la plaque de cadre de Pédalator  

La Jean-Racine

22/04/2007

St Rémy-lès-Chevreuse (78)

Rando 70km + 40km

  Pédalator

110 Test Team


Voici une nouvelle édition de l'évènement VéTéTistique incontournable d'Île de France sur lequel nous revenons sans hésiter,
sachant y retrouver un long et beau tracé physico-ludique mitonné avec amour par Fabrice et son équipe de Véloxygène.

Lors de mes participations précédentes en 2006, 2005, 2003 et avant, je m'étais contenté du plus grand parcours,
mais en 2004 avec quelques furieux j'avais goulûment enchaîné les parcours de 55km puis 40km.

Cette année, sur le post dédié à La JR07 du forum VéloVert, Marmotte puis wwwfabien et Chouchen ont évoqués la possibilité
d'enchaîner le parcours 70km avec le 40km, totalisant en tout un bon 110 bornes de VTT, mais c'est Bruno qui a rallumé
la mèche du défit au 110km, aidé en cela par birdie. Mickbike en gros rouleur  était tenté, pour ma part j'ai accroché tout de suite et d'autres furieux n'ont pas tardé à mentionner leur envie de relever le challenge, l'affaire était entendue !


Fin janvier 2007 Fabrice m'annonçait qu'au tout début février s'ouvriraient les inscriptions de cette JR07, alors sans attendre, mon bulletin fraîchement imprimé et le chèque d'inscription au parcours 75km, soit 9€, se retrouvèrent propulsé dans la boîte aux lettres, sans m'être rendu compte que la première version du bulletin comportait une inversion de tarif entre licenciés et non-licenciés, j'ai donc cotisé de 2€ aux profit des bonnes oeuvres de Véloxygène.

Trois jours avant la JR07, il y avait déjà plus de 2000 inscrits tous parcours confondus; l'affluence allait être une fois de plus au rendez-vous de la grand-messe VéTéTistique dimanche matin.

Pour gagner un peu de temps aux inscriptions et éviter la queue de l'an dernier, nous avons profité de la possibilité de retirer les plaques de cadre la veille de la rando, alors le samedi après-midi avec Mary nous avons fait route vers Saint-Rémy-lès-Chevreuses afin d'y récupérer nos plaques. Cool j'ai encore la Number One cette année Yes !

Samedi soir j'ai chargé dans le GPS les traces des parcours 40 et 70km que Fabrice m'a envoyé, ça pourra nous servir en cas de débalisage ou de flèche pas vu pour cause de nez-dans-le-guidon.

Dimanche 22 avril

Bien évidemment pour éviter les bouchons et profiter pleinement des sentiers vierges de population, il faut savoir se lever très tôt, alors en fin de nuit nous avons quitté Les Clayes pour rallier St-Rémy, arrivant sur place bien assez tôt pour trouver une place de parking à proximité, retrouvant les habitués et les lève-tôt. Avec juste 4°C au thermomètre il fait un peu frais, mais ça ne pèle pas comme l'an dernier. On s'équipe, les plaques sont attachées au VTT, les poches remplies de barres énergétiques et de tubes de sucres rapides -en cas de passages à vide- puis on rejoint l'aire de départ devant le gymnase.

6h46 pas grand monde
6h46 peu de monde

Il n'est même pas 7h, la place est quasi vide pour le moment, gros contraste par rapport au monde qu'il y aura ici durant la matinée. Bise à Mary, puis je file rejoindre le groupe du 110'testTeam, nous avons décidé de démarrer à 7h.

Ce matin je roulerais sur le DEVINCI, un Tout suspendu s'avérant plus confortable pour mon dos sur le terrain tabassant de la vallée de Chevreuse bien sec en cette fin avril, chose rare pour la saison. D'ailleurs j'ai chaussé l'arrière du VTT avec un pneu doté d'un bon rendement, un MAXXIS Larsen TT LUST en section 2.0" que je vais tester pour la première fois, tandis qu'à l'avant j'ai monté un MAXXIS Ignitor LUST en section 2.10", déjà éprouvé.

110 TEST Team
Le '110 TEST' Team

Je retrouve la bande des furieux du forum Vélo Vert dont Bruno, Micbike, Birdie, wwwFabien, Cappassafond, Yann, Denis, perro, Chouchen, quenik, Sergio76 et sieur Sejean77 un membre de l'organisation qui nous accompagne pour l'occasion.

Tout le monde prêt, à 7h02 on démarre, tranquillement mais sans traîner. J'ai un peu froid alors j'active le train, Micbike dans ma roue, en avant pour le parcours de 70km en hors d'oeuvre.

Le 110 TEST Team

Cette année le parcours tourne en sens inverse, ce qui au dire de Fabrice devrait se traduire par un peu moins de dénivelé positif à encaisser mais cela rendra la progression plus technique, avec des bosses plus raides et des descentes où l'on devrait lâcher moins facilement les freins.

Après 1.3km de roulage sur le bitume des rues de Saint-Rémy, nos crampons foulent le premier sentier, c'est parti pour un kilomètre d'une première montée en Forêt de Champfailly, dans un chouette sentier en gouttière pour commencer. J'ai un peu froid alors j'ai pris la direction des opérations et monte au train, Micbike dans l'aspiration, on décolle les autres, regroupement au sommet sur le plateau de Gomberville, manque Bruno: pas de bol pour lui, sa tige de selle à cassée, un joueur de moins.

Petite liaison plane de chemin pour récupérer, puis on dévale vers Millon-la-Chapelle par un sentier sur lequel je me fais une frayeur avec la roue arrière qui part en dérapage à droite dans un bac de sable d'une courbe. Le Larsen TT serait il un peu trop fuyant?

Après une bonne remontée en Forêt du Claire, le parcours nous ramène sur les Hauts de Chevreuse, on ira ensuite descendre La Madeleine pour revenir dans Chevreuse. Regroupement, puis on part pour la longue montée de 1.3km traversant la Forêt de Jagny, je l'aime pas celle-là avec son début sur route où on a l'impression d'être collé avec les pneus de VTT puis le grand chemin qui suit entre les grillages, toujours mal aux jambes dedans. Sur le plateau, on se regroupe à la ferme de la Grand-Maison, la bosselette montée au train ayant clairsemée les rangs, puis on repart à l'attaque du GR11, suivi de l'excellent monotrace trialisant au dessus des Dix-Sept Tournants que l'on peut avaler à toc sans y rencontrer personne, le pied.

D'ailleurs durant toute la matinée j'aurais l'impression de faire une sortie club en petit comité, car étant partis tôt nous avions l'impression de rouler sur des chemins quasi désert, sans être gêné, bref nous avons pu en profiter au maximum, chose rare sur cet évènement où la foule se presse dans les chemins.

Sortis du single des 17, on enquille la descente caillouteuse ramenant vers Dampierre, mais le tracé sort de la trace habituelle et part à gauche dans la pente, sentier en rigole dans la terre avec quelques cailloux et racines, passé en arrière de la selle bien content de prendre cette variante technique, puis arrivée en bas suivie d'une petite remontée de butte au mollet, pour redescendre ensuite et passer devant le photographe officiel.

Les chemins, sentiers, montées, descentes vont s'enchaîner, j'avoine devant avec Micbike, on distance le reste du groupe puis j'attendrais un peu pour regrouper la troupe et on dévalera la descente du Pommeret où derrière eux je m'apercevrais que vole la poussière allègrement, le sol est est très sec et parfois le pneu arrière a du mal a trouver du grip au freinage, les distances d'arrêt en sont un peu rallongées et sur le parcours 70km ça me causera quelques petites surprises avec arrêts au dernier moment...

Ravito 1
1er ravito

On arrive au Moulin Neuf où se trouvait montée la table du 1er ravito, au kilomètre 22,45km. On y retrouve Micbike qui s'était évadé. Arrêt pour reprendre quelques forces en grignotant un peu de victuailles sucrées et réhydratation du pilote.

On repart, longue grimpettes puis quelques séances montée-descente dans les bois, sur sentiers et allées, cool c'est tout sec cette année.

Ravito 1
1er ravito

On traverse le plateau au Mousseau pour rallier les bois au dessus de Dampierre où nous irons faire quelques bonnes bosses et redescentes sympa. Nous prendrons ensuite la direction des Vaux de Cernay, on dépasse Daniel et d'autres Fox qui font le 70km.

9h51:2ème ravito
2ème ravito

Nous parvenons au ainsi au 2ème ravito, situé au kilomètre 38,10 aux Vaux de Cernay non loin de l'Abbaye. Ce ravito était en retrait et certains l'ont manqués au passage. On y retrouvera Denis des Fox.

Ce ravito permet de reprendre des forces et de regrouper le petit groupe du 110TestTeam, car il y avait deux wagons ce matin là; les locos piaffantes et ceux qui gèrent la distance clin d'oeil

Le représentant des produits énergétiques GoDrink avait monté une table de dégustation à ce ravito; on en a profité pour tester cette boisson peu sucrée, mais je préfère mon Carbuform arôme coco.

9h51:2ème ravito
2ème ravito

On repart pour un tour nous menant vers Auffargis, avec les passages connus de chouettes sentiers et chemins du coin, on rate une petite boucle montée-descente dont je n'ai pas vu le balisage, on découvre de nouveaux passages qui ont été aménagés spécialement par Brice et son équipe dans le Bois des Vindrins, du beau sentier en balcon tracé dans les fougères en pousse, la trace est parfois ténue à discerner vers la fin, petites montagnes russes assez souvent, bien sympa tout ça mais usant pour certains. On passe non loin de l'entrée de l'Abbaye des Vaux de Cernay, puis peu après on arrive au 3ème ravito situé au kilomètre 52,02. On y restera bien dix minutes, le temps de se réhydrater et grignoter quelques sucreries, Fabrice était même venu apporter spécialement des boissons énergétiques GoDrink pour ceux qui faisaient le 110km, sympa. Avec Micbike on repartait lorsque le second groupe arrivait tout juste au ravito, les écarts se creusaient déjà, en partie du au fait d'une petite crevaison à leur actif.

Nous amorçons le retour vers St-Rémy, via les bois au dessus de Senlis puis Choisel, de nouvelles bosses moins rapprochées mais un peu plus longues, du sentiers ludique, un peu de chemins pour se reposer (ou avoiner). Petite alerte de crampes vers les 60km, je calme le jeu, mouline et boit souvent, la forme reviendra assez vite. Dernière descente sympa pour revenir vers St-Rémy, retour vers le gymnase par la piste cyclable, on arrive à 12h22 avec 70.45km au compteur pour . Petite pause remplissage de Camelback avant de repartir et en attendant que le reste du groupe arrive à son tour, car pour le 40km qui va suivre nous le ferons avec Sejean.

Nous repartons 30 minutes plus tard pour enchaîner avec le parcours 40km, il est plus roulant et moins difficile ce qui sera pas plus mal pour récupérer un peu vu qu'on s'est bien donné sur le 70km.

Après 3 bornes de roulottage tranquille dans les rues et chemins de St-Rémy, la première difficulté sera de gravir une bosse bien forte montant dans les Bois d'Aigrefoin, dur-dur pour les guibolles aux muscles refroidis par la trop longue pause, puis après un peu de répit sur une allée plane du bois on dévalera sur le versant opposé du coté de Gif, on suivra alors sentiers et chemins sympa qui nous remontent doucement vers le Bois des Grais avec au menu les sentiers autour de sa carrière de sable, puis tous les sentiers quasi à plat qui longent les zones pavillonnaires du Buisson et Cressely, avec quelques passages agréables en corniche à la clé.

plaquettes...
Plus de plaquettes AR...
pour Chouchen

Juste après la traversée de la D938, nous devons faire une pause mécanique car Chouchen n'a plus de plaquette de frein à l'arrière, complètement usées.

Dix minutes plus tard nous repartons.

attente de la réparation
Pendant ce temps là...

On redescendra ensuite rapidement, coté Chateaufort, vers le ruisseau de La Mérantaise que nous suivrons durant deux kilomètre par les chemins et sentiers qui sillonnent ce fond de vallée, passage reposant et bucolique, le sol sec permet d'aborder le sentier qui longe le ruisseau sans crainte de plonger une tête en contrebas suite à dérapage de pneu sur les racines qui lézardent le terrain.

Une bonne grimpette pour revenir sur le plateau, puis durant 9km on suivra les allées et chemins des bois jouxtant Montigny-le-Bretonneux. Nous parvenons dans les Bois de Port-Royal, pour y suivre de sentiers bien sympa et quelques chemins, puis le relief qui était bien calme depuis va s'agiter un peu avec la descente vers l'Abbaye de Port-Royal et la remontée dans le Bois de Champ Garnier qui suit. Après La Brosse on redescend vers St-Lambert, il nous reste moins de sept bornes à parcourir mais encore trois bosses qui vont étirer et scinder le groupe, les organismes accusent le coup.

Si la majorité du parcours 40km était plutôt roulante et peu difficile, le final était casse-pattes. Première bosse ardue pour grimper en Forêt de La Madeleine et petite allure, puis descente vers Milon-la-Chapelle, on remonte de nouveau au dessus de Milon, on travers la route bien raide qui en monte et on attend un peu le regroupement. Seulement nous ne verrons pas le reste de la troupe arriver; en fait on a raté une petite partie, le bon tracé devait emprunter un chemin plus en contrebas, alors après quelques minutes d'attente on décide de repartir. Une dernière montée-descente, dur pour les jambes, puis nous dévalons le dernier sentier qui nous ramène à St-Rémy où nous retrouvons le reste du 100'TestTeam, contents d'avoir bouclé ce tour.

Le parcours 40km par lequel nous avons terminé notre périple du jour était certes plus roulant et moins dur, mais finalement ce n'était pas plus mal pour des guibolles qui avaient bien avoinées sur le parcours du 70km, par contre niveau ludique/technique le 70km était bien plus sympa.

Points de suture pour Mary

Mary quant à elle bouclait le parcours 70km, mais avec un beau vol plané qui lui aura valu quelques points de sutures à l'arrivée. Même pas mal.

Repos des guerriers, réhydratation et reprise de calories avec le sandwich bienvenu.

Voilà une nouvelle édition de la JR qui se termine, toujours aussi bien niveau parcours et organisation, maintenant il va falloir s'en remettre.

Mary en action

Pour 2008, il y aura un 100km officiel, un Blog a été créé pour l'occasion. Nous y serons, c'est sûr !

Pédalator


Profil du parcours 70km+40km
1er ravito Denis au 2ème ravito pendant que Chouchen bricole, on papote Chouchen en manque de plaquette... un petit 110km tonique

Les données de Pédalator
 POLAR
S725
CICLOMASTER
CM436
GPSmap
60CSx
Départ :7h02:début 70km
12h22:fin 70km
12h54:début 40km
15h42:fin 40km
7h027h02firmware v3.30
Temps roulé :6h486h55'10-
Temps déplacement :--7h13'
Temps total :70km:5h19'54
pause 31min
40km:2h48'41
110km:8h39'44
8h39-
Moyenne:70km:15,7km/h
40km:17,3km/h
110km:15,7km/h
15,4km/h14,8km/h
Vitesse max.:48,6km/h47,7km/h45,9km/h
Distance (2030mm):106,2km107,20km106,62km
ODO1420km268km-
Dénivelé positif  :70km:+1630m
40km:+527m
110km:+2210m
110km:+2085m70km:+1343m
40km:+539m
110km:+1882m
CartoExpl:+2431m
Température Min/Max: -4/28°C-
FC Moy/Max:---
Période échantillons:5 sec.20 sec.Auto
Fichiers échantillons :07042201.hrm22042007.turRDNTRK
Distance/dénivelé annoncés :75km: POLAR +1800m, IGN +2000m
57km: POLAR +1300m, IGN +1500m
40km: POLAR +650m, IGN +823m
30km:+380m
  
Vélo : T.S. - DEVINCI Moon Racer
 11,24kg
Pneus : 
AV :MAXXISIgnitor LUST- Tubeless2.10"2 bars 2030mm 695g
AR :MAXXISLarsent TT LUST- Tubeless2.00"2,2 bars   669g
   
Suspensions :  
Fourche :FOX FLOAT 100RL58 psi100mm débattement fixe
Biellette :DEVINCI 85mm débattement
Amortisseur :FOX RL60 psi 
      
Transmission : 20/32/44 et 11-32    

A visiter :
Le site de l'organisateur   Véloxygène
Le 110 par Marmotte http://marmotte.online.free.fr/jean_racine_2007/

Mon post-résumé sur le forum Vélo Vert
Et bien la Grand Messe du VTT Francilien a de nouveau rencontré un fort succès cette année, grâce aux efforts et le boulot des bénévoles de l'organisation dirigés par maître Fabrice, que l'on remercie mille fois pour le temps qu'ils y ont consacré pour notre plus grand plaisir.
Un parcours de 70km physique, technique et ludique, avec toujours ce soucis du renouvellement en nous ayant offert cette année encore de nouvelles portions inédites. Ce parcours était plutôt costaud, moult raidillons à forte pente émaillant son tracé et le sol sablonneux et pierreux ne facilitait pas tout le temps l'accroche; on aura passé sur le vélo la majeure partie de ces gâteries et nous n'avons pas posé le peton sur le sol maudit plus de 4 fois.
Mention sadique pour toutes ces 'bosselettes' situées peu après les ravitos, une fois les muscles refroidis bonjour les cannes en bois dans ces grimpettes...
Niveau descentes rien de bien méchant tout passait.
Dans ce sens j'ai trouvé le parcours plus ludique avec des singles descendants virevoltants bien sympa ou par moment on pouvait se faire des frayeurs car le sol poussiéreux allongeait sensiblement les distances de freinage. Petite frayeur aussi dans la descente menant vers un pont de bois à 2 planches, qui se rapprochait bien vite...
Le temps superbe aura largement contribué au succès de la fête, nous offrant un terrain hyper sec, sans compter la végétation qui se paraît de belles couleurs tout au long des sentiers et tout particulièrement l'explosion de ces milliers de clochettes tapissant de bleu les sous-bois.
Levés de très bonne heure, j'ai retrouvé le '110 Test team' de bon matin, groupe bien sympa piloté par Seb le GO pour un départ à 7h02, heure matinale qui nous a permis de rouler sans jamais croiser plus de 2 ou 3 vététistes sur le parcours, bref jamais un seul bouchon, c'est bien la première fois que je roule sur la JR en voyant les sentiers déserts, bref le pied total.
On a un peu avoiné avec Micbike sur le 70km, j'ai un peu calmé le jeu vers 60km car des alertes de crampes arrivaient, puis après un temps de récup eau/miam/moulinette j'ai retrouvé la forme et mieux terminé le 70 qu'au départ.
Pause au Gymnase pour recharger le Camel en eau, trente minutes plus tard nous repartons avec des candidats en plus sur le 40km. Celui-ci était bien plus roulant, pas plus mal pour dérouiller les jambes. Parcours avec des parties bucoliques en bord de rivières, quelques bosses (+ 1 variante anti-portage, mais + longue et +raide...), pas mal de chemins roulant, du bon sentier mais tout de même moins beau que le 70, the Must.
Le final du 40kjm était celui de la JR de l'an dernier, donc des montées-descentes casse-guibolles et je l'ai senti passer pour avoir un peu avionné sur le 70km.

Mention spéciale :
 * à Fabien qui écrivait sur ces pages "je vais faire le boulet"... ouaip mais en carbone le boulet...
 * à Micbike pas en forme...
 * à Chouchen qui se lance sur un 110 bornes sans avoir vérifié l'état de ses plaquettes...
 * à Seb pour nous avoir piloté (enfin presque, because à la fin on était un peu dans le vague parfois...)
    sans faiblir et en sachant bien réguler nos ardeurs.

Pour ceux qui voulaient du chiffre, voici ceux de notre 110'Trip:

(1) données POLAR S725
7h02:début 70km - 12h22:fin 70km
12h54:début 40km - 15h42:fin 40km
Temps roulé : 6h48
Temps total : 70km:5h19'54 - pause 31min - 40km:2h48'41 - 110km:8h39'44
Moyenne: 70km:15,7km/h - 40km:17,3km/h - 110km:15,7km/h
Distance : 106,2km
D+ : 70km:+1630m 40km:+527m 110km:+2210m

(2) données GPSmap 60CSx
Distance : 106,62km
D+ : 70km:+1343m - 40km:+539m - 110km:+1882m (CartoExplorer 110km:+2431m)

Voilou pour 2007 this is The End, mille merci maître Fabrice & Cie et RDV en 2008...si l'ONF est toujours aussi conciliante...
Pour ma part, le 110 était un challenge intéressant à relever en bonne compagnie, mais je pense qu'un parcours de 80 à 90km homogène dans la continuité du 75km serait plus intéressant que mettre bout à bout un 70km avec un 40km plus soft comme cette année, la différence étant trop importante puisque ces deux tracés s'adressent à des vététistes de niveaux différents.

Dernière mise à jour : mercredi 26 décembre 2007 18:41