais, ça passe, puis mix terre/roches pentu, sol très sec, plus bas deux passages bien hard de marche plongeante, de goulet rocheux bordé d'arbre piège, même Bast en mode pédestre, par la suite c'est technique mais roulable, ponctuellement plus coriace avec roches, ludique. On arrive vers Drouille, d'où l'on remonte sur route, puis piste à Laurel avec à Le Gandil  une longue partie raide de large sentier caillouteux, puis plus lisse mais encore assez pentu menant vers La Taillade (518m), encore un bout de piste puis à droite sur un beau sentier ombragé où débute la Spéciale N°2 "Mini-Jurassic", pause pique-nique sur le fauteuil de pierre, puis mis en erreur par une rubalise barrant le sentier de gauche...on débute par erreur la descente...de la Spéciale N°8 "Jurassic", beau sentier de terre ombragé au début, une épingle plongeante après une ruine, puis plus loin la pente s'accentue très fortement, quelques épingles assez serrées dans la pente terreuse où le pneu arrière dérape sans trouver grip, vient s'ajouter de la caillasse fuyante et du dévers, sortie au soleil, des racines, du cailloux, beaucoup de pente, portions pédestres par sûreté, Bast passe, virage gauche, je remonte en selle et termine dans ce mix terre/cailloux le fond de cuissard rabotant souvent le pneu arrière (chiant le 29" pour ça), on débouche dans un vallon où coule le Ruisseau du Pontil. Zut on s'aperçoit de notre erreur...soit on poursuit, soit on remonte...Mary essaye de descendre voir plus bas, les dalles rocheuses glissent beaucoup même sèches. Finalement on décide de remonter, c'es plus court malgré un long portage bien raide qui nous fatiguera bien. Retour au fauteuil, on enchaîne avec la spéciale N°2 "Mini-Jurassic" techniquement plus cool, descendant dans un beau vallon ombragé, puis remonte doucement en sentier vers Estaussan où l'on poursuit la remontée sur piste sur 1,3km avant de virer à droite (là ou Fredo s'est gouré en allant tout droit) pour affronter un big raidar en double effet Kiss-cool; les gars du Radon-Epic Enduro ont pas du l'apprécier celui-là...Mary le grimpera quasi en entier avec son Occam-AM, Bast pousse, je préfère préserver mes forces pour les jours à venir, on arrive au départ de la spéciale N°3 "Le Pin". Petite pause, pus on plnge dans le sous-bois ombragé, quelques passages pas commodes entre arbres, racines et blocs rocheux, un peu de pente, de la terre fuyante, puis plus fun avec zones ponctuellement plus techniques de marches rocheuses, Mary accuse la fatigue, Bast arsouille devant, on arrive au dessus du Hameau 'Le Pin', remontée sur route, puis piste progressive, à Bastien nous quitte poursuivant le parcours à son rythme pour essayer de rentrer plus tôt. Je continue avec Mary en mode plus cool pour qu'elle récupère car la fatigue s'accumule avec les jours précédents et la technicité du parcours un peu trop élevée pour elle. La remontée de 4,2km s'achève après quelques pauses, il fait bien plus chaud que dimanche avec moins de vent, la liaison par Plaussenous permet de récupérer, ondulations de dénivelé plus cool sur chemins et pistes, puis c'est la dernière descente, SPéciale N°4 "Colombières", plus cool et soft sur un beau sentier filant en balcon puis en descente avec zones ponctuellement plus techniques, idéal pour Mary qui a récupérée un peu, passant par le Col de Lunel, remontant un peu sur le Col del Bouch, pour plonger avec une zone de marches et roches plus ardue sur le final. Retour tranquille vers Olargues, via la voie verte à plat durant 7,3km en tournant les gambettes pour récupérer. Une bonne journée se termine
 46,25 46,405:13:4208:34:398.9    +1967 +19451285,81232,1 Edge1000141,8211285,8S291,4301,8256,3275
D 16/04VTTDépart près d'Hérépian (34) à 9h00 avec Bastien pour y suivre la belle trace "Tante à Joe" de Franky34 trouvée sur Plani-Cycles. Début par piste en montée douce pour se chauffer, bien qu'il y ai déjà 13°C, sur la première montée vers le Payrol (550m) puis descente sur beau sentier ludique vers la Borie-Nouvelle d'où l'on repart en longue montée sur piste vers le Pic de la Coquillade (696m) pour y profiter du très beau panorama. Retour 100m en arrière pour aller choper plus bas le début d'un bon sentier plongeant entre les buis via le Col de la Balque jusqu'en fond de vallée vers Cabrerolles, un peu de cailloux, des zones parfois plus techniques.
Nouvelle longue remontée -partiellement déjà empruntée ce matin- sur piste ensoleillée vers le Pic de la Coquillade, Bastien course un VAE, on oblique avant le sommet dans un beau sentier redescendant en vallée par le Payrol, avec quelques remontées par le Bois de la Tuilerie. Là commence une longue boucle plus roulante et champêtre de chemins via Soumartre  et de longs monotraces tournicotant, en relances, comme dans la garrigues Gardoise, passant par le Puech de Lacan, puis vient la belle descente vers Pézènes-les-Mines où l'on fait une petite pause à l'ombre des platanes près de sa fontaine. On en repart pour remonter en ondulations de relief via route puis chemins et beaux sentiers via le Bois de Levers et Mont Cabrier on redescend en passant au dessus du Tunnel du Col du Buis pour attaquer la bonne grimpette sur bitume puis piste au soleil menant au Pic de Tantajo (517m), j'accélère un peu ainsi que Mary qui se venge d'un Bastou caracolant ce matin devant et qui commence à traîner la patte en arrive un peu après nous sur ce promontoire offrant un superbe panorama. On repart en descente choper le beau sentier, début caillouteux et dévers, bordé de Cistes, ponctuellement bien caillouteux, parfois trialisant, pour remonter légèrement, puis avec un peu de portage, vers le Roc Blanc, afin d'en plonger durant 2,5km dans la dernière belle descente vers le Viaduc, début enroché parfois un peu pentu, trépidations caillouteuses, zones ludiques, dalles en dévers, points techniques, puis quelques profondes rigoles de motos vers le bas. Retour au calme par un court bout de route vers le parking, finalisant une belle journée. Passage au retour à Olargues y voir les arrivées du Radon-Epic Enduro, dont Fredo pour sa 1ère ici rate l'Or pour avoir malheureusement oublié la SP5 "Le Pin", dommage mais bravo, et pour acheter à Neurone'Bike un gros pneu Minion DHF en 27.5x2.30" pour rassurer Mary dans la caillasse qui sévie en pagaille ici
 52,87 53,805:45:3008:13:359.4    +2139 +21801285,81185,7 Edge1000141,8211285,8S291,4301,8256,3228,6
S 15/04VTTA peine arrivés à Mauroul (34), on saute dans nos tenues et rejoignons Olargues en voiture d'où nous démarrons avec Bastien à 16h36 un 'petit tour de décrassage' pour éliminer les toxines des 7h de voyage, sur une partie de la trace de la "Rando des Châtaignes" suivant en majorité le tracé des liaisons et Spéciales de la Shimano Epic Enduro, dont on croisera et suivra le balisage de l'épreuve de demain.
Montées douces et régulières sur chemins et pistes, jusqu'à 495m la première fois pour descendre vers le Cros, quelques marches et blocs rocheux à négocier, puis remontée par piste à 675m au Pas de Fontanille d'où l'on descend Bardou  et ses cailloux, ça tabasse bien par endroit, ludique et ponctuellement technique mais pas dur, épingles et grosse marche en bas, ça passe bien avec le 29", retour depuis Mons-la-Trival vers Olargues par la voie verte, plus de 4km d'ancienne voie ferrée plane, idéal pour tourner les jambes. Sur les stands de la Radon-Epic Enduro on passe faire coucou à Greg Noce avant de remonter à Mauroul en voiture
 27,2 27,902:43:3103:49:0710.4    +1003 +10151285,81131,9 Edge1000141,8211285,8S291,4301,8256,3174,8
M 12/04VTTPetit tour pour profiter du soleil en tournant les jambes, encore un peu fatiguées du gros week-end   16,401!06:3601:07:2914.9      +1901285,81104  141,8211285,8S291,4301,8256,3146,9
L 10/04VTTDécrassage avec Bikette de guibolles bien mortes après les  100km du ROC Trespouzien   12, 301:01:1801:04:3012.1      +701285,81087,6  141,8211285,8S291,4301,8239,9146,9
D 09/04VTT10ème ROC Trespouzien 99,8 102,407:29:1808:04:2913.7144
179
   +2935 +28751285,81075,3 Edge1000
(PRIVE)
141,8211285,8S291,4289,5239,9146,9
S 08/04VTTOn rejoint Trespoux en voiture pour la séance décrassage de guibolles après les 5h de voyage, sur le petit parcours de 20km de la rando de demain, plein de sentiers ludiques et peu de bosses, en dehors du court portage que l'on prend pour remonter rapidement sur Trespoux où l'on récupère les plaques de cadre c avant de retrouver Alain, Pichotte & cie autour d'un verre. On ira ensuite pique-niquer sur les bords du Lot avec eux à Cahors 20,7 21,001:37:2102:31:3213.0    +399 +3801285,8972,9 Edge1000141,8211285,8S291,4289,5239,944,5
VTTArrivés à Cahors sous un soleil éclatant et par 27°C à 13:45 on part en vélo montrer à Julien le Pont Valentré pour pique-niquer au bord du Lot. 8,76 8,700:35:0801:46:2915.0    +117 +1151285,8951,9 Edge1000141,8211285,8S291,4289,5239,923,5
M 04/04ROUTEMardi'Tour vers Maule, mais guibolles encore fatiguées de la séance bourrinage de dimanche à Taverny avec Philou, donc c'était plutôt roulage-décrassage ce soir. 50,9 50,801:53:2801:54:4826.9 82
99
  +487 +4551285,8943,2  141,8211285,8S291,4289,5239,914,8
D 02/04VTTAprès hésitation entre sortie à gros D+ et sortie rythmée, nous optons pour la seconde option afin de ne pas trop en faire à une semaine du 100 bornes de Trespoux. Arrivée à Taverny avant 8h, inscription peu onéreuse (4€) puis on attend Philou et Elo pour démarrer ensemble la rando La Tabernacienne de 55km, que  nous avions déjà fait l'an dernier sur terrain plus grassouillet. Cette année on tourne en sens inverse, quasi même parcours avec quelques variantes. Petite fraîcheur à 6°C du matin, manches longues bien supportées jusqu'au 2 ème ravito. On démarre tranquillement à 08:18, un peu de section urbaine de 4 km pour rejoindre la forêt en s'échauffant, puis le tracé nous mène au travers des chemins, allées et pas mal de sentiers sympas dans le massif de Montmorency, parcours agréable avec sections ludiques, rien de bien technique, pas mal de bosses peu pentues, le terrain sec offre du rendement. Nombreuses parcelles exploitées = sol jonché de bout de bois et trace bosselée, j'apprécie le confort de l'OPEN. On a progressivement augmenté l'allure et je roule avec Philou, distançant peu à peu Mary et Elo. Commence une partie de manivelles endiablée à deux où l'on remonte et dépasse sans cesse, Philou-toufou débaroule dans les descentes au guidon de son TS neuf-six tout neuf, son premier 29", je lui file le train sur mon OPEN, on avale toutes les bosses au train, j'ai retrouvé mes guibolles comparé à mon sans-force d'hier, cool. Deux ravitos aux kilomètres 23, avant de redescendre sur Domont, l'autre à 41km au dessus de Montmorency, bien pourvus, j'avale un royale pain d'épices - compote. On hésite à attendre les filles au 1er ravito, mais pas mal de monde arrivant et ne souhaitant pas trop se refroidir on repart. Vers le 30ème kilomètre Philou accuse un coup de moins bien, punition d'une soirée arrosée, on relâche un peu pour récupérer. Vers Piscop on part faire une bouclette urbano-champêtre pour rejoindre la petite forêt d'Ecouen. Dans le faux plat descendant du chemin bordant le château du Lua je passe tout à droite, poignée de gaz à Toc, je vais ainsi rouler très fort un moment, avalant les bosses sans relâcher, les cuisses chauffent, plus de Philou ni de Tracto qu'on a dépassé, virage gauche pour découvrir longeant le mur du Fort d'Ecouen une belle et longue bosse, je passe le petit plateau mais continue ma rapide progression, remontant plusieurs gars qui soufflent, je me fais violence pour maintenir le rythme dans cette bosse casse-patte, pas fâchée d'en voir le sommet, peu de répit je rembraye en haut puis attend Philou un peu plus loin...quelques minutes, passe Tracto, serrage de pogne puis il continue. Revoici Philou, on repart ensemble, je me calme pour ne pas encrasser trop les cannes en vue du prochain w.e.. Via une liaison urbaine par St-Brice-sous-forêt on revient sur Montmo, second ravito. On y retrouve David. Seconde salve de pain d'épices - compote, on repart, David nous dépasse et nous fait signe de prendre sa roue, sage je reste...pour le moment, on le retrouve un peu plus loin et là à la faveur d'une portion plus roulante je lui file le train un moment, jusqu'à une série de bosses où je relâche, mais en gardant bon rythme tout de même, retour sur Taverny sans avoir revu Philou, il est 11:36 ; rentré avant l'apéro. On papote au soleil en avalant sandwich & boisson, Philou arrive dix minutes plus tard, un peu crampé par les sulfites des boissons ingurgitées hier soir. Elo arrivera un peu plus tard, ayant distancée Mary qui paye d'avoir trop donnée dans les bosses hier matin. Papotages sous le chaud soleil printanier bien appréciable, avant de s'en retourner à la chaumière. 56,5 58,003:00:5403:18:1419.3    +913 +8901235943,2 Edge1000141,8211235S291,4289,5239,914,8
S 01/04ROUTEPetit tour en Vallée de Chevreuse avec Mary qui voulait bouffer de la bosse. Le gars c'était Pédalamou ce matin; pas de Force dans les guibolles, qui ont bien données au Raid des Chapelles, bilan 50m derrière la Bikette dans les 17 Tournants.  Va falloir récupérer pour les 100 bornes de Trespoux. Timide soleil entraperçu entre les nuages. 93,1 93,103:39:3303:48:5625.4 82
127
  +996 +9751235885,2 Edge1000141,8211235S291,4289,5181,914,8
J 30/03VTTVélotaff - Retour   8,100:22:2400:22:2821.7    +25/-65  1141,9885,2  141,8211141,9S291,4289,5181,914,8
VTTVélotaff - Aller   8,800:28:2200:28:3218.8    +75/-4  1141,9877,1  141,8211141,9S291,4289,5173,814,8
M 28/03VTTSuper beau temps, dernier petit tour en refaisant le début du Raid'Hard avant de rentrer; montée facile sur route puis piste par le Puig de Rossa jusqu'à 700m, puis descente ludico-technique sur sentier, avec quelques ateliers sur les passages difficiles pour Mary 12,9  01:31:3901:59:068.5    +485  1141,9868,3 Edge1000141,8211141,9S291,4289,516514,8
L 27/03VTTBelle boucle autour de Roses (Espagne) avec le CPRS, plus 'cool' sur piste, routes et jolis sentiers, quelques grosses bosses longues et coriaces et bonne longue descente toute caillouteuse au final. Jambes pas très marquées au lendemain du RDC. Resto au retour et bonne ambiance 36,8  03:21:2104:07:1211    +1106  1141,9739,3 Edge1000141,8211141,9S278,5289,516514,8
D 26/03VTTRaid des Chapelles - Raid'Hard
Départ 7h25 avec Mary, le jour achève de se lever, petite fraîcheur vite compensée par la 1ère montée sur route puis piste régulière facile par le Puig de Rossa jusqu'à 700m, vue sur el Canigo enneigé sur fond de ciel bleu ensoleillé. Première descente facile sur 2.2km, ludique et ponctuellement technique sur 3 ou  passages, tout passe sur le vélo, bonne mise en train, les sauvages coupent la dernière épingle en pif-paf. Retour sur Amélie pour 4.7km de montée débutant par forte rampe bétonnée, puis sentier énergivore entre terre & roches avec variations de pente, très longue partie la plus dure du Raid : mix de poussages et roulage à l'économie. Ravito à mi-montée puis on repart de plus belle jusqu'au Coll de Paracolls (902m). Le tracé redescend sur jolis sentiers techniques, quelques remontées, on passe par Montalbà pour le 2ème ravito, petite moyenne, belle descente sur sentier avec quelques courts passages un peu gras, on remonte vers le Puig Nou (602m) sur sentier alternant poussettes, roulage, zones trialisantes, pas de tout repos ce Raid. Belle descente ramenant dans la vallée d'Amélie pour un peu de plat reposant menant au 3ème ravito près de Palâlda, on à fait 35km en 5h44, cette première moitié étant la plus difficile du Raid, par la suite les montées sur sentiers et pistes seront plus "lisses" et "roulant". Une petite bouclette au Nord-Est puis on attaque une longue montée par Montargull puis Montbolo pour le 4ème ravito. On repart sur le sentier menant au Coll de la Reducta (889m) pour aller chercher la jolie descente de 4.4km sur sentier ponctuellement bien technique, entre blocs et arbustes, par le Pla del Rec vers Bonabosc. En bas on réattaque pour la dernière longue remontée de 7.1km sur large piste régulière jusqu'à 816m où Oscar nous dévie: Porte Horaire dépassée de seulement 2 minutes, il est 17h53. Restait juste 2km de montée. Pas grave, Mary est contente d'avoir été aussi loin, on redescend de 100m sur piste récupérer le sentier pour la dernière belle descente bien technique des Wagonnets par le GR10, du Granit au super grip, 4 bornes de plaisir, on la connait et ça aide au choix des trajectoires, retour sur Arles où l'on arrive à 18h37 bien content de ce beau Raid. Papotages en mangeant avec les connaissances, puis retour au camping. Merci le CCC pour cette nouvelle édition bien Hard, on re-signe pour 2018 :-)
 68,9  09:20:1811:11:387.5122
162
 43,57 +3160  1141,9702,5 Edge1000141,8211141,9S241,7289,516514,8
S 25/03VTTSortie 'décrassage' à Roses ( Espagne) avec le CPRS, sous le soleil (après les pluies diluviennes de la nuit). On se préserve pour le Raid demain. De beaux sentiers côtiers, terrain sec et aride assez caillouteux, de bonnes bosses et un bon resto à Cadaquès avant retour en voiture 23,6  02:43:5403:25:188.7  37,76 +1006  1141,9633,6 Edge1000141,8211141,9S172,8289,516514,8
D 19/03VTTDécrassage cool avec Mary, en travaillant les portages à répétition en bosse, ultime préparation avant le Raid des Chapelles dimanche prochain 13,4   01:48:44     +481  1141,9610  141,8211141,9S149,2289,516514,8
VTT1ère manche du Val d'Oise Trophy à Bonnières-sur-Seine chez Gégé sur un circuit qui servira de support au National UFOLEP. On aura attendu samedi pour s'inscrire via Vélo 101 (13,40€) , la météo étant changeante tous les jours précédents. Ciel gris ce matin, petit vent, 12 à 14°C, encore en manches longues. Début d'échauffement avec Mary et Elo, puis on rejoint le sas par catégories. Départ 9h35, petite bosse en terre, puis descente en virolos dans la prairie. Le circuit de 7 bornes sera plutôt casse-pattes, de bonnes montées courtes, du sentier en montagne russes, en dévers, peu de technique en dehors d'une descente un peu plus enracinée, quelques parties roulantes pour récupérer et dépasser. Le terrain est sec, l'humidité en profondeur remonte au 3ème tour avec les passages successifs, dévers un peu plus flou alors. Les jambes vont bien, au 1er tout il faut remonter les jeunes, ceux qui randonnent dans la course, les seniors déjà cuits, pas toujours facile de doubler dans les sentiers, on fait les bordures mais c'est énergivore, je piaffe derrière dans les montées raides comme celle du Villebrequin, au 2ème et 3ème tour ça sera déjà plus clair et le rythme augmente, il m'aura fallu le 1er tour pour chauffer. Je lâche les chevaux dans la fin du dernier tour, mais ne termine que 7ème  en Vétéran B; pas facile sur ce circuit de garder le contact si l'on est gêné dans les sentiers.
Content de ma course, bonnes gambettes et parcours intéressant.
 23,1 24,501:29:3101:29:5616.5173
188
   +714 +7151141,9596,6 Edge1000141,8211141,9S149,2276,116514,8
S 18/03VTTPetit tour très cool de tournage de guibolles et amusements ludiques à la veille de la 1ère du Val d'Oise Trophy 15,6 16,401:23:3902:00:3011.9    +160 +1351141,9572,1  141,8211141,9S149,2276,1140,514,8
J 16/03ROUTEAvec ce beau soleil et ces 20°C, 1er retour sur mon circuit d'entraînement en fin de journée après boulot, tout de court vêtu. Pédalage en rythme vers Maule, côte de Beule, retour avant la tombée du jour 50,7 50,601:46:2301:47:1228.6 84
104
  +478 +4451141,9555,7 Edge1000141,8211141,9S149,2276,1124,114,8
M 14/03VTTDécrassage en tournant les jambes cool, plus 3/4 portages pour continuer la préparation au RDC. Deux chevreuils à 10m 14,8 14,800:57:2901:04:5315.6    +222 +2101091,3555,7  141,8211091,3S149,2276,1124,114,8
D 12/03VTTDeux jours de stage typé Enduro avec Greg NOCE depuis les Ollières-sur-Eyrieux. Du bon technique, de bons conseils, ambiance très sympa et super accueil de ses parents. Très profitable, coin super, sous le soleil, à refaire 35,4   06:28:3011.2    +1137 +5201091,3540,9  141,8211091,3S149,2276,1124,10
S 11/03VTT 31,3 33,102:54:5707:09:5416.95    +813 +7701091,3505,5  141,8211091,3S113,8276,1124,10
V 10/03VTTMarre de la grisaille Parisienne, je pose un RTT et on descend en Ardèche à St-Fortunat-sur-Eyrieux. Levés tôt pour être plus vite sur le vélo, en court sous le soleil et ciel bleu. Première boucle dérouillage de guibolles par le GR247 sur la Dolce Via, descente un peu trop technique au début dans le Bois Fournet, puis 2ème boucle avec descente depuis le Col d'Aurelle, ludique par le Serre du Magnon 30,6 31,503:13:4104:00:189.8    +938 +9051091,3472,4  141,8211091,3S80,7276,1124,10
M 07/03ROUTELongchamp du Mardi, avec des courbatures d'enfer suite à la course à pied en bosses répétées d'hier soir avec Mary, du coup pas possible de chopper le peloton rapide à son premier passage. Quelques tours de chauffe & décrassage, abrité, puis devant rythmé, puis Hop dans les roues des mobylettes, ça file vite ce soir, j'arrive à tenir 33.3km/h de moyenne avant de relâcher pour récup. 42,6 42,301:19:1201:21:3232.1 92
115
  +130 +1201091,3440,9  141,8211091,3S49,2276,1124,10
D 05/03VTTLa GIF-GIF 17,2 18,701:14:2601:15:0015.2166
178
     +4951049440,9 Edge1000141,8211049S49,2276,1124,10
VTTéchauffement pour La GIF-GIF. 5 à 6°C 8,22 8,500:40:1200:42:5412.8109
163
   +216 +1701049430,7  141,8211049S49,2276,1105,40
J 02/03ROUTELongchamp avec un petit vent frais. Deux tours de chauffe puis j'accroche un petit groupe rapide de routiers, ils relèvent le pied après deux tours; je passe devant bosser face au vent, usant dans la bosse, je repasse derrière, Manu prendra lui aussi quelques relais appuyés (disant qu'il a pas roulé depuis 15j...), je repasserais devant deux fois sans me ménager, puis le peloton grossissant je retourne profiter de l'aspiration. Bonnes gambettes, j'avais peur de me traîner suite à un début de semaine fébrile & bronchitique, mais j'avais de la puissance et peu gêné niveau respiratoire; ça devrais le faire pour la course VTT de GIF dimanche :-) 47,9 47,801:27:3901:29:1932.8 92
118
  +136 +1351049422,2  141,8211049S49,2276,196,90
VTTDu boulot à TOYOTA pour récupérer la Pédalatoromobile parée de pneus neufs à l'avant   8,000:20:4400:21:3923.2      +201001,2422,2  141,8211001,2S49,2276,196,90
VTTDépôt voiture chez TOYO puis goto boulot, beau temps :-)   8,100:27:1300:28:3318.1      +651001,2414,2  141,8211001,2S49,2276,188,90
D 25/02VTTNous rejoignons Vélizy en voiture au départ de la randonnée VTT "Le Beau Mollet", un petit 40 bornes annoncé pour 900m de dénivelé. Nous y retrouvons Elo et son club et d'autres têtes connues, JP arrive à la bourre, ils nous rattrapera. Un petit vent frais n'incite pas à la stagnation alors passé le départ prévu de 08:30 on démarre, dans un flot de participants que l'on va remonter au fil du parcours, pas de problème pour doubler vu que l'ONF cantonne les organisateurs aux chemins, on aperçoit les beaux singles de chaque coté, mais on le savait en venant sur cette rando où nous venons pour faire du rythme, j'ai d'ailleurs décroché l'OPEN 29" pour ça et même vu deux Gravel boucler le circuit sans problème. Le tracé alterne grands chemins super roulant, le terrain est sec, quelques descentes rapides, d'autres plus ludiques en virolos, puis des sessions montagne-russes parfois assez  longues, je les prends en rythme soutenu, bien qu'ayant encore un peu des restes des sorties d'hier et Jeudi dans les guibolles, parfois j'avionne un peu sur le plat puis j'attends les filles. Philou est revenu sur nous, JP et Benoit aussi, on les reperdra un moment sur Pb mécanique. Mary et Elo dépassent plein de gars dans les bosses, il y en a même un qui lance "elles roulent les filles, ça fout un coup au moral" :-))) Mary relâche au bout de 30 bornes, Elo poursuit son rythme derrière Philou et moi, puis décroche sur la longue portion plus roulante du retour. Regroupement, sandwich, papotages, Mary rentre en vélo et je ramène la voiture. Ce n'est pas une rando mémorable, rien de technique, on  a eu ce qu'on venait y chercher : rythme et un peu de bosses 39,8 40,902:19:2902:40:2517.6    +858 +8551001,2406,1 Edge1000141,8211001,2S49,2276,180,80
S 24/02ROUTEC'est pas encore total le printemps, on perd 12°C en soirée et ce matin le thermomètre affichait un petit 3.8°C au balcon puis 2°C en plaine, de quoi rester encore au chaud du collant long et des gros gants. Long tour peu bosselé pour décrasser les guibolles encore bien entartrées de la grosse sortie VTT de jeudi; j'ai du mal dès que ça monte jusqu'à mi-parcours, Mary fend la bise devant, le timide soleil a du mal à réchauffer face au petit vent frais qui balaye les plaines. Pour changer on file vers Orgerus puis au pif sur des souvenirs de passages dans le secteur via Montchauvet 83,38 83,403:23:1403:28:0224.6 84
114
  +680 +7351001,2365,2 Edge1000141,8211001,2S49,2276,139,90
J 23/02VTTRTT à écluser, j'en pose deux, météo peu favorable pour aller faire notre gros Vexin'Tour, beaucoup de vent, donc ce sera une grosse sortie VTT pour préparer les objectifs à venir. Sur la base de notre trace en vallée de Chevreuse, je rajoute boucles, variantes, nouveaux enchaînements, plus une partie au sud-ouest des Vaux de Cernay, histoire de rallonger la trace en km et D+. Ciel gris clair, de la pluie était prévu mais nous ne sentirons que quelques rares microgouttes par moment, terminant même sous le soleil. Terrain sec, vélos propres, température douce (8 à 13°C), ça sent le printemps, les premières fleurs émergent de terre. Pour une fois je n'aurais pas mal au jambes malgré la répétition de bosses, parfois sévères, pas de fatigue, cool. Une belle sortie avec Bikette sur un parcours alliant physique et technico-ludique 59,0 62,306:03:4307:23:3210.3    +1894 +1795917,8365,2 Edge1000141,821917,8S49,2276,139,90
M 21/02ROUTEA peine arrivés sur Longchamp, accélération, dans les roues 3 tours à l'abri derrière Eric, pause biologique, 4 tours avec les furieux, dont deux seul devant fendant la bise, au 4ème je dois lâcher, 3 tours récup petit peloton.
13°C en repartant un peu avant 20h
 40,8 40,601:17:2301:18:3631.6 90
113
  +120 +120917,8306,2 Edge1000141,821917,8S49,2217,139,90
D 19/02VTTGrosse journée bien sympa avec Pat, Xav pilotés par Bast à Fontainebleau. Matinée bien technique et trialisante, pause miam à midi, puis après-midi un peu plus "roulant". 49,2  05:31:5807:20:029.0    +917  877,2306,2 Edge1000141,821877,2S49,2217,139,90
S 18/02ROUTEBrouillard et 1,8°C au levé, on roule en Duo ce matin pour faire du rythme et des bosses, départ vers Houjarray pour changer, on dépasse les CAO plus loin, puis on revient en Vallée de Chevreuse faire des bosses. On essaye de garder du rythme, j'ai un peu mal au genou, reste d'une séance force, Mary prends des relais, je monte Senlis et Choisel quasi tout en danseuse. On remonte vers les Molières voir Biboux dans le bikeshop "Cycles Les Molières" qu'il vient de reprendre. Papotages puis on repart avec Dérapo qui y était, sous le soleil qui a balayé le brouillard. Retour par les 17 Tournants, Stéphane file tout droit, on rentre par la Revancharde. 89,7 89,103:18:3604:00:2526.9    +921 +900877,2257 Edge1000141,821877,2S0217,139,90
J 16/02H.T.Realaxiom - Training 16
On quitte la maison sous un début de petite pluie, gros nuage sur la tête, ça pleut plus et le ciel est bien sombre jusqu'au dessus de Paris, alors demi-tour; pas de Longchamp ce soir. Session Hamster, chauffe puis succession de bosse à 3% montées au train, en danseuse rapide, en force, récup sur les  paliers courts à 100t/m
14,7   00:28:42 30.7 86
103
184
353
+138   788,1257  141,821788,1S0217,139,90
M 14/02VTTMarre du H.T., envie de prendre l'air, Hop je sors le Titus paré du spotlight pour une petite nocturne. Dérouillage de jambes fatiguées et montées de plusieurs bosses tout en portage afin de commencer la prépa en vue du RDC. Douce température, 11 à 13°C; ça change du glacial des semaines précédentes :-) 8,08 8,500:37:5900:45:303.6    +175 +165788,1257 Edge1000127,121788,1S0217,139,90
D 12/02VTTFatigués, Grasst'Mat jusqu'à 9h puis nous partons sur une trace de Jouls, parcours plutôt roulant sur chemins et routes de liaison pour rejoindre au plus vite la Vallée de Chevreuse, nos jambes sont fatiguées et le roulant est le bienvenu pour les décrasser, mais chaque faux-plat se paye. Quelques sentiers et bosses dans les Vaux de Cernay, session atelier dans la descente aux racines, puis retour via le Mesnil, les dernières bosses piquent. Ciel gris, quelques gouttelettes éparses, 1 à 3°C. Repos maintenant. 59,4 60,304:44:4005:30:5112.8    +1111 +1030788,1248,5 Edge1000127,121788,1S0208,639,90
S 11/02ROUTECiel gris lorsque nous quittons la chaumière pour rejoindre Saint-Gemme, Mary a les cannes encore un peu encrassées alors à Feucherolles je pars de l'avant retrouver les gars de  VTT St-Germain pour ne pas louper leur RDV de 09:00. Mary arrive et on part guidés par Luc sur un parcours cette fois différent, qui fera la part belles aux bonnes bosses du coin, comme celles de Montainville, Mareil-sur-Mauldre, Maule et d'autres, tant mieux ça permet de se réchauffer car le GPS affiche -3,6°C (Polar-2°c) et les bouts de doigts ont du mal à rester au chaud malgré deux paires de gants. L'allure n'est pas vive, ça papote beaucoup, parfois ça accélère un chouilla, retour en remontant par les Flambertins, une crevaison pour se refroidir. Route des radars avec fraîche brise de face, on remet une veste par dessus les 3 couches avant de redescendre et rejoindre la chaude tanière. Malgré la grosse sortie de Jeudi j'avais de bonnes guibolles en bosses, retrouvant une bonne vélocité; je me suis lâché un peu dans les bosses pour booster un peu le cardio :-) 83,1 83,203:27:3503:43:0024.1 82
147
  +891 +840788,1188,2 Edge1000127,121788,1S0148,339,90
J 09/02ROUTEC'est bien beau de faire l'ouverture et fermeture de son boulot, mais le cerveau à besoin d'air pour bien fonctionner, alors ce jeudi un RTT je prends du stock 2016 restant à écluser, pour aller tourner les jambes avec Bikette en mode Foncier & Bosses. On rejoint Le Mesnil d'où commence la trace que l'on va suivre ce matin, la Jean-Racine version asphalte de 125km. Ciel gris clair toute la matinée, 2°C mini, une légère brise. Un petit passage en Vallée de Chevreuse plutôt cool, nous montons les Bosses avec un peu de braquet sur le 39 à 50-60t/m histoire de faire un peu de Force. J'ai encore les jambes encrassées d'avoir avoiné à L'Hivernale dimanche; un peu de mal et moins d'aisance en bosse seront mon lot de la matinée. Le parcours sympa nous mène plein sud jusqu'à Villeconin dans l'Essonne, un secteur où nous n'avions pas encore roulé. Avant on est descendu sur le Val-St-Germain d'où l'on remonte longuement à travers le Grands Bois du Marais par une jolie petite route en lacets, j'adore, avant de redescendre par le Tertre vers Sermaisse. Le coin est intéressant pour ses longues bosses, on emprunte plusieurs petites routes au revêtement grossier, voir bien détérioré. De retour en Vallée de Chevreuse à 118km compteur la big bosse de Milon-la-Chapelle coté Madeleine pique un peu, puis celle de Choisel/La Ferté aussi, on termine le circuit par les 17 Tournants, retour plus tranquille, plus que la Revancharde à grimper, le soleil montre le bout de ses rayons à 500m de la maison, ça c'était de la sortie :-)  155 155,706:19:4006:35:3024.6 76
117
  +1780 +1755704,9188,2 Edge1000127,121704,9S0148,339,90
M 07/02H.T.Realaxiom - Training 18
Séance décrassage post-Hivernale, jambes encore encrassées. Courte chauffe à plat, quatre paliers à 3% montés au train, vélocité avec un peu de braquet entre les paliers, long final 52x13 au dessus de 80t/m
16,8   00:33:23 00:33:2330.2 84
102
180
366
+130   549,2188,2  127,121549,2S0148,339,90
D 05/02VTTelanreviH'L
Pluie à grosses gouttes en sortant ce matin, mais cela ne nous arrête pas pour rejoindre Larchant où se roule l'ouverture de la saison VTT sur une des meilleures randos d'IDF. La pluie a officiée copieusement cette semaine et encore cette nuit, les vététistes aquaphobe restent au lit... La pluie s'est transformé en bruine, pour ensuite cesser en arrivant sur Larchant, cool. On y retrouve le groupe des Renards, avec Sandra mais aussi Elo. Récupération des plaques de cadre, puis en selle, départ 7h52; avec l'humidité le terrain se dégradera vite, donc je pars dans les premiers en enclenchant le Turbo (biologique !) pour remonter un max de monde. Cette année le parcours tourne à l'envers, une première qui se révèlera aussi bonne, voir plus physique et un poil moins technique. On commence par une succession de bosses coriaces, passant dans les premiers le terrain est encore accrocheur, on pousse parfois sur le haut de quelque buttes plus grassouillettes. J'ai tombé le GoreTex au sommet de la 1ère bosse, ébullition. On aura un peu de bruine épisodique, puis plus rien, même du soleil sur la fin. Je suis revenu sur deux 29", qui traîne sur les singles, je les passe dans une montée. Le parcours est super ludique, ponctué de quelques descentes bien pentues, tout passe car généralement sablonneux, personne devant j'imprime mon rythme et en profite un max, la banane. Dans la partie plane au milieu je reviens sur un autre gars, à ce moment Alcide et Manu reviennent sur moi, je ne les suivrais pas pour garder du jus pour la suite et avec leurs 29" je ne fais pas le poids sur mon TITUS 26". Je les retrouvent plus loin, PB de transmission déraillante pour Manu (le mono c'est de la bedau), je lui file de l'huile. On repart, grosse compression et mur en face à remonter, heureusement des marches ont été creusées dans la pente pour nous aider à grimper. Suit une enfilade de singles tournicotants où je les distance avec mon 26" qui vire plus court et relance plus facilement. La succession de buttes sur la partie finale est plus difficile dans ce sens et je commence à être un peu sec. Plusieurs descentes bien pentues dans le sablon, et sur l'ensemble de la matinée de nouvelles portions très jolies de cheminement entre gros blocs rocheux, ou en remontant un canyon aux bords moussus. Deux ravitos très bien fournis, avec du riz au lait cette année, bon balisage jusqu'au 2nd ravito où il se fait plus light. Voici le final plus "roulant", Manu et Alcide reviennent et terminent un peu avant moi, j'arrive à 11:57 juste avant midi :-) super content  de ce parcours toujours aussi joueur mais bien physique. Photo avec Manu et Acides. Lavage du spad après avoir attendu un peu au seul Karcher mis en place, puis rechange sec et chaud avant de revenir profiter de la soupe à l'oignon, du vin chaud, du sandwich pâté de campagne + boisson. En attendant le retour de la tribu de Bikette.
 47,1 51,403:55:47 04:06:0613.1      +1040549,2188,2 Edge1000110,321549,2S0148,339,90
S 04/02H.T.Realaxiom - TDF Carcassonne
Pas touché une pédale depuis le début de la semaine, alors comme il pleut bien ce samedi c'est sur le H.T. que je passe une heure à tourner les guibolles, sans trop forcer car demain gros chantier sur l'Hivernale en VTT...
31,156   01:05:11 01:05:1128.7 95
114
153
384
+316   549,2136,8  110,321549,2S096,939,90
D 28/01VTTPhil et Sandra du Team Cybervélo demandaient une sortie VTT Technique de préparation à L'Hivernale, alors j'ai repris une de nos  traces de la Vallée de Chevreuse améliorée encore un peu pour avoir du D+ et du Tech+. Mary invite les filles Elo, Nat, et Thom se joint à nous. La température est positive ce dimanche, oscillant entre 2 et 6°C, plus supportable que le négatif pour nos muscles. Point de soleil de la journée, le brouillard recouvre la plaine. Un chemin retourné un peu grassouillet au départ du Mesnil, puis enchaînement de sentiers, descentes techniques et ludiques, D+, virolos, marches, racines, pentes, dalles, suivies de remontées corsées ou longues, le rythme n'est pas bien élevé mais l'ambiance est bien sympa; Phil nous sortira même du sac le vin chaud et un gâteau chocolat maison :-) [clic]
Nat qui n'a pas roulée depuis un mois peine dans les montées, mais ne lâche rien jusqu'au retour, malgré la trace mode Pédalator...Respect. De retour avant 14h aux voitures
 35,0 37,103:28:34 05:12:2710.8    +1025 +940549,2136,8 Edge100079,165549,2S096,939,90
S 28/01ROUTELe thermomètre daigne enfin repasser dans le positif ce matin, affichant un insolent +6°C au minimum, soit un écart de 14°C par rapport à samedi dernier; ouf, des couches en moins à enfiler et les muscles des guibolles apprécieront. On rejoint le CAO en vélo, y retrouvant un peu de monde dont le Tandem en mode reprise après coupure de 3 moins sans rouler...ça va être cool ce matin. Parcours plutôt roulant et plat menant au sud vers l'Essonne jusqu'à Angervilliers. Un peu de soleil, petite brise parfois dans le museau, combinée aux rares faux-plats ça décroche parfois derrière, on lève le pied, alors pour 'bosser' un peu je roule un peu en force sur le 53, où je monte les quelques bosses au train rapide comme celle de Gometz, ou plus énergique comme celle de Ronqueux/les-Bordes où je tombe 1, puis 2, puis 3 dents sur le final jusqu'au panneau, avant de redescendre pousser un peu le Tandem qui zig-zag. On quitte le groupe à Cernay pour aller se faire une rallonge-à-Bosses, Sylvie nous suit. Les filles montent Senlis puis Choisel en force, moi au train véloce, puis on revient sur Dampierre , Mary tire la langue, on se termine sur les 17 Tournants, retour plus cool 107 107,204:13:30 04:30:2725.4 83
132
  +948 +920549,299,7 Edge100079,165549,2S059,839,90
J 26/01H.T.Encore une semaine dans le négatif, boulot mardi alors ce soir sur le H.T. d'une séance de pédalage au moins tu devras t'acquitter. Paliers plats en vélocité 100t/m entrecoupés de bosses à 3% montées en force14,7   00:28:48 00:30:0030.6 75
113
188
459
+138   44299,7  79,165442S059,839,90
D 22/01ROUTETrois couches sur le dos, 2 sur les jambes, les pieds et les mains, parés pour rejoindre le club en vélo pour notre sortie d'entraînement bitume. Peu de courageux ce matin au VCMB pour affronter le froid négatif : nous ne serons que 7 compétiteurs au départ ( 4 à l'arrivée). Échauffement jusqu'à Chevreuse, là on passe sur la plaque, 53 pour bibi, pour faire la sortie en endurance de Force, en restant tant que possible sur le plus petit pignon, cadence 40t/m, sur un circuit propice à ce travail passant par Dampierre, la Vallée, les vaux de Cernay, Auffargis, Girouard; Vallonné, plat et faux-plats. On reste majoritairement en fond de vallée, donc à l'ombre au plus frais, la température évolue entre -9 et -4°C ce matin, mon bidon isotherme fait son boulot; j'ai du granité dedans mais pas de glaçon comme hier, donc boire reste possible. Les autres doivent laisser leur bidon à la voiture suiveuse. On revient sur Dampierre, pour repartir faire une 2ème boucle du parcours. Là un petit jeune monte dans la voiture au chaud. Nous ne sommes plus que 6. Les cuisses commencent à piquer de tirer du braquet, on perd un autre gars. Retour par le même chemin, dernière longue bosse à remonter sur la plaque de Chevreuse à Trotigny; j'arrive à tout grimper sur le 53x12, mais ça tirait dur au final. Hervé et Christophe l'ont joué plus cool sur le 52, mais 2 pignons au dessus. Retour en récup active sur le 39, Mary accuse en tirant la langue depuis Dampierre, dur mais c'est du bon entraînement qui payera par la suite. Bonnes gambettes ce matin, reste plus qu'à dégeler les bouts de pieds. 101 101,603:54:01 04:14:0226.1 68
111
  +779 +71544299,7 Edge100064,465442S059,839,90
S 21/01ROUTESamdi'Tour avec Bikette dans le froid du coté de la Vallée de Chevreuse, puis Rambouillet pour lui éviter d'avoir trop de bosses dans les cannes en vue de l'entraînement VCMB demain. Les fossés, les mares et petits étangs sont gelés, même mon bidon le sera au 3/4 par ce froid sec oscillant entre -8 et -3°C 79,2 79,203:16:1703:23:3724.2 87
119
  +676 +625340,499,7 Edge100064,465340,4S059,839,90
J 19/01H.T.Realaxiom - TDF Carcassonne
T'as préféré rester au boulot mardi en sacrifiant ta séance vélo, alors double ration ce soir !
Vélocité, "bosses" en danseuse
32,186   00:01:5100:01:5131.7 94
144
181
424
+320   261,299,7  64,465261,2S059,839,90
D 15/01VTTPluie hier soir + gèle dans la nuit = VTT plutôt que glissades sur les route gelées; sortie avec les Renards du VCMB, groupe-qui-va-vite (où le moins lent dirons-nous), pilotés par Yvo en Vallée de Chevreuse en mode reco pour la 3R. De belles descentes, de longues montés (Beauregard, Florence, Jagny) où je me boost pour essayer de suivre Adrien (29"). Stéphane rencontré hier est venu tester le club. Yvo tire la langue sur le retour et nous laisse faire seuls un bonus Up-Down sous les 17 Tournants, sortie sympa et pas trop fraîche avec -1 à +4°C ce matin. Un peu fatigués, on a eu du mal à s'extirper du lit, mais on a bien fait de sortir 39,6 40,603:00:1503:33:1013.6    +642 +585261,299,7 Edge100032,279261,2S059,839,90
S 14/01VTTSamdi'Tour  : pluie hier, un  petit -1°C est passé par là cette nuit, à 9h41 la sortie route est incertaine: 1ère tentative, Mary peu rassurée, demi-tour au bout de 100m, on remonte, mais pas envie de faire du VTT, on redescend réessayer; cette fois on fait 1,4km jusqu'au carrefour puis on revient car par endroit le bord de route est encore bien gelé, mieux vaut préserver la saison de vélo que tenter le diable. Et dire que dans les années 90 on allait rouler sur route gelées...
On redescend avec nos VTT 26", pour un tour vraiment cool, on rencontre Stéphane G. à Sainte-Apolline, arpentant ensemble les sentiers jusqu'au dessus de Pontchartrain, où l'on se quitte; nous restons sur le secteur de Plaisir, à roulotter tranquille sur les sentiers, finalement ce matin nous ne pousserons pas jusqu'à Bazoches, car nous avons les jambes fatiguées, de toute façon il commence à pleuvioter, puis de la neige, avec  gros flocons en arrivant à la maison.
 18,6 19,201:494402:09:0710.6    +256 +210261,259,1 Edge100032,279261,2S019,239,90
ROUTE   2,800:10:4400:11:2515.8 80
97
    +10261,239,9  32,279261,2S0039,90
J 12/01H.T.Realaxiom - TDF Carcassonne
Pleuvasse et bourrasques dehors : au chaud ta séance de sudation tu feras; en vélocité au dessus de 100t/m sur parcours plat ponctué de faux-plats descendant et quelques bosses. Record de cadence à 174t/m, mais encore du boulot pour dépasser Bikette sur ce paramètre :-)
21,683   00:38:0900:40:0032.5 97
174
567
188
+202   258,439,9  32,279258,4S0039,90
M 10/01ROUTEA peine arrivés à Longchamp qu'au 2ème tour il se met à pleuvioter, sur une chaussée déjà détrempé, encore une sortie au fondement mouillé... Pas grave on s'arrête à la voiture enfiler une veste et on retourne en piste, ça se calme peu après, ouf. Bonnes sensations; peu de séquelles de ma 2nd CAP d'hier soir, alors je tournerais seul devant, avec quelques accélérations dans La Bosse sur la plaque, puis de la vélocité forcée, du braquet à bon rythme. Bonne séance 39,0 38,901:17:1501:20:1430.3 94
122
  +115 +140258,439,9  10,596258,4S0039,90
D 08/01ROUTEBrouillard, humidité et "chaleur" ce matin avec 2°C mini et 3°C en moyenne, je rejoins le VCMB-Compétition en vélo sous un bon crachin, super couvert avec bas sous le collant long et 2 sous-vêtements sous le maillot et la veste imperméable, pas froid et paré à affronter la matinée sur routes détrempées.
Daniel'coach donne ses consignes; échauffement jusqu'à Pontchartrain, puis session de 12' à 38km/h entrecoupées de pause récup de 6', sur le parcours N°116-C assez plat. Cap à l'ouest vers Boissets via Vicq, Orgerus, Tacoignières, retour par Richebourg, Bazainville, Gambais, Bourdonné, St-Léger-en-Yvelines (enfin une bosse), Montfort, Jouars.
A la 2ème session bourrin les jeunes et quelques gars avec moi décrochent, on retrouve le groupe un peu plus loin et cette fois je ne lâche plus et m'accroche jusqu'à la fin, derrière ça saute au fur et à mesure. Je n'arrive pas à prendre tous les relais, les zigotos ne relâchant pas en arrivant devant et quand c'est Alexandre-la-machine il arrive 2 m devant moi, je dois forcer; relais pas top ça et irréguliers. Ya que dans les gros faux-plat et rares bosses où je suis devant 'sans peine'. Au pied de la Revancharde je rentre directos, ayant déjà fait ce main en venant le retour qu'ils vont prendre. Bonne sortie profitable, j'en ai chié un peu mais j'ai besoin de ces sessions rythmées; Mary a bien fait de préférer faire du VTT ce matin avec les Renards.
 108,0 108,603:44:4204:03:3729.1 92
122
   +720219,539,9 Edge100010,596219,5S0039,90
S 07/01ROUTERoutes sèches, pare-brises non givrés; on peut sortir les pneus chauves pour notre Samdi'Tour bosselé en Vallée de Chevreuse, désertée pour cause d'alerte aux pluies verglaçantes. Un petit -3.5°C ce matin à 9h30 mais l'impression d'avoir "chaud" comparé au -6.5°C glacial de samedi dernier. Jambes encore douloureuses, jusqu'à la première bosse montée en danseuse, puis miracle -comme d'hab- ça me les décoince, enfin.
Retour final sous averses de petite pluie, fort heureusement pas encore verglaçante, mais eau gelée sur vitre du GPS, devant de cintre et dessus de la veste, il était temps de rentrer.
 70,8 70,902:59:5903:10:4523.6 82
116
 +717 +690110,939,9 Edge100010,596110,9S0039,90
J 05/01ROUTELongchamp frisquet mais bien couvert ça allait, sauf pour les guibolles encore marquées par ma reprise de la CAP + ma séance de force de mardi : bof et pressé d'en finir 40,2 40,101:23:2801:25:4828.9   +118 +10040,139,9  10,59640,1S0039,90
M 03/01H.T.Realaxiom - Col de la Madeleine
0 à 1°C plus humidité au dehors : donc séance inside plutôt qu'à Longpif. Restes des +2000m VTT du week-end par températures négatives dans les jambes, plus ma reprise de la CAP hier soir = guibolles faiblardes. Peu de puissance; vélocité obligée et passages en danseuse plus fréquents au dessus des 8% de pente, d'où montée médiocre en 33'16, à plus de 3 minutes de mon best time
10,596   00:35:0000:33:1619.1 74
105
292
427
+748   039,9  10,5960S0039,90
D 01/01VTT1ère sortie VTT de l'année avec Mary en Vallée de Chevreuse  depuis le Mesnil, pendant que la France cuve son réveillon. On cherche de nouvelles traces, on en retrouve qu'on recherchait, il ne fait que -3°C c'est plus supportable que les -6°C d'hier, les bosses nous réchauffent. La nature est toujours couverte de cristaux de givre et le sol parfois blanc d'un mince couche de neige. On se désole en voyant les sentiers des Vaux de Cernay devenus chemin débardage de 5m de large...où l'on croise deux autres givrés, mais très peu de monde dehors ce matin... 39,9  04:32:1805:42:508.9    +1161  039,9 Edge100000S0039,90

S ou Std : Transmission Standard
c ou Cpt : Transmission Compact

Dernière mise à jour : 17/10/2017