le Muguet est de retour  

Randonnée du Muguet

01/05/2007

Boissy-aux-Cailles (77)

Rando 50km


Champ...pêtre


Notre dernière venue à Boissy-aux-Cailles remonte en 2004, pour la randonnée VTT qui y était organisée par le
Cyclo Boissy-aux-Cailles, une sortie ne nous ayant pas laissée de souvenirs mémorables du fait que le terrain
était collant ce jour là et le parcours largement roulant.

En ce mardi 1er mai, j'avait envie de retourner là-bas pour rouler ailleurs qu'en nos terres,
la météo clémente des derniers temps garantissant un sol sec, malgré les quelques orages récents.


Le DEVINCI dort encore sous la couche de poussière récoltée dimanche dernier à La Jean-Racine, j'ai pas envie de lui changer les pneus prévus pour le sec; même avec les quelques pluies orageuses récentes le sol hyper sec aura du en pomper une majorité.

Mary s'étant chopée une inflammation rotulienne, elle doit se reposer durant 15 jours et ne viendra pas avec moi à Boissy, elle ira juste roulotter cool sur du plat dans le coin.

Mardi 1er mai

Mal dormi, réveillé dans la nuit par des guignols faisant brûler leur pneus autour du rond point, puis par des voisins rentrant de boîte de nuit, un peu patrac du ventre, réveillé peu après 5h du mat, impossible de me rendormir, du coup je me lève à 5h45 et me prépare pour partir faire la rando du jour.

Un peu plus de cent bornes de voiture via l'A6 et les petites routes pour rallier Boissy-aux-Cailles, je croise plusieurs Cyclotouristes partant en sens inverse sur leur parcours route, ainsi que des VéTéTistes matinaux qui sont déjà en train de rouler. Je me gare dans le pré où déjà plusieurs rangées de voitures sont alignées.

Passage à la table des inscriptions, j'y laisse les 3,50€ du tarif licencié, récupère un carton de pointage aux contrôles des ravitos à venir, puis je retourne à la voiture m'équiper. Il fait un peu frais, un petit coupe-vent sans manche sur le dos.

Je démarre à 7h50, n'ayant pas vu de têtes connues, faut dire que je suis un peu matinal.

Le parcours 50km commence sur un chemin plat en lisière de bois, puis bien vite on attaque un gros faux plat montant bienvenu pour se réchauffer, pas la grande forme ce matin, on débouche sur la route descendant au hameau de Marlanval. On la quitte bien vite pour rentrer dans une zone de végétation où l'on va durant 600m suivre un beau sentier étroit serpentant entre tapis de mousse et de lierre, bref ça commençait plutôt bien. On sort de la zone verte, à gauche toute pour une petite liaison roulante et plane sur un chemin en bordure de champ pour rejoindre le prochain îlot de verdure; On enquille une petite descente et me voici revenu au point de départ après 4.5km, pas commun ça surprendrait même, mais non le balisage indique 50km tout droit alors je file alors que le ballet de voitures arrivantes ne cesse.

Petite butte dans Boissy pour monter vers l'église, chemin entre les maisons, on revient sur la route que l'on descend un peu puis à gauche toute pour une trace dans l'herbe couchée menant à l'entrée d'un petit bois.

sympa
sympa

Là un sentier monte vers une butte, terrain sablonneux sous les sapins, un monotrace sympathique descendant s'offre devant mes roues, tout en virages doux sur sol sablonneux plutôt mou, gaffe tout de même car de gros cailloux barrent en partie le sentier et j'y tape une dent du plateau de 44 en tentant de passer par dessus.

Fin de la descente, on sort de la verdure pour déboucher sur une petite route, puis un chemin qui remonte progressivement vers le plateau.

Je roule pépère à 19km/h quand un vététiste me passe, roulant pas trop mal, hop je saute dans son sillage. Je vais ainsi me booster en le suivant, on roule entre 25 et 30km/h sur des chemins à travers et en bordure de champ, sol dur alternant les touffes d'herbes qui secouent un peu, j'ai pas la forme mais je ne lâche pas mon lièvre. On trace ainsi durant presque 7 bornes, une boucle de parcours pas franchement intéressante de plaine, de lignes droites, seul le rythme rapide empêche de trop penser au manque d'intérêt de cette portion de parcours.

Descente rapide vers la Vallée du Carrefour, on file en face en suivant un chemin bien sablonneux -merci les dernières pluies de l'avoir un peu durci- où je met un peu de watts et distance ce faisant mon compère de route, puis le sol devient plus dur et le chemin se met à monter dans le Bois de Fourche, quelques grosse pierres plates arrondies et racines à passer, ça monte bien mais le plateau milieu et la mi-cassette suffisent. J'ai pris de l'avance, je calme en haut en roulant sur une petite allée du bois. Mon lièvre repasse devant peu après et on repart en convoi.

Descente rapide, on arrive au 1er ravito situé au kilomètre 17,93. Le lièvre pointe juste son carton de contrôle puis repart dans la foulée sans rien boire ni manger. Je m'arrête pour grignoter un bout de pain d'épices, avaler un godet de grenadine. J'en profite pour retirer le coup vent bien inutile maintenant que je suis 'à température'.

Je repart plus calmement, j'ai pas la forme pour bourriner ainsi tout du long, j'ai l'impression de ne pas avoir encore récupéré des 110km de la JR; normal ça ne fait qu'une semaine et il me faut 15 jours pour me remmener d'une longue distance.

Le parcours remonte par un chemin traversant le Bois de Champlaid, nous ramenant sur le plateau.

du champ
on vient de là

Le parcours emprunte alors une succession de chemins à travers ou en bordure de champ, pas franchement intéressant ces lignes droites de plaine, je cogite alors en me demandant si les organisateurs ont voulu suivre un thème particulier pour faire ce tracé, ou bien ce club ne dispose plus de vététistes au sang frais qui savent ajouter les passages sympa qui font la sauce d'une bonne rando.

du champ
et on va par là
du champ

Une descente me ramène vers le village du Vaudoué, puis on repart à droite pour une montée sur chemin remontant sur le plateau.

Toujours ces chemins en bordure de bois, retour en bas par une descente par la route...snif...

Pas la forme, alors je tourne les jambes, j'essaye de profiter des paysages, des odeurs, heureusement que le beau temps est de la partie.

Incursion en zone urbaine de Noisy-sur-École, ensuite remontée par un chemin vers le plateau, nouvelle série de chemins de champ, chemin descendant à travers bois pour arriver à Auvers près de Oncy-sur-École.

du champ

Le parcours va alors cheminer en fond de vallée durant 7km, progression plane sur petites routes, chemins, traversée de zone de hautes herbes façon tondeuse, du tourisme quoi avec passage de petit pont -bucolique- puis j'arrive au 2ème ravito situé au kilomètre 35,42.

Pause grignotage, puis retour en selle.

Le parcours revient vers Le Vaudoué, puis traverse le bas de la Forêt des Trois pignons par le Chemin du Fond de la Garenne.

Enfin !
c'est mieux !

Je traverse la D63 pour trouver en face le début d'un chouette sentier au lit sablonneux, il y a du mieux enfin.

Le sentier s'étire à plat un instant, puis la pente s'élève de plus en plus, le sol devient dur avec quelques gros rochers arrondis à franchir, tout passe sur le plateau milieu avec un bon coup de mollet, même le final plus pentu. Good.

Retour sur des chemins en lisière de bois et bord de champs, qui nous mènent vers Meun. De là on repart en descente à travers bois, longue descente rapide sur chemin large, on revient ainsi à nouveau vers Le Vaudoué. On y reprend une longue remontée par un chemin menant dans le Bois de Fourche, où l'on suivra un moment quelques petites allées sans grand dénivelé, pour ressortir en plaine afin de rallier rapidement un petit bois. On y emprunte alors un beau petit monotrace descendant, zig-zag entre quelques gros blocs arrondis, sourire au panneau 'Cyclotouristes Attention !', sortie du bois et retour sur le parking de départ.

Pedalator   Pedalator

Il est 10h36, plutôt express cette rando, pas franchement intéressant comme parcours, on passe trop souvent à coté de départ de beaux sentiers en restant sur les chemins larges. M'enfin j'aurais pris l'air et tourné les jambes, c'était le but du jour. J'espère que j'aurais récupéré mes guibolles pour l'Oxybike de dimanche prochain.

Je passe récupérer le sandwich, puis file un coup de jet au VTT avant de m'en retourner.

202 Cyclotouristes, 420 VéTéTistes et 63 marcheurs
Balisage sans problème, bénévoles sympas, ravitos corrects, tarifs en relation avec la prestation.

Pédalator


Profil du parcours 50km

Les données de Pédalator
 POLAR
S725
CICLOMASTER
CM436
GPSmap
60CSx
Départ :7h50-7h50firmware v3.30
Temps roulé :2h332h35'09-
Temps déplacement :--2h39
Temps total :2h45'46--
Moyenne:19,4km/h19,5km/h19,1km/h
Vitesse max.:41,1km/h41,2km/h40,7km/h
Distance (2030mm):49,7km50,51km50,55km
ODO1469km318km-
Dénivelé positif  :+455m+432m+507m
Température Min/Max: -11/18°C-
FC Moy/Max:---
Période échantillons:5 sec.20 sec.Auto
Fichiers échantillons :07050101.hrm01052007.turRDNTRK
Distance/dénivelé annoncés :50km/?
  
Vélo : T.S. - DEVINCI Moon Racer
 11,24kg
Pneus : 
AV :MAXXISIgnitor LUST- Tubeless2.10"2 bars 2030mm 695g
AR :MAXXISLarsent TT LUST- Tubeless2.00"2,2 bars   669g
   
Suspensions :  
Fourche :FOX FLOAT 100RL58 psi100mm débattement fixe
Biellette :DEVINCI 85mm débattement
Amortisseur :FOX RL60 psi 
      
Transmission : 20/32/44 et 11-32    

A visiter :
Le site du photographe  Photo Reportage

Dernière mise à jour : mardi 01 mai 2007 22:00