La plaque de Pédalator

Rallye VTT à Choisel

10/10/2010 - (78) Choisel

Rando 60km


The Last One

Avec l'automne reviennent les classiques des randonnées, comme ce Rallye de Choisel organisé début octobre par le Vélo Club de Chevreuse,
coïncidant cette année avec le ROC D'AZUR et comme là-bas il y aura affluence sur les chemins et sentiers de la vallée de Chevreuse.
Le parcours est souvent le même, plutôt roulant et avare en singletracks et autres gâteries techniques, juste ponctué de quelques bosses,
on le sait mais on y vient pour voir du monde, profiter des belles couleurs de l'automne, avant que l'hiver froid et humide ne prenne le relais.


La semaine avait bien mal commencée, puisque dans la série "Ton univers impitoya-a-ble" j'apprenais que mon employeur PACE dans sa nouvelle organisation Européenne avait décidé, pour faire face à la concurrence sur le marché Grand Public des Set-Top Box et préserver ses marges, de sortir du marché Retail (les décodeurs TV que vous trouvez chez DARTY et cie) et réduire ses couts de fonctionnement en réduisant de 31 âmes sa masse salariale; c'est ainsi que lundi mon boss m'apprenait que mon poste d'Architect HW serait supprimé le 22/10/2010, sans remettre en cause mes compétences. Le scénario de la délocalisation de la R&D vers l'Inde se reproduit, deux ans après la fermeture du site THOMSON où j'avais bossé durant quatre ans, là aussi à faire des décodeurs TV. Pour avoir vécu le licenciement économique par trois fois (THALES IDATYS, puis THOMSON MULTIMEDIA, puis PACE) et retrouvé très rapidement un job par la suite, empochant au passage la 'mallette RTL' des indemnités (fort appréciées pour changer de vélos), j'aborde à nouveau la chose du bon coté et l'esprit serein, Mary s'inquiétant sûrement plus que moi.

La météo plutôt belle en cette fin de semaine ne pouvait que m'inciter à profiter du soleil pour aller m'aérer les circonvolutions et transpirer un peu dans mes chaussures de running ou sur le vélo, meilleur remède pour éviter la sinistrose.

Dimanche 10 octobre

Nous avons décidés avec Mary d'aller refaire la Rando de Choisel ce dimanche, en mode bourrin pour refaire du rythme car on en manque, profitant de l'occasion pour revoir des copains et connaissances des autres clubs, c'est toujours plus motivant d'avoir des lièvres pour jouer quant on met la poignée de gaz en coin.

Bref nous voilà debout à 5h45 et arrivés à Choisel alors que le jour avait du mal à se lever, inscrits à raison de 5€ par tête et prêts à rouler dès 7h30. Les premiers départs étaient prévus à 8h, mais la grille du château étant ouverte peu avant c'est à 7h43 que nous franchissions la grille du parc avec quelques autres vététistes matinaux, seule méthode garantissant de rouler sur un parcours vierge de bouchon. Coté Poissy VTT, Lionel, Eric, Marcus, Daniel, Hakim et Jo avaient prévus de venir faire aussi cette rando, mais moins enclin à se lever tôt ils avaient prévus un RDV à 8h, donc début de roulage pas avant 8h15, bien trop tard pour nous.

Nous avons démarré tranquillement avec Mary, le temps d'échauffer progressivement la machine humaine, montant dans les bois menant au Château de Breteuil, pour rejoindre ensuite le Bois de Méridon. Là comme d'autres j'ai failli faire une gaffe d'orientation, prêt à suivre les cartons fléchés du balisage, sans avoir vu plus loin un gros panneau jaune sur lequel était mentionné les distances des grands parcours 30-40-50-60km; heureusement que Mary l'a vu, sinon je descendais en suivant les autres sur le retour du petit parcours de 15km. A ce moment j'ai regretté d'avoir eu la flemme samedi soir de charger dans mon GPS le tracé de l'an dernier, chose qui se serait avérée fort utile par la suite...

Arrivant au bout de la longue allée rectiligne menant au Château de Méridon, Mary a voulue faire demi-tour pour attendre que passent des connaissances, on était alors bien peu nombreux et ça la motivait pas trop de bourriner seule sans compagnie sur le parcours. On a donc rebroussé chemin, quelques vététistes sont passés, se demandant en nous voyant s'il n'y avait pas un blème de balisage, puis une troupe des Renards du Manet s'est pointée, avec Hervé et Denis et j'en oubli; nous avons alors repris notre périple avec eux, papotant tout en roulant à bonne allure. Mary m'a donnée "permission de rouler" et je me suis évadé avec Hervé dans mon sillage, mode bourrin en filant vers Chevreuse où l'on a attaqué la montée au Château de la Madelaine, malheureusement désormais bétonnée.

Le parcours était le copié-collé de celui de l'an dernier, sans innovation de la part du club organisateur qui ayant du mal à trouver des bonnes volontés parmi son effectif  vieillissant, ajouté au problème d'autorisations ONF de plus en plus difficile à obtenir, a décidé que cette année serait la dernière pour ce Rallye VTT de Choisel.

En arrivant sur le secteur de Milon-la-Chapelle j'ai regretté de ne pas avoir la trace dans mon GPS, car il manquait un panneau de balisage; mode jardinage et aller-retour sur un bout de route avant de faire demi-tour et suivre un groupe de vététistes avec lequel nous avons retrouvé le balisage un peu plus loin. Après la boucle dans le Bois de la Tasse on redescendait sur Milon, suivait une petite sente qui retombait sur la rue où j'étais passé peu avant; plus loin, arrivés au carrefour près de l'Auberge, nouvelle perte du balisage. Un vététiste arrive me disant qu'un gars de mon club est tombé là-haut. Mince, je m'enquiert de "qui c'est" et il me répond "une fille"; chiotte, c'est Mary ! je remonte la rue et aperçois en bas du chemin descendant, Mary avec Denis en train d'achever le pansement au genoux de ma Bikette; un bonne coupure de 2cm assez profonde, saignant très peu, des éraflures sur sa carrosserie, mais rien de grave, Ouf. La Mary a pas l'intention d'arrêter là pour aller se faire recoudre... En fait un jeune routier a eu peur des gouttières de renvoi d'eau traversant la descente, trop freiné, Mary voulant l'éviter a merdouillée dans sa trajectoire et s'est ainsi retrouvé au tapis.

On est reparti, ça avait l'air d'aller pour Mary, en suivant un gars qui avait le GPS chargé avec la trace de l'an dernier ce qui nous a aidé à combler une autre lacune du balisage, revenant dans le droit chemin. On a cheminé un peu avec les Renards, puis Mary m'a dit d'y aller vu qu'elle allait rouler plus cool. Après avoir hésité, mais la sachant en bonne compagnie, j'ai remis le Turbo avec Hervé vers St-Lambert. Avant d'y arriver, on a du louper un panneau du balisage et continué tout droit, alors que le parcours habituel (2009) remontait vers le Carrefour du Roi de Rome pour redescendre sur le chemin où on était.

Dans la montée vers le Prieuré St-Benoit j'ai mis les watts, remontant un paquet de gars car on avait du récupérer les participants des autres parcours, je suis passé devant le 1er ravito sans m'y arrêter, puis j'ai filé à travers champ vers Trotigny, ralliant ensuite les bois où j'ai pu me gaver du single des Dix Sept tournants pour moi tout seul, à l'attaque dans la version balisée 'Technique' , dépassant en trombe un vététiste qui s'est sympathiquement garé sur le coté en m'entendant arriver.

Le sol était majoritairement sec, seules quelques portions ombragées ou en fond de vallée gardaient encore traces d'humidité avec quelques flaques évitables, parfois certains chemins étaient un peu plus glissant, j'ai ainsi vu un pauvre gars s'étaler de travers sans bobo pour avoir ripé sur une ornière herbeuse.

Après la descente longeant la Butte Ronde et la remontée de la Maison de Fer menée au train, je suis revenu sur Fabrice 'Maître JR' peu avant d'arriver dans le secteur des Vaux de Cernay. Je suis alors resté un moment avec lui et on a devisé en roulant de concert. L'avenir des randonnées en Ile-de-France n'est pas très rose, l'ONF étant de plus en plus restrictif quant à l'utilisation du domaine qu'elle "gère", reléguant les vététistes sur des allées et pistes cyclables qui vont rendre les randonnées sans intérêt; l'avenir des clubs et des écoles de jeunes risque d'être en péril si le milieu associatif ne peut plus s'appuyer sur le recettes de ses organisations qui verront leur fréquentation baisser ou pire annulée tout simplement faute d'autorisation officielle. L'avenir de la JR est aussi en jeu...

Dans les montagnes russes du Bois des Cinq Cents Arpents, m'étant un peu trop lâché à suivre le compère de Fabrice dans une descente, j'ai percé le pneu arrière contre un silex; pause réparation forcée, les Renards sont revenus durant ce laps de temps et on s'est tous retrouvés au 2ème Ravito situé au bord de la D24 peu après le Pont de Grandval. Après une petite pause grignotage/papotages, nous sommes repartis, direction Auffargis par sentier puis un petit bout de route, traversant le petit pont qui enjambe le Ru des Vaux afin de rejoindre le chemin du GR1C où j'ai remis les watts. On ressort d'Auffargis par la route, Sam me passe et je lui colle le train, on récupère le sentier qui monte en faux-plat dans le Bois des Vindrins, on dépasse, Sam nez dans le guidon commence à partir à gauche et je commence à le suivre alors que le parcours, comme d'hab continuait de remonter progressivement à droite. Demi-tour, on revient dans le droit chemin et on repasse du monde.

Parvenus sur le sommet du massif forestier du Bois des Vindrins, grande tirée d'allées planes bien roulante durant plus de deux bornes, ça avionne sec, puis on redescend vers la vallée des Vaux de Cernay. Petit passage un peu gras -là où c'est toujours humide- le long du ruisseau des Vaux, puis à nouveau disparition momentanée du balisage. On tourne un peu, puis on suit le mouvement général sur les chemins et sentiers qui longent l'étang puis l'Abbaye des Vaux de Cernay. On retrouve le balisage, poursuivant sur les sentiers menant vers l'étang de Cernay. Là après un court morceau de route près des cascades on repart dans le Bois Boisseau, pour deux bornes de faux-plat montant avalés en mode TGV sur la large allée, légère redescente de récupération, traversée de la route venant de Senlis, puis on réactive le mode TGV pour les 1,8km de faux-plat montant sur l'allée qui suit; les cuisses commencent à s'entartrer, je me fais violence, derrière Hervé s'accroche -sa durite est prête à rompre- vers la fin je maintiens l'allure et Hervé décroche pour récupérer avant le sentier qui revient sur la plaine. Récupération active sur le sentier forestier qui suit, puis descente rapide en longeant le Parc de Dampierre nous ramenant vers la scierie de Choisel où l'on arrive à 11h35.

Peu de monde au lavage des vélos, on en profite pour nettoyer les spads, puis on remonte sur l'air de départ papoter avec le monde en attendant le reste de la troupe. Sandwich plus boisson pour refaire des forces peu entamées par ce parcours agréable mais toujours aussi roulant. Nous étions 1735 vététistes ce matin à Choisel; en partant tôt nous n'avons pas eu l'impression d'affluence, sans être gênés sur les sentiers, par contre nos compères du club partis plus tardivement ont bouchonnés un peu plus.

Voilà, nous bouclons la dernière édition de cette randonnée de Choisel, merci aux bénévoles qui durant 14 ans par leur engagement nous auront permis de rouler en Vallée de Chevreuse sur ce parcours agréable. C'était la dernière édition, en espérant qu'un autre club prenne le créneau pour que l'offre des organisations VTT ne dépérisse pas au fil des années à venir.

épilogue

Rentrés à la maison, au fur et à mesure de l'avancée de l'après-midi, Mary se plaignait de sa blessure, finalement je l'ai emmenée aux urgences de Trappes: 17h20-20h pour une radio et 6 points de sutures, les pauvres urgentistes fatigués après 3x12 heures de boulot.
Pas de vélo pendant 30 jours mentionné sur l'ordonnance... Mary : "Quoi ! je serais sur le vélo dans une semaine !"
Ben non, première nuit difficile, une semaine après elle claudique encore, les fils seront retirés la semaine prochaine.

Quelle semaine...

Pédalator


Profil du parcours 60km

Profil du parcours 60km

Les données de Pédalator

ParamètresPOLAR
CS600
GARMIN
Edge705
Départ :7h44'5907h43'54
Temps roulé :3h27'453h29'09
Temps de repos :- 
Temps total (avec arrêts):3h50'563h50'54
Moyenne:18,6 km/h18,2 km/h
Vitesse max.:47,4 km/h47,6 km/h
Distance:64,4 km63,38 km
Réglage compteur :2025 mm 
Dénivelée positif cumulé:+990 m+1038 m
Dénivelée négatif cumulé : -980 m -1061 m
Dénivelée Training Center-+1126 m/-1123 m
Dénivelée positif CartoExploreur-+1303 m
Température Min/Moy/Max: 12/13/16°C -
FC Min/Moy/Max:Sans ceintureSans ceinture
CaloriesSans ceinture  2476 cal
Période échantillons :5sAuto
Démarrage compteur :manuelAuto
Fichiers échantillons :10101001.hrmTRK
Distance/dénivelée annoncés :15km, 30km/+400m, 40km/+500m
50km/+750m, 60km/+1100m
GPS Firmware Revision-3.10
Vélo du jour :SCOTTSPARK07 
Pneumatiques : 
Avant :MAXXISIgnitor LUST26"x2.10"1.8 bars202,5cm  
Arrière :MAXXISRanchero LUST26"x2.00"1.9 bars  
Suspensions : 
Fourche :ROCK-SHOXREBA World Cup100/100Psi100mm débattement
Amortisseur:DT-SWISSNudeTc92Psi 
Transmission :22/32/44 et 11-32   

A Lire, à voir

Le site du club : Vélo Club de Chevreuse

Le photographe officiel : Jérôme Aubé

Mes participations précédentes : 2009, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002, 2001


<<< SOMMAIRE >>>

Dernière mise à jour : samedi 16 octobre 2010 17:55

<<< ESCAPADES >>>