la plaque de cadre de Pédalator

La Viking VTT

17/04/2011 - (78) Bonnières-sur-Seine

Rando VTT 60km


première réussie

C'est la 1ère édition de cette randonnée VTT organisée par le jeune club de Team Bonnières VTT présidé par Gégé,
un acteur qui se démène depuis plusieurs années déjà pour notre sport dans les Yvelines.
Je vais aller poser mes crampons là-bas ce dimanche pour découvrir ce qu'il a préparé avec ses gars,
nouveau challenge pour des vététistes plus habitués à organiser des compétions qu'une randonnée.


Samedi 16 avril

Petite sortie en vélo de route pour travailler le foncier, Loïc nous propose une sortie vers l'Eure, un petit 120 bornes sans trop de dénivelé. Depuis Les Clayes j'ai rejoint en vélo Loïc et David à Arnouville-les-Mantes, soit déjà 23,2km, d'où nous sommes partis en direction de l'Eure. La température est fraiche, le thermomètre indiquait 2°C au départ et il faudra bien passer la moitié de matinée avant qu'elle ne passe les 10°C. Très bonne sortie bien sympa en rythme, les longues bosses montées au train, j'avais les jambes et déjà bien récupéré des 100km de La Jean-Racine de dimanche dernier. Le retour vers la chaumière m'aurait paru plus cool avec dix bornes de moins; je commençais à avoir mal au mollet droit, problème de circulation sanguine de retour. J'arrive au pied de l'immeuble avec 166km au compteur, demain sera dur pour les guibolles sur le VTT. Après un dévorage en règle, une longue séance canapé-TV-récup de rigueur, interrompue par l'obligation d'aller nettoyer et préparer le SPARK car je n'y avait pas touché depuis mon retour de la JR dimanche dernier.

Dimanche 17 avril

Levé à 6h du mat, je quitte la chaumière une heure plus tard et parcoure via l'A13 les presque 53km me séparant de Bonnières-sur-Seine au Nord-Ouest des Yvelines. Assez matinal je suis et donc parking facile à trouver à proximité. Je me prépare et rejoint le gymnase où l'organisation a posé le camp. Un oeil rapide au parcours affiché, je remplis la fiche et passe à la table d'inscription du 60km où l'on me remet contre 6+2€ la plaque plastifiée, trois fils d'attaches et un bon pour le casse-croûte d'arrivée. Gégé me dit que le parcours 60km fait plutôt un bon 65, tant mieux. Le départ officiel est prévu à 8h; à 08:01 je démarre avec quelques autres vététistes que je distancerais bien vite sans forcer.


les parcours

7h45

Pourquoi la Viking VTT ? Nous n'allons pas nous embarquer dans une galère en participant à cette rando, mais plus simplement en remontant les bords de Seine vers Jeufosse, on rejoint l'île de la Flotte où les Vikings avaient établis une base arrière leurs permettant de remonter vers Paris.

Après un bon kilomètre pour sortir de la ville, le parcours rejoint le Bois de la Houssaye où l'on grimpe par une première bosse casse-guibolles qui nous chope à froid, puis le tracé redescend par un chemin sympa un peu pentu avec quels ornières de terres dures. On emprunte alors le tunnel -tout noir et frais - pour passer sous l'autoroute A13, puis une longue et bonne bosse remonte vers Les Guinets, d'où l'on replonge vers la Vallée des Prés. De là on va remonter en Forêt de Rosny où le parcours va suivre des allées et chemins un peu rectilignes et roulant, ça m'arrange car j'ai les jambes un peu fatiguées de ma sortie d'hier, mais c'est un peu ennuyeux et manque de ludique, de ruptures de rythme. C'est un peu le problème de la forêt de Rosny; elle est quasi plate en son milieu. Une descente sympa nous ramène dans la Vallée des Prés où j'aperçois le premier ravito après 14,3km de roulage. Je suis le premier client des deux bénévoles qui attendent que le soleil viennent les réchauffer. Un godet d'eau grenadine et je repart, pas encore très fin avec le peu d'effort encore accomplis.

A partir de là le parcours est un peu plus intéressant; une bonne remontée sur sentier, puis le tracé redescend et va longer la lisière du massif forestier sur un sentier en faux-plat montant menant vers La Gamacherie, bordé d'un champ de colza tout en fleur jaune. Le parcours remonte alors sur le plateau forestier de Rosny, un peu d'allées et chemins plus roulant, puis c'est le toboggan rapide de la Frênaie; là plus tu lâches les freins, moins tu pédales dans la bosse d'en face pour remonter. Le parcours comportait ainsi trois ou quatre toboggan du genre bien sympa, dont un avec remontée plus ardue.

Du Carrefour du Roi le parcours plonge par un chemin en creux très rapide, le compteur tape presque le 50km/h, un chemin sur la droite j'ai pas eu le temps de voir s'il y avait une rubalise, je pense pas alors je continue et arrive en bas à la barrière où constat ; plus de balisage: je suis bon pour remonter sur 500m. Un autre vététiste arrive en face, pris au piège comme moi, puis d'autres mais eux se sont arrêtés un peu plus haut où un balisage faisait partir sur la gauche. Il manquait un petit panneau directif dans cette descente et on n'a pas vu les deux rubalises pendantes et le trait fluo barrant le chemin. Je remets les rubalises à l'horizontal et m'attaque à la remontée, doublant quelques gars du VTT Team 78 de Guerville. Ce sera ma seule erreur et hésitation au niveau du balisage, qui était très bien effectué, mêlant grosse rubalise, flèche fluo au sol, panneaux annonçant les changements de direction.

8h37 8h37 9h01 9h01 9h11

Un peu de sentiers sympa, quelques allées plus planes, puis on redescend du massif forestier de Rosny, vers Rolleboise avec vue sur les chemins blancs usés par les motocross, on redescend ensuite pour rejoindre le chemin du Val Guyon qui nous ramène sur Bonnières-sur-Seine. A l'issue de cette première boucle de 32,7km (+692m) on revient à notre point de départ, où la tente du ravito était monté. Un peu de picorage, pas encore très faim, un godet de grenadine, quelques mots à Gégé puis je repart sur la seconde boucle qui va nous emmener du coté de Giverny. Elle était annoncée pour 30 bornes et 300m de D+, plus roulante, ça sera pas tout à fait ça...

Le parcours longe un instant le bord de Seine, passe sur le pont rejoignant Bennecourt puis rejoint un chemin. Au premier virage droite une sévère montée courte nous attend, puis on rejoint un chemin en faux-plat remontant vers le Bois du Moulin à Vent, passage de campagne en bordure de champs de colza jaune avec vue sur la Seine. A ce moment Gilles -alias Patator - de Guerville accompagné d'un jeune de son club du VTT Team 78 m'a rejoint; nous ferons chemin commun sur cette seconde boucle du parcours.

Le parcours redescend vars le Bois des Roches puis rejoint la vallée de l'Epte où il va cheminer un moment à plat, un peu monotone, puis on rejoint le pied de la falaise où un chemin grimpe longuement pour rejoindre le chemin et joli sentier en balcon menant vers Giverny. Là on a de belles vues, je reconnais le circuit de la course VTT de Giverny à laquelle on avait participé en 2007; son circuit physique était pas mal du tout. Une bonne partie de la boucle de La Viking VTT que nous suivons va en emprunter une bonne partie, avec ses descentes dans la pente, ses beaux sentiers, ses bosses sévères qui usent le bec de selle, ses belles vues, ses vallons où les jacinthes bleues s'épanouissent, des portions de récupération, tout ceci avec des améliorations bien sympa. En passant à Giverny il y avait foule de touristes.

Parvenus sur le plateau une portion plus roulante permettait de récupérer, avec le troisième ravito planté au 52ème kilomètre et auquel nous avons fait honneur après les efforts accomplis, d'autant plus que le bénévole nous a dit qu'il restait bien 18 bornes à faire, soit plus des 60-65 annoncés. Moi ça me dérange pas, mais le public moins entraînés sur cette boucle a du le sentir... On a donc bien picoré les raisins secs, morceaux de bananes, réhydraté le bonhomme avec la grenadine mais le quatre-quarts j'aime pas trop, trop beurré; il manquait du pains d'épices aux ravitos. Celui-ci avait des carrés de fromage pour la touche salé, des abricots secs, un ravito classique.

Le plein de sucre refait, nous sommes repartis puis  j'ai mis les watts et foncé durant tout le sentier bordant le Bois du Gros Chêne, appréciant le Tout-Mou au passage des racines, revenant au calme sur les chemins menant vers Ste-Geneviève-lès-Gasny où une bonne descente-remontée nous attendait.

Le parcours nous ramenait ensuite vers Gasny pour remonter ensuite jusqu'à la route des crêtes au dessus de la Roche-Guyon, par un looongue bosse qu'on avait gravie lors de La Garennoise. Genre où il faut pas partir trop vite. Plusieurs vététistes occasionnels en bavaient dans ce long passage, s'arrêtant souvent pour reprendre des couleurs. Une photographe nous attendait en haut pour saisir les minois qui se présentaient plus ou moins frais face à son objectif.

On redescendait ensuite sur le bitume pour aller rejoindre en face le chemin du GR2 qui coure au dessus des falaises. Plus loin on a traversé la route que nous empruntons lorsque nous grimpons la bosse de Clachalôze en vélo de route, je l'aime bien celle-là avec ses lacets. Puis nous avons suivis des chemins et sentiers sympa du coté de Tripleval et amorcé la redescente vers la Seine où par la route nous avons retraversé le pont pour revenir à Bonnières en arrivant à midi dix, avec 70 bornes au compteur pour 1292m de dénivelé positif : c'est plus que ce qui était annoncé, moi ça me va. Gégé me dit qu'ils ont dans les 500 participants, pas mal pour une première, le beau temps ayant contribué en cela.

Des animations avaient été mises en place, avec un mur d'escalade et une démo de VTT Trial. J'ai récupéré le sandwich et la boisson dans le gymnase, on avait le choix entre pâté/jambon/fromage, puis j'ai rejoint les gars de Guerville pour discuter un peu au soleil.

Si j'avait un peu peur que le parcours reste un peu monotone et roulant au vu de la première boucle en forêt de Rosny, la seconde coté Giverny est arrivée à point pour apporter le plaisir et les difficultés nécessaires pour repartir satisfait de cette première Viking VTT. Le parcours comportait pas mal de longues descentes rapides sur chemins forestiers, plusieurs sentiers sympa, de beaux paysages, pas grand chose de technique mais de nombreuses bosses pour travailler l'affûtage du mollet et le bec de selle.

A souligner l'aspect sécurité avec de nombreux bénévoles disposés aux carrefours avec les routes. L'organisation était bien menée, il y avait même un jet d'eau au débit pompier pour enlever la poussière des VTT.

Pour pinailler et faire part des remarques entendues, payer 2€ de plus sur place fait monter à 8€ le tarif d'inscription, un poil cher par rapport aux prestations dont les ravitos restent classiques.

Il est 12h50, je quitte Bonnières-sur-Seine et repart retrouver Mary, content de la matinée passée ici.

Pédalator


Profil du parcours 2011

Profil du parcours

Les données de Pédalator

ParamètresPOLAR
CS600
GARMIN
Edge800
Départ :8h01'218h01'13
Temps roulé :3h55'123h54'48
Temps total (avec arrêts):4h08'484h08'49
Moyenne:18.3 km/h17.9 km/h
Vitesse max.:50.3 km/h52.5 km/h
Distance:71.5 km70.10 km
Réglage compteur :2025 mm-
Dénivelée positif cumulé:+1240 m+1292 m
Dénivelée positif TrainingCenter-+1287 m
Dénivelée positif CartoExploreur- 
Dénivelée négatif cumulé : -1245 m -1295 m
Dénivelée négatif TrainingCenter: - -1290 m
Température Min/Moy/Max: 3/12/23°C -
FC Min/Moy/Max:sans ceinture-/146/178
Caloriessans ceinture  167 cal
Période échantillons :5sAuto
Démarrage compteur :manuelAuto
Fichiers échantillons11041701.hrmTRK
Distance/dénivelée annoncés :60km +1100m
Edge800 GPS Revision-2.70
Edge800 Software Revision 2.00
Vélo du jour :SCOTTSPARK07 
Pneumatiques : 
Avant :MAXXISIgnitor LUST26"x2.10"1.8 bars2025mm  
Arrière :MAXXISRanchero LUST26"x2.00"1.9 bars  
Suspensions : 
Fourche :ROCK-SHOXREBA World Cup82/84Psi100mm débattement
Amortisseur:DT-SWISSNudeTc92Psi 
Transmission :22/32/44 et 11-32   

A Lire, à voir

Le site du club organisateur : Team Bonnières VTT

Les photos sur le site départ - galerie Picasa de Stéphane Solo

Les photos sur le parcours de la randonnée - galerie Picasa Damien Dignat


<<< SOMMAIRE >>>

Dernière mise à jour : mardi 27 mars 2012 20:36

<<< ESCAPADES >>>