la plaque de cadre de Pédalator

La Granit'Montana Ultime chrono

23/06/2019 - (87) St-Sylvestre

Raid Marathon VTT 84km

Approved !

 

Cette année j'arrive avec 400km de moins au compteur sur la Granit', car difficile de lâcher le boulot pour s'entraîner, de plus cet hiver on a fait moins de route rythmée.
Pendant le mois de pause forcée de Mary pour blessure j'ai fais plusieurs grosses sorties afin d'essayer de retrouver un niveau pour la Granit' mais je m'attends cette année à en ch...er.

C'est la 10ème édition et je me devais d'y être, même si ces dernières années je me disais en terminant perclus de crampes que l'année d'après je me limiterais au 50km...mais quand on aime...
de plus les copains de l'organisation se sont décarcassés depuis plusieurs mois pour grandement remanier le tracé, rajouter de nouvelles gâteries en D+ et D-, jouant du râteau pour créer de nouveaux sentiers ludico-technique, afin que cette anniversaire de la Granit' reste inoubliable...je crois que leur pari est gagné.

Réveil 04:15, on arrive à l'étang de Jonas près d'Ambazac assez tôt pour trouver de la place proche et se préparer tranquillement, il fait 12°C pour le moment, de fines nappes de brumes finissent de se dissiper en campagne.
Je pars m'échauffer, les jambes me semblent meilleures qu'hier, cool, je reviens me mettre en place, 1ère ligne avec les mobylettes, je vois Julien de VV, Stéphan, bonne humeur.

Le départ de la Granit'Ultime Chrono est donné à 6h33, ça part en trombe (ils doivent pas tous savoir ce qu'ils vont endurer...), je fais mon rythme sans traîner, sans appuyer de trop, pas assez de caisse pour ça.
Une longue montée régulière va permettre d'étirer le peloton, puis arrive la première descente pas difficile mais dans la terre noire détrempée ça glisse et surf un peu, on peut pas trop se lâcher, je rattrape du crosseux sur leurs freins, par la suite les descentes seront bien plus 'sèches' avec le bon degré d'humidité profonde pour donner un bon grip au freinage.

Déjà bien moins de monde à la 2ème descente, un chouilla plus technique, encore des gars à pieds, je trace, les écarts commence déjà à grandir. Désormais les affûtés sont loin devant et la masse s'auto-bouchonne derrière, j'ai les coudées franches pour savourer toute les descentes, Yes.

Cette année on commence par la fin des précédentes Granit', en 20km on va se taper 1000m de D+, mais ça serait trop simple de reprendre l'existant, alors on remonte par de nouveaux sentiers tortueux sans grand rendement, je m'amuse quand j'entends les gars regretter leur mono en 30/32 voir 34 dents, car même avec un pignon de 50 derrière vu le nombre de bosses de la Granit' ils vont le sentir passer, on redescend par de nouvelles voies parfois bien pentues dans la tourbe, parfois on reprend des classiques agrémentées de variantes.

Après la descente ludique du Puy de la Garde, on rejoint le secteur de l'Arbrissou, mais cette fois on ne fera pas la descente entre les murets de pierre, mais sa bonne remontée pour faire une autre descente pentue bien sympa dans la tourbe et quelques racinettes.

On passe par la descente de Pouyau, c'est cool de la faire au début plutôt qu'en fin de course car le terrain n'est pas remué par les gars du 60 et elle est bien plus dégagée de participants, bref je passe cette fois tout sur le VTT, ses épingles, sa grosse marche, la dalle, chic.


Final de Pouyau

On remonte les Puy de Mola et Puy Fourmiget pour de nouvelles descentes bien pentues aussi, entre de beaux rochers, pardon-merci, trop cool. Voici la descente de La Chaise avec morceaux de bonnes pentes inside qui nous ramène en bas de St-Sylvestre, avec la bonne remontée qui suit vers le départ des premières Granit, là on arrive plus "frais" et sans crampes, ça se passe bien et au stade d'en haut on retrouve le 1er ravito, kilomètre 20 auquel j'arrive au bout de 2h03, fichtre. Pour une fois je m'y arrête; ne pas négliger l'hydratation, grignoter quelques trucs et ça repart.

J'y ai retrouvé PLF on papote un peu, et repartons ensemble, il dévale à donf l'ancienne première descente des précédentes Granit', plus prudent je suis à 25/50m puis revient sur le plat qui suit.

PFG qui fait le 100km nous dépasse plus loin, auparavant c'était Yannick (qui terminera 1er du 100km avec son pote) qui nous avait déposé, puis dans une montée longue je distance peu à peu Pierre-Luc sans m'en rendre compte.

La suite est un peu plus "roulante" et permet de récupérer en refaisant du rythme, le sol est plus dur et le rythme plus élevé. Je ne traîne pas, toujours sans forcer, j'ai de bonnes jambes aujourd'hui, pourvu que ça dure.

Le balisage est toujours aussi nickel, pas une seule fois je m'égare et la trace GPS envoyée est là en cas d'étourderie.

Au kilomètre 28.5 le parcours 80km part faire une petite boucle de 8km vers le Puy de Cloud et Chabannes pour revenir sur Fondanèche, une portion bien sympa avec de nouveaux sentiers ludiques.

Retour sur le parcours commun 60/83/105km en passant par le Puy de Rousset puis on arrive au 2ème ravito, kilomètre 40 après 2h d'effort. J'y retrouve Aurélien qui est déjà attaqué par les crampes, il bâchera un peu plus loin. Il fait déjà plus chaud, j'avale deux Coca, grignote un peu et rempli déjà la poche de 3L de mon Chameauback. Six minutes plus tard je repart.

Le tracé tournicote, plein de petits bosses courtes et raides, puis on redescend des toboggans, on se tortille entre les roches, une partie ajoutée et remaniée l'an dernier assez physique dans laquelle je vais subir les premières crampes. Et merde, à 42km c'est plus tôt que d'habitude, manque d'entraînement et c'est pas les 18°C la cause.
Bref je déballe le plan d'urgence: ne pas cesser de boire, un cachet SPORTÉNINE toutes les heures, rouler le pied déclipser en milieu de pédale, tirer plus de braquet (heureusement que je n'ai pas forcé au début; j'y arrive sans problème).

Les contractures s'espacent, quand la pente est trop ardue je pousse un peu, en trottinant, j'arrive à monter ainsi quasi aussi vite que des gars sur le vélo. Interdiction d'abandonner ma 10ème Granit', je veux savourer toutes les gâteries que les copains nous ont mitonnées depuis des mois, surtout celle en D- et ça se passera plutôt bien, j'ai la forme et seules les crampes me gênent.

On est passé au Puy de Foret, pour arriver kilomètre 58 au 3ème ravito où je remplis de nouveau le Chameauback à fond des ses 3L et grignote un peu plus. J'en repars moins de 7' plus tard, on passe le secteur de la Tourbières des Dauges, les crampes se font plus répétitives, je suis obligé de pousser dès que ça monte un peu fort, je tire du braquet dès que possible et ce faisant je re-dépasse les gars qui roulent dans mes environs, séances YoYo.

On se rapproche de Sauvagnac où nous dormions cette nuit, grimpette vers le Puy du Guet par le beau sentier découvert au 100km l'année de la canicule, je sais que l'on se rapproche du Singletracks Bike Park désormais et reconnait la montée qui y mène, mais comme d'hab on redescend le chemin rapide qui tabasse un peu pour remonter le GR, mode roulage/poussage dans zones rocheuses, puis on rejoint le panorama de La Pierre Branlante, pour savourer la descente enrochées de la "B-Line", 2 gars me laissent passer tout au début, Gaazzz (mollo car je n'ai pas les 160mm du PIVOT aujourd'hui). Régalade.

Cette année on fait moins de pistes du BikePark, c'est pas plus mal car j'aimais moins l'habituelle Kaolin, par contre les gars du 100km la feront avec d'autres pistes.
Par contre en bas de la DH, on prenait en face avant...là ben va falloir remonter 1km d'un chemin tout caillouteux assez pentu...bon ben pédibus... et les crampes s'amplifient, obligé de poser quelques secondes, interminable, 22°C, heureusement qu'il a beaucoup plu vendredi car toute l'humidité retenue en sous bois atténue l'effet de chaleur.

La pente s'atténue et le sol redevient plus rouable, je remonte sur le Bike. Les efforts sont récompensés par une longue descente technico-ludique vers Noueix où se tenait le dernier ravito au kilomètre 73. Dose de Coca, grignotage, plus très faim. Un peu plus de 3' et je repars pour le final.

Je sais que maintenant on va remonter le ruisseau, pas très en eau malgré les pluies abondantes, puis la remontée qui suit, un peu de poussettes.

Une grosse alerte de crampe, jambe droite bloquée, Ouch !!! J'arrive à repartir après avoir marché un peu et massé le dessous de cuisse.

On remonte sur les Abaux pour savourer 1km d'une bonne descente, petite remontée puis dévalade sur chemin très rapide et 'lisse', Gaaz,
le panneau "5km" est passé, ça sent bon le final, je reviens sur un gars sur la légère remontée qui mène à la traversée de route du premier chemin emprunté, tiens on va pas tout droit, un peu de route puis on reprend le chemin longeant le camping, on prend le petit sentier descendant vers le lac qu'on empruntait au départ des dernières Granit', puis on tourne à......droite...les cochons !
On repart pour faire les 9/10 du tour de L'Ètang de Jonas, presque 2km interminables, passerelles par dessus les marécages, racines, j'ai un gars devant et j'essaye de le suivre mais les crampes se font de plus en plus présentes, je tire du gros braquet debout, Ouch, finalement on remonte sur le chemin du dessus, plus cool, pour redescendre le talus nous ramenant sur la suite du sentier bordant l'eau, nouvelles séances grosses racines, et crampes dans les relances, enfin le bout de route, on redescend sur l'herbe, je dépasse des gars du 60, dernière remontée, dernière crampe et c'est enfin l'arrivée à 15h42 après 9h09 de course où je reçois le sticker FINISHER pour ces 3570m de D+ et 81.6km, content d'avoir bouclé ma 10ème Granit' sur laquelle je me suis régalé.

C'était ma plus dure, avis très certainement augmenté par une bougie de plus et un moindre entraînement.
J'aurais mis 1h09 de plus que l'an dernier (pour 6km d'écart) terminant 52ème scratch et 5ème de ma catégorie des vieux (Master 3) comme l'an dernier. Il y avait du beau linge cette année au départ, comme Jean-Paul Stéphan (lire son CR) qui rafle la 1ère marche du pod de ma caté, me collant plus de 2h !

186 inscrits, 183 partants sur le chrono pour 94 à l'arrivée (119 l'an dernier / 206 inscrits): 51,37% de Finishers (57,77% l'an dernier).

Les ravitos étaient bien pourvus, je n'ai même pas mangé une seule de mes barres, par contre 3 tubes y sont passés.
Les bénévoles étaient une fois de plus aux petits soins, souriants, l'organisation au top. Le parcours était digne d'un 10ème anniversaire, bourré de nouveautés, de variantes, de belles descentes techniques; j'ai tout passé sur le VTT, sauf 2 des plus ardues où un gars était en vrac dedans, ça semblait passable mais prise dans le rythme, par contre moins facile à passer à pied car ça glissait ( à refaire au sec).

J'ai retrouvé Mary, qui jouait le photographe sur le parcours, et Charles et ses amis à table. Repas pour le gars fatigué, presque pas faim, trop chaud sous la tente au soleil, je m'asperge la tête, pluss très frais le gus.

On attendra le retour d'Elo qui boucle le 60km de sa première Granit' avec succès, elle qui aime grimper a été servie (alors le 30 dents...) puis on se rentre,
Je fais le début de trajet puis passe le volant à Mary pour fermer les yeux.

Petit récépitultif des 10 éditions :
10ème)2019: 81.6km/+3570m (8h27 de roulage) 51ème/5ème Master3. 186 inscrits, 183 partants sur le chrono pour 94 à l'arrivée (119 l'an dernier / 206 inscrits): 51,37% de Finishers.
9ème) 2018: 76km/+3316m (8h00 de roulage) 58ème/5ème Master3. 206 inscrits pour 119 classés l'an dernier soit 57,77% de Finishers.
8ème) 2017: 84,5km (7h31 de roulage) j'essaye le 100km mais 36°C et grosses crampes -> retour départ
7ème) 2016: 68,5km/+2870 (6h25 de roulage) 31ème/2ème Master3
6ème) 2015: 74,2km/+3098m (7h01 de roulage) 38ème/1er Master3
5ème) 2014: 77,6km/+3197m en 6h25'09 (6h14'47 de roulage) classé 40ème et 2ème Master 3 (50-59 ans) sur 192 coureurs, dont 145 classés à l'arrivée (24,48% d'abandons).
4ème) 2013: 74,8km/+3066m en 6h52'30 (6h31'21 de roulage) classé 22ème. ? coureurs , seulement 112 à l'arrivée.
3ème) 2012: 76,4km/+2954m en 6h31'30 (6h11'30 de roulage) classé 26ème. 229 coureurs au départ, seulement 152 à l'arrivée (33,62% d'abandons).
2ème) 2011: 77,1km/+2825m en 6h07'29 (5h54'55 de roulage) sur terrain sec. Classé 44ème. 156 coureurs au départ, seulement 116 à l'arrivée (25,64% d'abandons).
1ère) 2010: 73,3km/+2597m en 5h41'52 (5h31'37 de roulage) sur terrain détrempé. Classé 24ème. Nous étions 91 au départ du grand parcours, pour 68 à l'arrivée (25,27% d'abandons).

Mal aux guibolles, mais content; mission remplie. On reviendra en OFF bosser les descentes et sentiers 2019 pour Mary et refaire du Bikepark.

Pour la Granit', même si je suis toujours gourmand, le vieux se contentera désormais du 60km, ou d'une formule 100km en deux jours, mais ça c'est une autre histoire...

Pédalator


Les classements

Scratch 84 km chrono


Les données de Pédalator

ParamètresGARMIN
Edge1030
POLAR
CS600x
Départ6h33'016h33'03
Temps roulé-08:27:01
Temps de déplacement08:43:03-
Temps total (avec arrêts)9h09'169h09'25
Moyenne (roulé)-10.6 km/h
Moyenne (avec arrêts)8.92 km/h-
Moyenne (en mouvement)9.6 km/h-
Vitesse max.-45.0 km/h
Distance81.6 km88.7 km
Réglage compteur -2235 mm
Dénivelée positif cumulé+3570 m
Land 8 : +3434m
+3325 m
Dénivelée négatif cumulé-3566 m-3315 m
Température Min/Moy/Max-/17/23 °C12/21/30 °C
FC Moy/Maxsans ceinturesans ceinture
Calories -
Période échantillonsAuto5s
Démarrage compteurmanuelmanuel
Traces GPSEdge1030 (privée)-
STRAVA 2477673614-
Début - 1er Ravito 2h03 10.5 km/h 21.3 km +1060m/-890m 17°C
1er Ravito - 2ème Ravito 1h59 12.0 km/h 22.4 km +685m/-725m 21°C
2ème Ravito - 3ème Ravito 2h18 9.1 km/h 18.2km +760m/-650m 24°C
3ème Ravito - 4ème Ravito 1h52 9.5 km/h 15.7 km +590m/-745m 24°C
4ème Ravito - Arrivée 0h56 12.9 km/h 11.1km +230m/-305m 28°C
Vélo du jour :ORBEAOccam TR M-Ltd29" 120mm
Pneumatiques : 
Avant :MAXXIS Ignitor Exo Tr29"x2.10"    
Arrière :MAXXISIgnitor Exo Tr29"x2.10"    
Transmission :24/34 et 10-4211 vitesses  

A Lire, à voir

Le site du club organisateur : Ambazac Sprinter Club

La page Facebook de La Granit'Montana

Le site des riders de Singletracks'Assos (ou http://wordpress.singletracksassos.com/)


<<< SOMMAIRE >>>

Dernière mise à jour : lundi 01 juillet 2019 21:08

<<< ESCAPADES >>>