La plaque de Pédalator

Randonnée des 2 Forêts

17/10/2010 - (78) Beynes

Rando 58km


L'hiver arrive

Regroupement du club pour une des dernières randonnée de la saison, rendez-vous 8h pétante... à Beynes
pour refaire (voir 2009 ) la randonnée organisée par le Vélo Club de Beynes.


Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas : mardi j'enfile le short et le maillot manches courtes pour une séance footing dans le bois des Clayes baigné sous un beau soleil qui prodigue encore bien assez de chaleur. Deux jours plus tard, toujours du soleil mais un petit vent frais balaye le circuit de Longchamp où je roule juste une heure avant de rentrer, le manque de motiv' de fin de saison se pointe.

Mary quant à elle est obligée de rester tranquille pour que sa blessure se referme, le genoux reste gonflé et la jambe encore raide après une semaine. Samedi grasse' mat et pas de roulage, je répare la crevaison de dimanche dernier sur mon SPARK, puis je nettoie et vérifie le TITUS que je sortirais demain à Beynes.

Dimanche 17 octobre

Réveillé à 6h30, le thermomètre extérieur affiche 1,7°C. Fichtre; J'exhume mon sac de frusques d'hiver et enfourne les gros gants et les sur-chaussures dans le sac VTT. J'enfile des chaussettes hiver, mon corsaire épais, un sous-vêtement ODLO warm et par dessus le maillot manches longues épais aux couleurs du club. Avec ça je suis paré pour affronter la fraîcheur matinale. Un Zoubi à Mary et à 7h30 je file rejoindre Beynes alors que le jour émerge difficilement de l'horizon.

Parking à coté du stade de Mortemer où je retrouve les Poissy'Boys. Une fois prêt je dépose les mini affiches que j'ai imprimé pour notre randonnée L'Escapade du Petit Prince du 21 novembre prochain, c'est un peu le but de venir rouler ici, on en profite pour porter la bonne parole aux autres vététistes.

POISSY VTT en force à Beynes

Le temps d'inscrire tout le monde, on part à 8h18, fait pas bien chaud, tout juste 2°C et on est à l'abri du vent de nord qui se lèvera au cours de la matinée.

On roule ensemble au début du parcours, puis suivant les niveaux les petits groupes se formeront d'eux-mêmes.

 
POISSY VTT en force à Beynes

Le parcours tourne dans le sens inverse par rapport à celui de l'an dernier, il reste très roulant comme d'habitude en empruntant de petits morceaux de route, de chemins larges entre les champs de la plaine, rejoignant pour commencer le massif forestier de la forêt de Beynes où une courte grimpette gentille permet de se réchauffer un peu. Fred fait un arrêt, problème dans la chambre à air de son pneu arrière; on continue pensant qu'il doit juste remettre un coup d'air. Le TGV de Yo et David a déjà disparu au devant, on ne les reverra qu'à l'arrivée avec plus de 20km/h de moyenne à leurs compteurs. Je reste avec Loïc et on roule assez tranquille car il ne s'entraîne plus trop. Le tracé en forêt de Beynes le désespère car on évite tous les sentiers et difficultés, que du chemin et des allées durant douze bornes, dommage.

On ressort de cette forêt pour rallier Montainville via les chemins de plaine, panorama dégagé avec belles vues ensoleillé sur l'horizon où persiste une brume d'humidité légère, reste des précipitations d'hier soir.

premier ravito

On redescend vers la vallée de la Mauldre via un court bout de sentier sympa mais avec un peu de monde, puis on revient vers la sortie de La Maladrerie où se trouvait planté la tente du premier ravito passé le 18ème kilomètre. Pas faim, assez de réserves avec mes 60kg; j'attends les autres puis on repart sur le grand chemin remontant vers la plaine, je me suis accroché aux roues de Marcus et Jo, avec un autre gars sympa qui fera quasi toute la suite du parcours avec nous.

Dans la montée on a perdu Loïc, c'est rare, il est vraiment pas en forme.

Départ du premier ravito

La liaison de plaine nous mène vers Boulémont, zone où l'on retrouve des passages forestiers, des chemins de lisières, commençant avec une longue montée d'un kilomètre que j'avale au train, les cuisses gonflent, mal aux jambes -je sais pas si c'est le froid mais je retrouverais de meilleures sensations au bout de 40 bornes, j'attends les autres et on repart, descente rapide, parcours un peu mieux dans ce coin. On file désormais vers Herbeville pour attaquer une montée plus soutenue sur chemin grimpant dans le bois, du cailloux rendant la progression plus physique (qu'avec mon SPARK).

On roule alors durant cinq bornes sur des chemins au travers de la Forêt des Alluets, zéro relief et un peu de bouillasse par endroits dans des ornières et trous du sol, mais c'est le quotidien de ce coin, puis on redescend vers Romainville. De là on va remonter dans le massif forestier, longue montée d'un kilomètre commençant par une sente où je mets le turbo, Olivier du VTT St Germain restant dans mon aspiration et qui passera peu avant la fin de la bosse devant moi, jeunesse sportive oblige.

Petit tour sur des sentiers et chemins plus sympa dans le bois aux couleurs d'automne, puis on ressort en plaine pour filer vers les Alluets-le-Roi, trois bornes de chemins rapides et bout de route qui nous ramènent vers le massif forestier suivant, on longe celui des Flambertins, jusqu'au 2ème ravito au kilomètre 40. On s'y arrête, toujours pas faim, j'attends mes compères et on repart. Les bouts de pied n'arrivent toujours pas à se réchauffer, remarque quand on voit l'herbe encore givrée sur les bords des chemins ça se comprend.

On descend vers Orgeval suivre des sentiers et chemins plus sympa dans les bois jusqu'au Moulin d'Orgeval. De là on remonte vers Beauregard pour une nouvelle session de trois bornes de plaine nous ramenant au Bois de Villiers d'où l'on redescend rapidement vers Crespières. Il y a désormais plus de monde sur les chemins; on doit être sur le tronc commun du parcours. On suit le sentier qui longe le parc de Widevile, ça bouchonne un peu à cause d'une misérable courte remontée sans difficulté, puis on remonte sur la plaine au dessus de Thiverval. Je mets les watt et trace en doublant un max sur l'allée plane rectiligne, pour redescendre sur Thiverval-Grignon, où l'on suit le chemin qui remonte vers le stade de Mortemer.

A 11h28 nous voici de retour au stade où on retrouve les autres Poissy'Boys, on papote un peu, j'ai toujours pas faim et zappe le traditionnel sandwich/boisson, puis le fond de l'air frais n'incitant pas au sur-place on s'en retourne en nos chaumières respectives. Je discute un peu avec Lolo, qui a désormais rejoint le VCME et fait des Cyclosportives, puis je rentre retrouver Mary.

La randonnée de Beynes reste toujours aussi roulante, peut-être encore un peu plus cette année. On sait en venant ici qu'il ne faut pas s'attendre à trouver une orgie de sentiers ludiques et des difficultés physiques -le petit plateau ici tu ne mettras point-, sans doute un choix du club organisateur qui doit aussi composer avec les ressources locales et les contraintes de l'ONF pour les passages en forêt.

Pédalator


Profil du parcours 58km

Profil du parcours 58km

Les données de Pédalator

ParamètresPOLAR
CS600
GARMIN
Edge705
Départ :8h18'458h17'40
Temps roulé :2h58'412h58'32
Temps de repos :- 
Temps total (avec arrêts):3h10'253h10'20
Moyenne:19,8 km/h19,4 km/h
Vitesse max.:46,3 km/h45,3 km/h
Distance:58,9 km57,67 km
Réglage compteur :2035 mm 
Dénivelée positif cumulé:+715 m+699 m
Dénivelée négatif cumulé : -730 m -732 m
Dénivelée Training Center-+784 m/-791 m
Dénivelée positif CartoExploreur-+m
Température Min/Moy/Max: 2/5/9°C -
FC Min/Moy/Max:78/150/191Sans ceinture
Calories1966 kcal cal
Période échantillons :5sAuto
Démarrage compteur :manuelAuto
Fichiers échantillons :10101702.hrmTRK
Distance/dénivelée annoncés : 
GPS Firmware Revision-3.10
Vélo du jour :TITUSFCR Exogrid Custom(Semi-Rigide)
Pneumatiques : 
Avant :SCHWALBEJimmy Tubeless26" x 2.10"1,8 bars2035mm 
Arrière :SCHWALBESmart Sam Tubeless (11732367)26"x2.10"1.8 bars  
Suspensions : 
Fourche :FOXFLOAT 100RL70Psi100mm débattement
Amortisseur:--- 
Transmission :22/32/44 et 11-32   

<<< SOMMAIRE >>>

Dernière mise à jour : dimanche 17 octobre 2010 21:23

<<< ESCAPADES >>>