la plaque de cadre de Pédalator

La Démons de Guéret

01/06/2014 - La Chapelle-Taillefert (23)

Rando VTT 70km

ça vaut le déplacement !

Crescendo

Ma dernière venue en Creuse remonte en 2009 pour participer avec Mary à la Grande Traversée du Limousin,
une compétition VTT à étapes que nous avions déjà faite en 2005, plutôt roulante et non technique.

Depuis nous avons découvert La Granit'Montana, qui se coure un peu plus bas dans les Monts d'Ambazac,
en regroupant tout ce qu'il faut pour combler les amateurs de vrai VTT. Alors quand Aurélien et Stef
les organisateurs de la Granit nous ont décrit La Démons de Guéret comme une 'petite Granite',
j'ai vite ajouté cette 2ème édition au calendrier des épreuves à découvrir,
idéalement placée 15 jours pour s'y entraîner avant l'Ultime échéance de la mi-juin.


La météo en ce mois de mai Francilien jouant du pointillé avec sacrées averses orageuses, j'ai attendu le mercredi de la dernière semaine pour envoyer mon inscription, accompagnée d'un chèque de 10€ pour participer au Raid 70km. Il y avait aussi une formule à 18€ incluant un repas Creusois, mais je ne l'ai pas souscrite, préférant emmener quelques victuailles pour l'après course. Certaines rando comme le Roc Trespouzien offre aussi un repas pour 10€, mais ces différences de tarif dépendent des sponsors des associations, de la fréquentation attendue, sans doute moindre pour La Démons de Guéret dont ce sera la 2ème édition, et du choix des organisateurs de toute manifestation entre faire du bénéfice ou offrir du plaisir au juste prix.

Mary ne pourra malheureusement pas m'y accompagner cette année, puisque que son plâtre vient juste de lui être retiré lundi, après six looongues semaines d'immobilisation imposées par sa chute de VTT mi-avril à Cahors. Mais ce n'est que partie remise pour l'an prochain. Cette année j'irais donc en éclaireur et ça me fera une bonne prépa pour la Granit.

Vendredi j'ai réservé une chambre à l'Hôtel 1ère Classe de Guéret, ainsi dimanche matin je n'aurais qu'une grosse quinzaine de minutes pour rallier en voiture La Chapelle-Taillefert d'où démarre le Raid.

Samedi 31 mai

Guéret se trouvant à moins de 4 heures de chez nous, ce samedi matin j'ai eu le temps de faire un petit tour de vélo sur nos petites routes Yvelinoises, mode très cool en vélocité pour décrasser des restes de ma grosse sortie de jeudi, puis de manger avec Mary avant de prendre la route avant 14h.

La majorité des franciliens a déjà mis les voiles ce jeudi pour profiter du pont de l'Ascension; j'ai donc route paisible et accès facile via les autoroutes A10/A71/A20 (29,40 € de péages) puis la N145 en 2x2 voies menant jusqu'à Guéret, avec un paysage vallonné de Monts bien verts, tout ça sous un beau soleil et ciel bleu qui devrait persister jusqu'à demain après-midi. Les bords de route et chemins que j'ai pu apercevoir semblent secs, ça changent des grandes flaques d'eau qui sont notre lot en ce moment.

J'appel Mary en arrivant, puis je prépare mes affaires pour demain matin, avant de dévorer ma dose de pâtes au saumon puis de me reposer un peu, chaussettes de récup aux jambes. Il y avait un film pas trop nul à la téloche ce soir là . . . mais j'ai éteint les yeux avant de pouvoir en découvrir le final. Bonne nuit les petits...

Pour les purs et durs, il y avait aussi des randonnées VTT de 15 et 22 kilomètres l'après-midi et une Randonnée Nocturne VTT organisée sur le site (6€), suivie d'un Barbecue (10€). L'idée est originale et permet de profiter du déplacement.

Dimanche 1er juin

Levé passé 6h15, une bonne douche pour réveiller le bonhomme, j'avale un paquet de gâteau LU et une poche de compote (il était possible de petit-déjeuner à l'hôtel, ils servent dès 6h30) puis je charge sacs et VTT dans la voiture et démarre à 7h10. Par tranquillité, je préfère arriver au moins une heure avant le départ, prévu à 8h30.

J'arrive à 7h20 à La Chapelle-Taillefert et trouve rapidement le camping en suivant mon GPS et le balisage spécifique mis en place pour l'occasion, les rayons de soleil baignent le paysage.

 

Peu de monde à cette heure matinale, quelques camping-car ont fait la nuit, l'organisation se met progressivement en place.

Je me prépare tranquillement, les voitures commencent à arriver peu à peu, mais ce ne sera pas la grande foule car l'épreuve est encore jeune, mais prometteuse.

Je vois Aurélien, Stef et Cie qui arrivent, nos amis organisateurs de La Granit, pas bien loin de leurs terrains de jeu. Serrage de pognes et papotages, je tournicote un peu les jambes puis revient sur l'aire de départ.

L'organisateur fait son briefing, au menu ce matin 70 bornes pour 2300 m de dénivelé annoncés. Coucou à Hervé qui est venu participer au Raid et à Marco le local que j'ai déjà croisé sur la Granit.

Passé 8h33 le départ est donné, paisiblement on tourne les gambettes en suivant le quad qui nous mène à l'entrée du premier chemin d'où le départ officiel est donné. Ce n'est pas une course, mais les loustics Aurélien, Stef et Cie mène déjà bon train, perchés sur leur 29" qui seront particulièrement adaptés à ce parcours.

Je vais essayer de tenir leur rythme, mais devrais me calmer rapidement pour rouler à mon allure, moins en forme est le bonhomme ce matin; j'ai pas totalement récupéré des 134km menés tambour battant dans le Vexin ce jeudi.

La Démons de Guéret débute et se termine comme une étape de la Grande Traversée du Limousin (GTL); une progression rythmée rapide sur pas mal de chemins roulant et liaisons par quelques portions de petites routes (il n'y a pas de sentiers ou de chemin partout), puis le tracé devient plus vallonné, forestier, emprunte pas mal de beaux sentiers, va en chercher des sauvages et d'autres visiblement créés pour l'occasion où l'on chemine sur un tapis de feuilles à peine marqué par le passage des roues.

Des gâteries un peu technique viennent ponctuer notre progression, en montée comme en descente, on chemine entre troncs et blocs rocheux, c'est une bonne préparation pour se réhabituer au terrain d'une Granit'Montana, mais généralement en bien plus soft niveau technique (bien que pour certains...qui n'aiment visiblement pas tourner autour des arbres ou franchir un pôv cailloux rond...)
On passe des petits gués (Si,Si, sur le VTT !), le tracé nous offre quelques variantes 'Expert', à consommer sans modération

Le parcours est très agréable et verdoyant, il nous mène grimper les Puys, dévaler leurs pentes sur des sentiers rapides un peu rocailleux, le terrain est sec en dehors des quelques ruisseaux à franchir, on chemine sur de nombreux chemins où l'on retrouve ces murets moussus typiques, abrités de denses feuillages.

Le balisage est bien fait, on ne se bouscule pas sur les sentiers, parfait.

Au bout d'une heure et demi passé j'arrive au premier ravito situé vers la Ruade, après avoir roulé 22,6km sur une première partie assez roulante donc pas très faim encore, alors je picore un peu avant de repartir.

Les chemins et sentiers du tracé du Raid nous mène progressivement au pied d'une des bonnes difficultés du parcours, à savoir la "grimpette' au sommet du Puy de Gaudy culminant à 647 m d'altitude.

Ca grimpe progressivement, puis un peu plus fort sur le final en offrant un beau panorama en récompense de nos efforts. On a alors passé le 33ème kilomètre.

Courte pause photos puis je repart, profiter de la descente.

On remontera ensuite progressivement, avec au passage de la D33 au kilomètre 38 un petit portage en deux parties : 2 mètres de poussette pour grimper sur la route, puis un bonne pente dans la jungle de roches et troncs. Joli coin.

Une bonne descente suivie d'un longue remontée nous mène vers midi au 2ème ravito situé à 41,92 km aux Parc aux Loups, que l'on atteint en mettant 1h47 depuis le précédent ravito; autant dire que je commençais à avoir une bonne petite faim avec les efforts effectués. Je pose le spad et rentre dans l'enceinte, où je vais descendre plusieurs verres de Coca et jeter un sort à moult sucreries et salaisons. La table était bien fournie, nous lui avons fait honneur.

Rassasié, je m'esquive avant de prendre du ventre superflu.

Le parcours va ensuite beaucoup tournicoter en Forêt de Chabrières pour en exploiter les rochers comme zones techniques et ludiques, bien sympa, avec des passages annoncés 'TENDU' que je m'empresse de suivre.

Par contre on se goure un peu dans une zone un peu bordélique suite à exploitation forestière au dessus de la Pierre Chabranle, histoire de se faire une descente-remontée en rab.

Il faudra ensuite se payer une bonne remontée vers les Cimes, pour aller choper une longue descente avec étape au 3ème ravito situé au kilomètre 50,43. Celui-ci est plus proche, on y est arrivé en une heure. Je mange et m'hydrate un peu puis repart.

Le relief devient moins saccadé, on monte et descend plus progressivement par chemins et sentiers en sous-bois, avec la grimpette sur le Puy de Chiroux perché à 696 m d'altitude, point culminant du Raid, pour profiter d'une belle descente.

Encore un peu de montée en forêt, puis on redescend dans la campagne pour finir le parcours par un final très roulant et rapide, j'ai déballé la plaque et le 44x11 turbine au taquet sur 1,8km de petite route.

On quitte la route pour descendre dans un champ où un escargot a été aménagé pour l'occasion au niveau du Moulin, franchissement de poutre, de palettes, puis remontée de buttes et final tranquille pour revenir au camping, bien content d'être venu découvrir cette rando qui valait le déplacement, avec un petit air de Granit' mélangé de GTL, il y a du potentiel dans le secteur pour faire un bon cru. Les 2300 mètres de dénivelé y sont et les 70 bornes aussi; une bonne prépa pour la suite de la saison.

Une fois changé et après avoir grignoté mes victuailles, je papoterais un peu, je profite des stands de produits locaux pour ramener un St-Nectaire avec une vraie peau de souris (pas le truc sans goût infâme qu'on nous sert en région parisienne), puis je m'en retourne vers l'Ile de France retrouver Mary.

En 2015 la troisième édition de La Démons de Guéret aura lieu le week-end du 31 mai; nous y serons !

Pédalator


Profil du grand parcours

Profil du parcours

Carte du grand parcours


Les données de Pédalator

ParamètresPOLAR
CS600X
GARMIN
Edge810
Départ :8h33'257h46'07
Temps roulé :5h26'35 
Temps total (avec arrêts):5h48'005h47'48
Moyenne en mouvement :13.4 km/h11.92 km/h
Vitesse max.:45.3 km/h47.19 km/h
Distance:72.5 km69,1 km
Réglage compteur :2040 mm-
Dénivelée positif cumulé:+2210 m+2380 m
Dénivelée négatif cumulé : -2215 m -2372 m
Température Min/Moy/Max:10/16/22 °C-
FC Min/Moy/Max:62/146/170sans ceinture
Calories2114 kcal2476 cal
Période échantillons :5sAuto
Démarrage compteur :manuelmanuel
Fichiers échantillonsHRMGPX
passages privés km 56
Distance/dénivelée annoncés :70 km / +2300m
GPS Software Revision-3.0
Vélo du jour :SCOTTSPARK07 
Pneumatiques : 
Avant :MAXXISADvantage26" x 2.20"1.6 bars   
Arrière :MAXXISIgnitor LUST26"x2.10"1.9 bars   
Suspensions : 
Fourche :ROCK-SHOXSID World Cup 201084/86 Psi100mm débattement
Amortisseur:DT-SWISSNudeTc92 Psi 
Transmission :22/32/44 et 11-32   

A Lire, à voir

L'Association Démons de Guéret et Les Démons VTT

La page Facebook de l'épreuve

CR de KrollVTT

Vidéo de Thierry GRASSET

Vidéos : partie 1, partie 2, partie 3

Vidéo du départ


<<< SOMMAIRE >>>

Dernière mise à jour : mercredi 03 juin 2015 18:59

<<< ESCAPADES >>>