la plaque de cadre de Pédalator

GIF-GIF 9

Challenge UFOLEP 91 - 2ème manche

14/06/2009 - Gif-sur-Yvette (91)

XC 4x10km

Olympique Club Giffois - section VTT

Chaud

Je pense ne pas avoir encore participé à la course VTT la GIF-GIF 9 organisée par l'Olympique Club Giffois - section VTT,
une compétition comptant comme 5ème manche du Challenge VTT de l'UFOLEP Essonne se déroulant à Gif-sur-Yvette.

Mary avait envie de s'aligner au départ de cette compétition pour nous réhabituer à faire monter le cardio en vue
de préparer le Raid des Terres Noires du week-end prochain, ce qui me convenait bien après plus d'un mois passé
sans avoir refait de courses VTT; renouer avec les lactates et le rythme effréné d'un départ de XC est toujours bon
pour affronter le week-end suivant le même type d'agitation...


Semaine un peu tendue, puisque je dois m'assurer que nos VTT seront en parfait état de fonctionnement pour le Raid des Terres Noires du week-end prochain, ce qui nécessite vérifications, remplacement, réglages, essais sur nos montures avec validation terrain impérative auparavant.

Mary hésite pour remplacer son DEVINCi par un Engine-Lab NGN-100v10, plus efficace en suspension pour les parcours cassants comme ceux du Sud, mais sans gain de masse au niveau du cadre, plutôt sur les périphériques qui seraient plus récents et légers. Nous avons donc effectué ce vendredi une nouvelle séance comparative, en échangeant tour à tour le NGN-100 v10 avec le Lee Cougan CrossFire Race, un Tout Suspendu typé pur XC comme mon SPARK, refaisant les mêmes passages en bosse, en sprint sur le plat, avec chaque VTT. Les premières impressions que nous avions eu se confirment, d'ailleurs en discutant avec Sam à l'issue de la course dimanche -il a roulé cette semaine sur le NGN 100- nous arrivons aux mêmes conclusions.

Samedi 13 juin - DarkSide

La course de dimanche à Gif n'étant pas pour moi un objectif, plutôt une étape dans ma préparation en tant que remise à l'étrier d'un rythme de course VTT, en ce samedi matin bien ensoleillé j'ai rejoint la bande de POISSY VTT à la mairie pour effectuer une bonne sortie en vélo de route. Arrivé un peu en avance, je me suis échauffé dix bornes en remontant la bosse remontant sur Feucherolles, puis j'ai rejoint notre lieu de rendez-vous.

Piloté par Loïc vers Gambay, nous avons effectué une bonne sortie sympa et rythmée à 30km/h de moyenne sur un parcours qui comportait quelques bosses courtes et pentues, ainsi que plusieurs longues remontées; sans me préserver je me suis bien donné dans toutes ces grimpettes en les montant au train. Mary n'était pas venue, elle avait roulée plusieurs fois cette semaine et irait faire un tour de VTT cool en vallée de Chevreuse avec Emy.

L'après-midi j'ai fait l'aller retour à Rambouillet pour récupérer les fourches du SPE et du TITUS qui avaient été déposées chez Cycles Jacky pour leur entretien annuel, elles commençaient à pisser de l'huile. Au retour j'ai remonté les fourches, le SPE et le TITUS devant être opérationnels pour la course demain, car avec les bonnes pluies orageuses de début de semaine le terrain risquait fort de ne pas être bien sec.

Dimanche 14 juin - Bosses Inside

La course VTT ayant lieu l'après-midi (dommage, les organisateurs auront moins de coureurs au départ) nous avons pu profiter d'une grasse matinée bienvenue.

Nous avons rejoint Gif-sur-Yvette où l'accès au site départ était bien balisé par de gros panneaux jaunes indiquant les parkings, le lieu des inscriptions et du départ. Un peu à la bourre, nous nous sommes équipés puis avons rallié en VTT le Gymnase des Sablons où se faisaient les inscriptions. Le temps était beau mais orageux, une lourdeur qui faisait transpirer avant même d'avoir commencé à pédaler.

Plusieurs tables étaient mises en place pour l'inscription par catégories, mais comme il n'y avait pas beaucoup de compétiteurs cet après-midi (le matin il y avait une autre course VTT de la FFC dans le 77) j'ai pu effectuer rapidement nos deux inscriptions.

Contre remise de 12€ par tête de licencié non UFOLEP (8€ pour eux) on me donne une petite plaque de cadre, plutôt prévue pour les vélos de route, avec les deux colliers de serrage. Nos licences étaient prises en caution; on les récupèrera à l'issue de la course, contre remise de la plaque de cadre. Un grand plan du parcours était affiché, tracé quasi entièrement dans le Bois d'Aigrefoin, avec de 1 à 4 tours de 9km à effectuer suivant les catégories.

plan du parcours

Les formalités d'inscription effectuées, nous partons nous échauffer, repérant l'aire d'arrivée qui pour une fois n'est pas située au même endroit que le départ; nous rejoignons celui-ci par une petite liaison de route via la D95. On croise Fabien et les autres compétiteurs du VCMB-VTT ; Bruno, Oliv, Sam et Lolo. L'échauffement ne dure pas bien longtemps, puis on rejoint les grilles de départ avec un sas par catégories. Comme nous ne sommes pas bien nombreux, les organisateurs regroupent les coureurs des catégories devant effectuer le même nombre de tour; SA, SB avec nous les Vétérans A. Mary est la seule représentante de la gente féminine, pas très motivant pour elle qui n'aura pas de challenge à relever si ce n'est de gratter les mecs . Pour moi c'est pareil en Vétéran A, il n'y a aucun des 'lièvres' que je rencontre généralement sur les autres courses d'Île de France, remarque c'est pas plus mal vu qu'avec mes cent bornes d'hier je risque de le sentir passer...

Voilà, il est 14h30 passé, il fait bien chaud, après le breefing de l'organisateur le départ est donné et la horde s'élance ! Le large chemin en léger faux plat durant 200m suffit à me scotcher, dur de retrouver le rythme d'un départ. On part à droite sur un chemin s'élargissant qui s'élève durant 350m, avec un virage large en épingle, de quoi faire le ménage dans le troupeau. J'ai mal aux jambes, je paye ici ma sortie d'hier, mais je dépasse rapidement Lolo qui doit avoir des cannes encore pire que les miennes. Je m'accroche et récupère un peu sur le replat qui arrive, je sens que cette course va être dure et en plus j'ai 4 tours à me farcir....

On quitte le chemin pour attaquer au jarret sur l'intermédiaire par une courte butte semi-sabloneuse de 2m l'entrée d'un petit sentier sympa qui suit en courbe un mamelon, avant de plonger sympathiquement. Virage à 90% droite en descente, retour sur un chemin qui remonte en faux plat montant une centaine de mètres, pour arriver au pied d'une nouvelle petite butte de 3m au sol irrégulier qui s'avale là aussi au jus de mollet sur le plateau milieu - aux deux premiers tours - sur le sommet on repart sur un chemin plus large et roulant permettant de récupérer un peu avant la suite des réjouissances.

A noter que le circuit était particulièrement bien balisé, avec de la grosse rubalise en quasi continuité; pour se tromper il fallait avoir perdu sa lucidité et être dans déjà le rouge . De même, il y avait plusieurs bénévoles disséminés tout au long du circuit, pour pallier aux éventuels débalisage et pour nous diriger vers le droit chemin.

Une belle descente se présente, sablonneuse avec grosses racines à mi-pente puis de bons blocs accrocheurs vers le bas -un bénévole sur le haut nous prévenait 'attention aux marches dans la descente'-, on traversait un mince filet d'eau pour remonter en face, grosse racine au pied d'un vieil arbre puis début d'une remontée sur sol irrégulier assez caillouteux, la pente s'accentue fortement, on s'avance de plus en plus sur le bec de selle, dur j'ai franchement mal aux jambes, je cherche une excuse pour m'arrêter au bout d'un tour mais à force de volonté je m'accrocherais à finir mes 4 tours. Certains bloquent et terminent à pied, puis retour au plat et récupération active. Durant 700m on progresse sur des chemins en faux plat descendant permettant de récupérer en rythme, j'y dépasse quelques concurrents qui se traînent, aux deux premiers tours on est encore assez groupé, mais par la suite ça va s'étaler et je ferais quasi seul le dernier tour, pas très motivant.

On commence à redescendre par des sentiers et passages sympa, relances en petites montées, ludiques, passage qui secouent avec un peu de cailloux, virages ou l'on arrive rapide, bonne remontée qui réveil le mal de jambes, faut s'accrocher, puis après un passage entre deux murs de terres et un franchissement de trois grosse racines on débute une descente avec marches en rondins très largement espacées, ça secoue bien mais en Semi-Rigide pas trop gonflé ça passait bien, dernière triple marche plus haute suivie d'un virage droite sablonneux pris sur l'extérieur, relance, virage en 180° et évitage d'un poteau puis descente-gravier-remontée avec 1er passage sur la ligne d'ARRIVÉE au bout de 3.8km.

Un peu de récupération avec 400m de petite rue goudronnée remontant légèrement, puis on se dirige vers une sente longeant une barrière en bois, virage à 90° droite court, début de remontée avec préparation du petit plateau pour une bonne bosse longeant un escalier, ça grimpe assez fort mais ça se passait à chaque tour en VTT, puis la pente se calme un peu, léger virage et la montée se poursuit vers le haut du massif forestier, longue bosse qui chauffe les muscles et le bonhomme car le temps est plus orageux et on transpire deux fois plus, pas cool.

Parvenus sur le plateau, le tracé suit durant 3km quelques grand chemins et allées plus roulant permettant de récupérer en remontant la moyenne, on suit quelques sentiers en lisières de Bois en passant entre deux murs de ronces, un trou de boue presque liquide de 30cm inévitable juste histoire de salir un peu le vélo qui était propre, on tournicote dans le sous bois en suivant le tracé à peine visible au premier tour sur le tapis de feuilles, puis on débouche vers Le Buisson, pour rentrer à nouveau dans le bois avec une petite bordure de trottoir en travers à sauter pour ne pas déraper de l'arrière. Retour dans des sentiers tournicotant ludiques, relances et sauts au passage de quelques troncs couchés.

Une bonne descente sympa, suivie d'une remontée pour rappeler aux jambes que ça fait mal, puis un peu de sentier tressautant, on remonte vers le pourtour de l'ancienne carrière, quelques troncs à sauter, quelques petits trous de boue grasse peu profond, le replat pour récupérer avant d'entamer une nouvelle descente sympa, gros troncs au début, terre/sable noir et pierres, virages, un peu de sentier en montagne russes, puis on redévale, ligne droite terreuse pentue avec grosse roche et virage en pif-paf, fin de descente rapide -mais pas trop pour éviter de sortir au premier virage- puis fin de descente rapide ramenant sur le point de départ au bout de 9,4km. Voilà, le premier tour est bouclé à 18.1km/h de moyenne; beau circuit mais physique avec presque 200m de dénivelé positif par tour, peu de parties de récupération: je sens que les 3 derniers tours seront dur, va falloir gérer...


Je suis un peu haut encore au cardio, mais durant ce deuxième tour j'arrive à rouler en passant encore à la gnaque les quelques courtes buttes, mais j'ai encore fichtrement mal aux jambes dans les bosses pas raide qui durent longtemps, là c'est la tête qui pédale et me pousse. Dans le sentier aux montagnes russes Bruno revient déjà sur moi, suivi par deux jumeaux qui tenteront de s'accrocher, pas pour longtemps car malgré sa chute à 50km/h sur route au Championnat, ses 15 jours au calme et des croûtes impressionnantes au genoux le père Bruno turbine plutôt bien aujourd'hui. J'arrive à lui tenir la roue et on discute durant un kilomètre, il nous bouchonne en montant à pied la bosse raide de l'escalier alors qu'on piaffe derrière sur nos bike puis il s'évade peu à peu dans la suite de la montée, je ne le reverrais plus qu'à l'arrivée.

Sam m'a lui aussi passé en haut de la longue bosse de départ durant ce 2ème tour, preuve que je ne suis pas dans un grand jour sur un parcours plutôt bosselé comme celui-ci qui m'avantagerais d'habitude. Il a bien essayé de m'incietr à suivre sa roue mais l'écart s'est creusé inexorablement, pô grave il fera peut-être un pod.

J'explose dans la bosse raide au sol irrégulier et caillouteux; trop haut dans le cardio je me résigne à monter 5m à pied, mais aux tours suivants je la passerais sur le vélo à chaque fois, non mais !


Aux troisième et 4ème tours par miracle je retrouve des jambes, le roulage m'a aidé à éliminer les toxines d'hier et le foncier m'aide en endurance, je me sens bien mieux et les guibolles ne me font plus souffrir dans les bosses, c'est moins pénible et je profite plus du parcours, en le subissant moins, mais je roule un peu moins vite et le cardio cogne moins haut. Plus beaucoup de concurrents sur le parcours qui est un peu désert et tristounet, j'en rattrape juste un.

Au 4ème passage sur la ligne d'arrivée je croyais que j'en avais enfin terminé, mais non faut refaire encore un 1/2 tour vu qu'on part pas du même endroit, alors je songe d'emblée à la 'bosse de merde' sur le grand chemin qu'il va falloir que je me cogne de nouveau, vivement la douche ! En plus j'ai déjà sifflé les 2.5 litres de mon Camelbak et pas bu de flotte au passage sur la ligne d'arrivée où il fallait s'arrêter pour boire de l'eau pure, un peu juste par cette chaleur. Heureusement dans virage de la longue bosse du départ les bénévoles avaient des bouteilles d'eau, j'ai donc fait une courte pause le temps d'avaler un verre d'eau.

Pas fâché de voir la dernière descente et de passer la ligne d'arrivée où m'attendait Mary. J'y retrouve Sam et Bruno, tandis qu'Oliv arrivera un bon moment après moi; pas son jour non plus. J'avale plusieurs verres de flotte pour me réhydrater, on papotera un peu puis nous retournons au gymnase où il y avait de quoi se restaurer en sucré et boire autre chose que de l'eau plate.

Arrivée de Sam
Arrivée du Pédalator
Oliv en termine à son tour... Bruno lui est là depuis un moment

Papotages et récupération en attendant la remise des prix où je monte sur la 3ème marche du podium en Vétéran A, Sam étant sur la 2ème. Quant à Bruno il squatte de nouveau la 1ère marche des Vétérans B. Mary montera sur la 1ère marche du podium en féminine, mais seule par manque de concurrence, dommage.

Seniors B : Fabien 3ème
Seniors B : Fabien 3ème
podium Vétérans B: Bruno 1er
Vétérans B: Bruno 1er
podium Vétérans A: Sam 2ème, moi 3ème
Vétérans A:
Sam 2ème, moi 3ème
podium Féminines: Mary 1ère
Féminines: Mary 1ère

Il est désormais temps de rentrer à la chaumière, finalement cette course sympathique et bien organisée sur un tracé bien physique tout en sous-bois nous sera profitable, avec décrassage du cardio et préparation à rouler sous la chaleur, ce que nous risquons de subir durant plus de 4 heures dimanche prochain à Dignes...

Pédalator


Profil du circuit (4 tours)

Profil des 4 tours

Classements

Résultats : SCRATCH et CATEGORIES

UFOLEP (91)

Commission Technique Départementale du 91


Les données de Pédalator

ParamètresPOLAR
CS600
GARMIN
Edge705
Départ14h33'479h17'32
Temps roulé2h32'022h31'56
Temps total (avec arrêts)2h32'2035.9
Moyenne16.9 km/h16.2 km/h
Vitesse max.37.3 km/h35.9 km/h
Distance42.8 km41.05 km
Réglage compteur2045 mm 
ODO459.7 km 
Dénivelée positif cumulé+915 m+974 m
Dénivelée négatif cumulé -940 m -989 m
Dénivelée positif Training Center-+987 m/-992 m
Dénivelée positif CartoExploreur- 
Température Min/Moy/Max 24/26/28°C  
FC Min/Moy/Max104/171/188Sans ceinture
Calories1918 kcal 
Période échantillons5sAuto
Démarrage compteurmanuelAuto
Fichiers échantillons09061401.hrmTRK
FC de Pedalator
Distance/dénivelée annoncés4 x 9km
GPS Firmware Revision-2.60
Vélo du jour :TITUSFCR Exogrid Custom(Semi-Rigide)
Pneumatiques : 
Avant :SCHWALBEJimmy Tubeless26" x 2.10"2,0 bars2045mm 
Arrière :HUTCHINSONTORO Tubeless MRC-H26" x 1.85"2,0 bars  
Suspensions : 
Fourche :FOXFLOAT 100RL70Psi100mm débattement
Amortisseur:--- 
Transmission :22/32/44 et 11-32   

<<< SOMMAIRE >>>

Dernière mise à jour : lundi 15 juin 2009 22:02

<<< ESCAPADES >>>