la plaque de cadre 2010 de Pédalator

La Bucheloise

06/06/2010 - (78) Buchelay

Rando VTT 60km


Un euro du kilomètre

N'ayant pas encore récupéré jeudi des efforts prodigués à la Transvésubienne dimanche dernier,
plutôt que d'aller faire la limace au Val d'Oise Trophy de Noisy-sur-Oise où Mary irait défendre sa première place au général,
j'avait envie de me faire une rando cool et comme il y avait à Buchelay la 2ème édition de la randonnée La Bucheloise,
organisée par le club BUCHELAY VTT sous l'égide de l'UFOLEP, j'avais décidé d'aller là-bas comme d'autres Poissy'Boys.


J'avais bien envie de m'amuser sur cette rando avec ma monture Transvésubienne, mais samedi soir à regarder la météo qui annonçait des orages avec quelques précipitations, j'ai finalement opté pour décrocher mon brave TITUS semi-rigide Titaneux, car j'avais pas envie de repasser des heures en séances mécaniques sur le Genius comme après la Bouecyclette. Ce faisant j'ai eu le nez creux...

Dimanche 6 juin

Levé à 6h, à 7h je part rejoindre l'A13 qui me mènera à Buchelay, tandis que Mary file vers le 95 pour participer à la finale du Val-d'Oise Trophy qui se déroule à Noisy-sur-Oise.

Le ciel est potable par chez nous, le sol sec, vers l'ouest c'est plus la couleur orageuse qui teinte les nuages. En passant  Mantes deux gouttes perdues s'écrasent sur mon pare-brise. Sortie N°12 de l'A13, direction Dreux, puis à droite sur la 110 direction Buchelay. Un bénévole indique le parking d'Auchan, prévu pour le parking des vététistes, mais vu l'heure matinale je lui demande s'il n'y aurait pas de places plus près du départ; ça devrait le faire. Je tente et trouve un ilot vide pour me garer 100m avant l'entrée du Centre des Arts et Loisirs. Quelques gouttes éparses commencent à tomber, pas glop.

Alex est déjà là, en train d'accrocher sa plaque de cadre; il va partir tôt sur le parcours pour prendre de l'avance. Je rentre dans la salle, remplit le petit papier pour m'inscrire srule parcours 60km, donne 6€ à la gentille madame parée d'un canotier -qui n'aura pas attiré le beau temps, dommage- qui en retour me donne un ticket pour le casse-croûte/boisson d'arrivée, un bon pour un tirage au sort de lots et la plaque de cadre plastifiée avec ses deux attaches.

Je discute un peu avec Alain MAS et Franck, venus exposer des vélos à l'intérieur de la salle, puis je repart m'équiper. J'enfile des manchettes, un coupe-vent imperméable sans manche et je place dans mon Camel un imper léger, abrité au sec d'une poche plastique au cas où...

Les copains du club arrivent, Lionel, Fred, Jo, Loïc, lcaza, Daniel sur un S.R. ORBEA reluisant. Ils pleuviotent épisodiquement, tout ce petit monde va s'inscrire. Ya pas grand monde, pauvre organisateurs ils vont pas faire recette cette année. Passé 8h on décide d'y aller, c'est là qu'une première averse débute; Z'êtes sûr de vouloir y aller les gars ? Ben voui, Yo démarre et les panurges suivent, la température est douce et la pluie idem donc pas de 'blème. On remonte une ruelle, le tonnerre gronde, éclair, l'averse s'intensifie et les gouttes restreignent l'espace libre laissé entre elles. Je m'abrite sous les branches près d'un mur, mais les copains filent alors je repart à leur suite.

Un chemin monte rejoindre le bois, on rentre sous le couvert des arbres, même dessous le feuillage épais en cette saison on reçoit l'eau de l'averse qui a encore forcie, on suit un sentier quelques instant, puis on longe la lisière du bois, mouillant un peu plus, je vois moins bien dans les lunettes. Au loin le paysage a disparu dans la grisaille du rideau de flotte déversé par l'orage.

On suit un petit sentier qui ondule en montant descendant, dévers glissant,  puis on arrive à l'embranchement de séparation des parcours 20km avec 45/65km; là hésitation, je vois Fred coté 20km, il avait déjà bien envie de s'y restreindre mais les autres embrayent dans le sentier qui descend en gouttière - ça doit être sympa par temps sec- avec la flotte qui dévale dedans en ruisseau, chiotte on va niquer les plaquettes.

On remonte un chemin en herbe allant vers Fontenay-Mauvoisin, puis on oblique à gauche sur un autre chemin herbeux, il flotte un peu moins. On se met à descendre doucement, chemin longeant la Départementale, le sol de terre battu est mou et glissant, mon pneu arrière chasse légèrement, mais ça va alors que Lionel chaussé de Phytons joue les Holiday-On-Ice, certains ramassent de la glaise dans leur transmission. On arrive ainsi à  Soindres, où l'on suit la route un instant, un bénévole nous souhaitant au passage un bon courage aux guerriers, pour poser les crampons sur un chemin traversant des champs. Là, le terrain ressemble à la terre des Causses et je me remémore les conséquences sur ce type de terre lorsque les premières pluies l'imbibent...Fred a continué par la route, il bâche déjà, son pédalier disparaît sous la boue.

On commence à rouler sur le chemin, je vise toutes les parties de sol me paraissant plus dur, le pneu arrière glisse parfois, est freiné parfois par le terrain meuble, j'essaye de rouler vite pour que le pneu débourre. Lionel a déjà posé pied à terre, avec ses Phytons c'est pas contrôlable. Virage à gauche dans un autre chemin de champ, ligne droite, je repart en roulant vite, dépasse des gars qui sont déjà arrêtés sur le bord; leur gros pneus ont triplés de volume avec la gangue de terre glaise, leur VTT colle par terre et il essayent d'enlever les amas de terre agglutinés sur les haubans et la fourche de leur monture. J'arrive à maintenir l'allure durant le premier tiers du chemin, puis je ressent que ça freine de plus en plus derrière, je me pose sur le coté en herbe; effectivement, j'ai moi aussi mes deux paquet de mélasse sur les haubans, plein le pédalier. Je secoue  verticalement mon pauvre TITUS, puis repart en roulant sur l'herbe en bordure du champ, dépassant deux gars scotché au sol glaiseux. Au bout du champ, kilomètre 5.9 du parcours, on arrive sur une route salvatrice. Il pleut encore, je secoue ma monture pour essayer d'en retirer un max de mélasse, faisant rouler le spad dans le caniveau transformé en ruisseau pour essayer de libérer les pneus.

Inspection du spad; la cassette est pleine de glaise, les trois plateaux du pédalier ne forment plus qu'un monobloc, bref je suis pour ne pas tenter le diable et envisager le retour par la route. Un des gars demande où est la suite du parcours, on trouve la rubalise dans le chemin d'en face, le vététiste fait vingt mètres dans cette direction , puis un grand crac : son dérailleur a rendu l'âme, le gars revient, il est mûr. Pour moi c'est décidé, retour par la route via Magnanville, je retrouve des Poissy'Boys qui avaient fait demi-tour au début du chemin. On redescend par les rues vers Buchelay, il flotte encore un peu, retour au point de départ à 8h57, la rando la plus courte avec 6km de parcours effectué, soit 1 euro du kilomètre. Vive le VTT. On file vite au lavage des vélos, un laveur Haute-Pression redonna à nos montures un air de propre, l'entretien s'avérerait nécessaire après.

Je me change vite pour pas choper la crève, retourne à la salle où je boulotterais quand même le sandwich rillettes, discutant avec d'autres participants déjà rentrés comme nous, puis avec Alain avant de m'en retourner à la maison; 85km de voiture Aller/retour pour quasi rien. En plus le beau temps commençait de se pointer.

Après la demi-heure de prè-nettoyage en baignoire des chaussures, fringues, Camel,  j'ai eu le temps de finir mon petit CR sur la Transvésubienne en attendant le retour de Mary; elle termine 1ère au générale du Val d'Oise Trophy chez les Dames ma championne, ayant ramassée aussi l'orage durant leur course.

Pas de bol pour les pauvres organisateurs cette année; seulement 74 inscrits ce matin. Deux courageux partis assez tôt ont pu venir à 'boue' du parcours 65km. Allez, l'an prochain il fera beau pour la 3ème édition qui aura lieu le 5 juin 2011.

En manque de vélo, le déjeuner avalé, Mary et moi sommes repartis faire un petit cinquante bornes de route sous le soleil.

Pédalator


Les données de Pédalator

ParamètresPOLAR
CS600
GARMIN
Edge705
Départ :8h11'1708h10'54
Temps roulé :0h38'040h37'56
Temps total (avec arrêts):0h46'32 
Moyenne:14.6 km/h14.4 km/h
Vitesse max.:34.8 km/h34.4 km/h
Distance:9.2 km9.08 km
Réglage compteur :2045 mm 
Dénivelée positif cumulé:+130 m+63 m
Dénivelée positif TrainingCenter-+94 m
Dénivelée négatif cumulé : -145 m -18 m
Dénivelée négatif TrainingCenter:   -28 m
Température Min/Moy/Max: 16/17/20°C -
FC Min/Moy/Max:83/126/172Sans ceinture
Calories350 kcal 270 cal
Période échantillons :5sAuto
Démarrage compteur :manuelAuto
Fichiers échantillons10060602.hrmTRK
Distance/dénivelée annoncés :60km
GPS Firmware Revision-2.90
Vélo du jour :TITUSFCR Exogrid Custom(Semi-Rigide)
Pneumatiques : 
Avant :SCHWALBEJimmy Tubeless26" x 2.10"2,0 bars2045mm 
Arrière :MAXXISRANCHERO LUST26" x 2.0"2,0 bars  
Suspensions : 
Fourche :FOXFLOAT 100RL68Psi100mm débattement
Amortisseur:--- 
Transmission :22/32/44 et 11-32   

A Lire, à voir

Le site de l'organisateur : BUCHELAY VTT


<<< SOMMAIRE >>>

Dernière mise à jour : lundi 07 juin 2010 22:07

<<< ESCAPADES >>>